Scandale Norbourg

Échanges sur le scandale Norbourg
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Finances et investissements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Finances et investissements   Mer 4 Oct - 7:56

http://www.cbp.ca/eventsPages/images/KRW06/W01-F3_Archive.pdf#search=%22Norbourg%22

Ne n'est pas un article récent mais intéressant et encore d'actualité.

Je pense que si tout n'avait pas trainé en longueur et en ignorant le sort des victimes, la confiance en la finance aurait pu être sauvée. Le temps nous le dira mais ''méchant nid de crabes''. Il y en a sûrement qui font bien leur travail......faut les trouver c'est le problème, car qui dit vrai? nous n'avons aucune base sur quoi partir pour bien faire un choix sauf d'être expert en finances nous même.

Alors, si on a des experts en finances dans le coin il serait intéressant de nous fournir les points importants à vérifier lors de notre choix....vous êtes anonyme....Montrez nous ''Points importants lors du choix d'un courtier 101''

EX: J'ai demandé à mon courtier (celui à qui je fais confiance et que je paie) ''si lacroix se sauve avec l'argent suis-je couvert'', il m'a dit oui en riant me trouvant ridicule de poser la question étant donné les protections, j'ai communiqué avec ma caisse qui m'a dit oui également, alors après le scandale...j'aurais peut-être dû appeller à l'AMF et leur demander un papier écrit me le confirmant? Mais si je me fis au fond d'indemnisation...mon sapré courtier m'a induit en erreur et mal conseillé, donc je devrais avoir droit au fond d'indemnisation car je n'aurais pas investi dans ce contexte et les prospectus n'indiquaient nul part les limites de la protection.

L'épais (je veux dire mon courtier) s'engage chez une firme qui bat de l'aile (il est dans le milieu il doit le savoir, après coup tout le monde semblait avoir de gros doute, l'appât du gain) et n'est même pas au courant de la protection ? Faut être tarla rare.

Vous voyez tout est trop gros .............. On se perd dans ce nid de crabes. Alors si un courtier veut bien nous éclairer, nous pourrons échanger sur le sujet. Nous avons tous fait nos devoirs lorsque nous avons placé notre argent et franchement je ne crois pas retourner dans ce milieu car je ne pourrais pas faire mieux que la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie



Nombre de messages : 872
Localisation : montreal
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Finances et investissements   Jeu 21 Sep - 14:42

Une bombe explose à la résidence d'Yvon Fortin de la CSF


Est-ce relié à l'affaire Norbourg?


21 septembre 2006


Par Pierre Picard



Une bombe a explosé hier devant la résidence d'Yvon Fortin à Mont-Saint-Hilaire. M. Fortin est membre du comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière (CSF).

La déflagration de l'engin, apparemment de faible puissance, s'est produite pendant que les artificiers de la Sûreté du Québec tentaient de le neutraliser à distance, selon l'agente Chantal Mackels.

L'explosion n'a blessé personne, ne causant que des dommages mineurs et forçant l’évacuation, depuis mardi en fin de soirée, d’une centaine de voisins.

Le réseau TVA rapportait avoir reçu un appel anonyme, durant la soirée de mardi, affirmant qu'une «surprise» avait été déposée devant une résidence de Mont-Saint-Hilaire. TVA ajoutait que l'interlocuteur anonyme a affirmé que «la personne y habitant est reliée à l'affaire Norbourg».

Yvon Fortin, un planificateur financier et courtier en assurance de 61 ans, a déclaré qu'il fait partie depuis une dizaine d'années du comité de discipline de la CSF.

À ce titre, il est membre du panel de trois personnes qui devait entendre, mardi matin, une plainte disciplinaire de la Chambre contre Vincent Lacroix, ex-pdg de Norbourg, accusé notamment de fraude par l'Autorité des marchés financiers.

L'audience de M. Lacroix n'a pas eu lieu, ayant été annulée et reportée à une date ultérieure.

M. Fortin n'a fait aucun lien entre son rôle au comité disciplinaire et la bombe. Il a dit qu'il ne connaît personne qui pourrait lui vouloir du mal et ne comprend pas pourquoi quelqu'un aurait voulu poser un tel geste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Finances et investissements   Mar 29 Aoû - 11:17

Retirons le dossier Norbourg des mains de l'AMF !


Décidément, pas une semaine ne passe sans que de nouvelles révélations embarrassantes pour l'AMF ne fassent la une des médias. Voilà que l'on apprend que des employés de cet organisme de réglementation se faisaient offrir des consommations dans des bars par Éric Asselin, un des cadres de Norbourg, alors que la firme, désormais tristement célèbre, faisait déjà l'objet d'une enquête. Le montant des consommations varierait entre 2 000 et 6 000 $, selon les versions.De toute façon, le montant importe peu. Ce qui compte, ici, ce sont les principes. Comment des employés d'un organisme de réglementation peuvent-ils accepter de se faire payer le "party" par un cadre d'une entreprise qu'ils supervisent et qui, de surcroît, fait l'objet d'une enquête ? De plus, la presse financière (Finance et Investissement en l'occurence) avait déjà soulevé de nombreuses interrogations. Même l'AMF a cru bon d'intervenir en suspendant certains de ces employés.


Le Samedi 1 avril 2006


Par Yves Gingras



Mais il y a plus. Dans ce dossier, l'AMF n'est-elle pas en train de devenir à la fois juge et partie ? En effet, en plus des frasques bien arrosées de certains de ses employés, l'AMF a eu l'insigne [sic] honneur de fournir à Norbourg deux de ses plus hauts dirigeants. Pour reprendre le jargon sportif, on pourrait quasiment dire que l'AMF était devenue le club-école de Norbourg, c'est-à-dire l'endroit où une équipe recrute ses plus grands espoirs.

Jean Hébert et Éric Asselin, deux des principaux acolytes de Vincent Lacroix, ne sont-ils pas d'anciens employés de l'organisme dirigé par Jean St-Gelais ? Voilà où le bât blesse.

Je ne veux rien affirmer. Les moyens rudimentaires dont nous disposons, nous journalistes, ne nous permettent pas de porter des accusations ou de lancer des affirmations gratuites à tout vent. Nous laissons cela aux autorités légalement constituées, qui jouissent de pouvoirs d'enquête et légaux autrement plus sophistiqués que les nôtres.

Cependant, en tant porte-parole de l'industrie, notre devoir est de nous interroger en lieu et place de cette dernière. Et dans le dossier Norbourg, nous nous devions de soulever ces nombreux liens. Or, notre système juridique repose sur deux grandes règles de justice naturelle. La première, "Audi alteram partem", popularisée par Bernand Landry dans le film À hauteur d'homme, veut que chacun puisse avoir la chance de s'expliquer avant que l'on ne le condamne.

Par exemple, l'opinion publique considère déjà que Vincent Lacroix est coupable. Probablement avec raison. Se pourrait-il toutefois que, malgré ses fautes, il ait des révélations à nous faire, par exemple, sur le foullis qui régnait chez Teraxis lorsqu'il a acquis cette entreprise de la Caisse de dépôt et placement ?

Un cadre haut placé de Teraxis nous a fait part des difficultés que connaissait la Caisse avec cette filiale. Il nous a affirmé que "Teraxis était devenue une patate chaude" . Un autre vieux routard du milieu nous a confié que la Caisse avait payé cher de nombreuses entreprises du domaine financier (Planigestion Quatre Saisons, Planification Plus, Services financiers Tandem, Valorem, Fonds Évolution). Au bout d'un certain temps, il y avait trop d'entités chez Teraxis. Ce qui a eu pour effet de drainer énormément de capitaux.

À tel point que la société ne respectait plus le capital requis par la réglementation. Dès juillet 2003, le Bureau des services financiers (BSF), dorénavant partie prenante de l'AMF, soulevait déjà ce problème, qui a perduré onze mois. Le Bureau a donc toléré ces écarts pendant onze mois. L'AMF a-t-elle envie de faire enquête à ce sujet ?

Nous voilà donc à la deuxième règle de justice naturelle, "Nemo judex in causa sua", soit nul ne peut être juge et partie dans sa propre cause. Si vous préférez, il ne suffit pas que justice soit rendue, il faut aussi qu'il y ait apparence de justice.

Le simple épargnant qui a perdu des milliers de dollars doutera sans doute, et à juste titre, de l'impartialité d'une enquête sur Norbourg, si elle est menée par d'anciens collègues de travail d'Éric Asselin et Jean Hébert. Il se demandera si l'AMF n'a pas intérêt à camoufler certains faits embarrassants pour elle, c'est-à-dire les liens entre son personnel et Norbourg, ou encore, le laxisme qui a été démontré.

Le but, ici, n'est pas de remettre en question la qualité du travail effectué récemment par l'AMF. Au contraire, les nombreuses accusations portées dans divers dossiers au cours des derniers mois semblent attester du fait que Jean St-Gelais et son équipe ont su se ressaisir.

Il faut cependant prendre acte du fait que dans l'esprit du public, des questions sur l'impartialité de l'AMF surgiront inévitablement. D'où la suggestion faite récemment par un célèbre criminaliste sur les ondes de la télévision d'État de retirer l'enquête des mains de l'AMF pour la confier, par exemple, au procureur général du Québec.

Voilà une idée qui nous plaît !

Rédacteur en chef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Finances et investissements   Ven 18 Aoû - 12:14

Dossier Norbourg: Suivi suite à la décision du Juge Mongeon




Le Vendredi 18 août 2006 au Le Samedi 18 août 2007


Par Barbe Jean-François



Le liquidateur nommé par le ministre des Finances dans le dossier Norbourg a annoncé hier qu'il procédera à la redistribution aux investisseurs des actifs dès que les délais d'appel de la décision du Juge Mongeon seront terminés.

Selon le liquidateur Pierre Laporte, qui est aussi vice-président et associé, Ernst & Young, la distribution des sommes disponibles "fonds par fonds" constitue "la façon la plus sûre de procéder".


"Nous sommes prêts à procéder à la distribution des sommes disponibles, a dit M. Laporte. Mais nous devons nous assurer qu'aucune procédure judiciaire, de toute nature, ne viendra contester cette distribution et, à la limite, provoquer le rappel des chèques émis".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie



Nombre de messages : 872
Localisation : montreal
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Finances et investissements   Ven 28 Juil - 12:43

J'espère que "nos avocats" savent aussi calculer....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pourl'honneur



Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Finances et investissements   Jeu 27 Juil - 10:18

Je suis tombé sur cet article de FINANCEMENT ET INVESTISSEMENT:
L'Autorité dépose ses accusations contre Vincent Lacroix


L'ex-whiz kid de Norbourg pourrait passer 5 ans à l'ombre


10 mars 2006



L'Autorité des marchés financiers a déposé hier 51 chefs d'accusation contre Vincent Lacroix, l'ex-pdg de Norbourg, qui pourraient lui valoir jusqu'à 5 ans de prison.

Il lui est reproché avoir manipulé la valeur des parts des fonds communs (27 chefs) et d'avoir remis à l'Autorité des documents contenant des informations fausses ou trompeuses, notamment des états financiers, des rapports annuels et des notices annuelles (24 chefs).

L'Autorité réclame des peines d'emprisonnement allant jusqu'à 5 ans moins un jour et à des amendes variant entre 20 000$ et 5 000 000$, et ce, pour chacune des infractions. En outre, l'AMF poursuit également KPMG (21,7 M$), Beaulieu Deschambault (74 M$), Northern Trust (115 M$), Concentra Trust (115 M$), et Placements Norbourg (79 M$).

"Vincent Lacroix a détourné l'argent de milliers d'investisseurs. Encore aujourd'hui, il multiplie les démarches pour ralentir les procédures. Il n'offre aucune collaboration. Il méprise les investisseurs tout autant que les institutions. En plus, loin de regretter ses gestes, il prétend publiquement qu'il est une victime. Le message doit être clair. Il est intolérable de croire que les fraudeurs puissent s'en tirer facilement", a déclaré Jean St-Gelais, président-directeur général de l'Autorité des marchés financiers.

L'Autorité dit avoiir dentifié 137 retraits irréguliers, effectués entre mars 2000 et août 2005, dans les fonds Norbourg, Evolution et Hedgevest, totalisant 115 M$. Ces 115 millions de dollars ont transité par l'un des 26 comptes appartenant à Vincent Lacroix ou à ses sociétés et ont servi à acquérir et maintenir à flot des compagnies déficitaires. De plus, poursuit l'Autorité, afin de cacher les détournements, un stratagème fut mis en place pour falsifier les états de compte réels de Northern Trust.

Si l'AMF inclut le 18 960 000$ des fonds Hedgevest gérés pour Desjardins dans la fraude, et que Desjardins a été remboursé en entier. lacroix nous aurait volé environs 93 millions !!! est-ce que singe laid peut nous expliquer la différence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie



Nombre de messages : 872
Localisation : montreal
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Finances et investissements   Lun 10 Juil - 9:43

Il fait des belles brochures aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pourl'honneur



Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Finances et investissements   Sam 8 Juil - 18:54

cou donc, l'amf n'a aucune obligation envers les représentants !!! et l'amf demande également de ne pas être visée par le recours des investisseurs. Est-ce que singe laid peut nous dire en faveur de qui l'autorité a-t'elle des obligations. Tout ce que singe laid sait faire, c'est dépenser une fortune en frais d'avocat afin de protéger ses fesses, et celles de ses amis.
Si singe laid et sa bande avait mis autant d'adeur à enquêter lacroix, nous n'en serions pas là aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Finances et investissements   Ven 7 Juil - 22:00

Norbourg: l'AMF veut bloquer le recours collectif des ex-représentants


Un recours qui pourrait être inspiré par Vincent Lacroix


Le Vendredi 7 juillet 2006 au Le Samedi 7 juillet 2007


Par Barbe Jean-François



L'Autorité des marché financiers (AMF) demandera aujourd'hui le rejet de l'audition sur l'autorisation du recours collectif présentée par Francis Rosso au nom des représentants ayant vendu des fonds de Norbourg ou ayant fait partie de Gestion du Patrimoine Tandem.

Selon l'Autorité, Francis Rosso pourrait faire lui-même partie des représentants qui se seraient enrichis aux dépens des investisseurs floués, puisqu'il aurait entre autres reçu 40 000$ de Norbourg le 15 février 2005. En outre, Francis Rosso pourrait agir en sous-main en faveur du maître-d'oeuvre de la fraude, Vincent Lacroix: l'Autorité dit trouver "assez surprenant que Vincent Lacroix ne soit pas poursuivi dans le recours présenté par M. Francis Rosso, alors qu'il est l'un des principaux acteurs dans cette affaire".

L'AMF arguera que le groupe visé par le recours ne se qualifie pas dans le cadre d'un recours collectif puisque certains des clients de ces représentants n'ont pas subi de pertes. Aussi, des représentants auraient carrément participé aux gestes reprochés dans cette affaire, puisqu'ils ont collectivement reçu 4,8 M$ afin de transférer leur clientèle.

L'Autorité indique qu'elle rappellera que la loi ne crée aucune obligation de sa part envers les représentants, alors que ces derniers ont eux des obligations envers leurs clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Finances et investissements   

Revenir en haut Aller en bas
 
Finances et investissements
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Site d’investissements qui rapporte et qui paye
» Question sur l'entreprise individuelle et l'investissement
» Investissements faits avant la création : TVA déductible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scandale Norbourg :: MÉDIAS, MÉDIAS, MÉDIAS-
Sauter vers: