Scandale Norbourg

Échanges sur le scandale Norbourg
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LCN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mar 17 Nov - 19:39

Deux maisons des Lacroix en vente
17 novembre 2009 | 18h18



Deux des trois propriétés de Vincent Lacroix sont en vente mais rien ne garantit que l'argent généré par des transactions va revenir aux investisseurs.

Plus de quatre ans après l'ordonnance de blocage, Sylvie Giguère, épouse de Vincent Lacroix, a pu procéder à la mise en vente d'un luxueux chalet à Magog et de la maison de Donald Lacroix, père de Vincent.

Le chalet de Magog de 3600 pieds carrés avec un terrain de 17 700 pieds carrés a été acheté pour 800 000 $ en 2003. Maintenant, le prix demandé est de 1,4 M$.

Selon les informations recueillies par TVA, une offre a été déposée pour cette propriété, la transaction pouvant se conclure d'ici quelques jours.

La maison de Donald Lacroix à Magog est aussi à vendre pour 340 000 $. C'est 50 000 $ de plus que le prix payé en 2005. La propriété fait 2500 pieds carrés avec un terrain boisé de près de 29 000 pieds carrés.

Même si le syndic RSM Richter lui réclame pour près de 2 M$, Sylvie Giguère n'a pas l'intention de mettre en vente sa résidence principale située au 15 Dagobert à Candiac. Elle espère rembourser le syndic avec la vente des deux autres maisons.

Si les investisseurs espèrent recevoir cet argent, des sociétés comme le gardien de valeurs Northern Trust pourraient le réclamer si elles sont reconnues coupables dans le cadre d'un recours collectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mer 11 Nov - 22:18

nouvelle vidéo: http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/faitsdivers/archives/2009/11/20091111-204719.html

Imprimer Photo archives La Presse Canadienne /
Mise à jour : 11/11/2009 20:47

Procès Norbourg
Les autorités suisses ont pris part à l’enquête

Le procès Norbourg s’est poursuivi, mercredi, au palais de justice de Montréal, où le témoignage de l'enquêteur principal au dossier, Yves Roussel, tire à sa fin.

On a appris que les autorités policières suisses ont participé à l'enquête sur la fraude Norbourg.

En effet, l'enquêteur Roussel a eu une rencontre à l'ambassade suisse en avril 2006 concernant 3 sociétés fictives de Lacroix en Suisse, des sociétés qui servaient principalement à produire de faux documents.

De son côté, la défense tente de faire la démonstration que les policiers n'ont pas accusé tous les responsables dans cette affaire.

Elle vise entre autres un avocat, maître Alain Dussault, qui aurait déjà avoué qu'il regrettait d'avoir participé à la fabrication de faux documents pour la première inspection de l'AMF en 2002.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Sam 7 Nov - 0:13

Nouvelle Vidéo

http://videos.lcn.canoe.ca/video/48844905001/syndic-reportage-dalain-laforest/

Imprimer /
Mise à jour : 06/11/2009 22:03

Affaire Norbourg
Des investisseurs floués en colère contre le syndic

Les investisseurs floués de Norbourg sont en colère contre le syndic Ernst and Young.

Depuis des mois, plusieurs d’entre eux tentent d'obtenir de l'information du liquidateur, à qui ils reprochent de les tenir dans l'ignorance.

«L'argent qui est présentement dans les coffres, qui dort là depuis 4 ans, qui empêche que se soit donné aux gens?», se questionne Lyne Arcand, une investisseuse flouée.

Ernst & Young a pris le contrôle des 75 millions de dollars qu'il restait dans les fonds Norbourg, il y a 4 ans.

Depuis, 70 millions ont été redistribués.

Les investisseurs cherchent, sans succès, à savoir ce qu'il advient des 5 millions restants.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mer 4 Nov - 16:22

Nouvelle vidéo:

http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/faitsdivers/archives/2009/11/20091104-131045.html


LCN / Michel FragassoMise à jour : 04/11/2009 13:10
Norbourg


Créer une compagnie pour recevoir sa prime

LCN


Un témoignage important a lieu au jour 21 du procès des cinq coaccusés du scandale Norbourg.
Michel Fragasso, l’ex-PDG d’une filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec qui est passé chez Norbourg, a témoigné aujourd’hui au palais de justice de Montréal.
Il a expliqué que Vincent Lacroix demandait à ses collaborateurs de créer des compagnies pour pouvoir les récompenser.
Michel Fragasso a raconté que Vincent Lacroix lui avait offert une prime de 150 000 dollars lorsqu’il a décidé de rester chez Norbourg, en 2003.
Or, pour recevoir cette somme, M. Fragasso devait créer une nouvelle compagnie, à laquelle cette somme serait versée.
Cette méthode a causé bien des ennuis à Michel Fragasso lors de l’enquête sur le scandale Norbourg.
Michel Fragasso, qui a longtemps été une figure de proue de la finance au Québec, dit qu’il se voit mal continuer à faire des affaires dans la Belle Province et songe même à déménager en Ontario.





Fermer la fenêtreCopyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mar 3 Nov - 20:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mar 3 Nov - 18:01

Imprimer /
Mise à jour : 03/11/2009 16:47

Procès Norbourg
Les impôts payés de Lacroix sous la loupe

La Couronne a scruté les impôts payés par Vincent Lacroix, mardi, au procès des cinq hommes accusés dans le scandale Norbourg.

Me Patricia Plante est venue expliquer que Vincent Lacroix a décidé de faire une divulgation de revenus volontaire, en 2005, à Revenu Québec et à l'Agence du revenu du Canada.

Il s'agissait en fait de faux revenus de 57 millions $ générés au Québec et en Suisse.

Vincent Lacroix s'est entendu pour rembourser 23 millions $ au fisc.

De cette somme, un chèque de 6 millions $ a été encaissé par Québec.

Par contre, un chèque de 6 millions $ fait à Ottawa n'a pas pu être encaissé, faute de fonds.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mer 28 Oct - 7:44

Nouvelle vidéo:
http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2009/10/20091027-223707.html

Imprimer QMI /
Mise à jour : 27/10/2009 22:37

Procès des coaccusés
Le cousin de Vincent Lacroix se défend

(Avec QMI) Le cousin de Vincent Lacroix, David Simoneau, a dit regretter ses gestes mais s’est défendu d’avoir comploté avec un ou l’autre des cinq coaccusés pour détourner l’argent des investisseurs.
C’est ce qu’il a dit dans le cadre du procès des cinq présumés complices de Vincent Lacroix dans le scandale Norbourg.

David Simoneau était commis comptable chez Norbourg avant de devenir délateur chez la police. Au palais de justice mardi, ce témoin vedette de la Couronne a indiqué qu’une culture du secret régnait chez Norbourg. Peu de gens savait ce qui s’y tramait.

En 2006, il avait déjà expliqué aux autorités policières qu’un des accusés, Félicien Souka, ex-chef de l’informatique, ne comprenait pas tout ce qu’il faisait.

Or, il semble que d'autres membres de la famille Lacroix étaient au fait des activités illégales de Norbourg, dont le beau-frère de Vincent Lacroix qui aurait fabriqué de faux rapports, a rapporté Simoneau.

Les quatre autres accusés dans cette affaire sont Serge Beugré, ex-directeur général, Jean Cholette, teneur interne de livres, Rémi Deschambault, comptable externe et Jean Renaud, ancien conseiller fiscal. Ils sont jugés pour fraude, fabrication de faux documents et complot.

Northern Trust éclaboussé


Northern Trust était le gardien de valeurs des fonds administrés par la société Norbourg. Les témoignages qui se déroulent dans le cadre du procès ont permis de découvrir que la société savait dès l’an 2000 que des fonds Norbourg étaient négatifs.

Le gardien de valeurs facturait des intérêts à Norbourg en raison du manque à gagner de certains fonds et il semble que Norbourg ait demandé à Northern Trust de puiser dans d’autres fonds pour renflouer les fonds négatifs.

Le procès des coaccusés pourrait être terminé d’ici la mi-novembre.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Lun 26 Oct - 20:04

Imprimer LCN /
Mise à jour : 26/10/2009 19:32

Procès Norbourg
Le cousin de Lacroix contre-interrogé

(Agence QMI) -- L’informaticien Félicien Souka et le vice-président Serge Beugré auraient participé activement à la falsification des documents qui ont permis à Norbourg de s’enrichir de 115 millions $ appartenant à 9200 investisseurs floués.

C’est du moins ce qui est ressorti du témoignage de David Simoneau, le cousin et bras droit de Vincent Lacroix, lundi, au palais de justice de Montréal.

Simoneau, devenu délateur pour la GRC, a admis avoir lui-même écrit à la main de faux chiffres sur des feuilles avec un logo calqué de Northern Trust, le gardien des valeurs.

Ces données modifiées étaient ensuite retransmises à Félicien Souka pour transmettre des rapports au gardien des valeurs. « Félicien a créé un programme pour automatiser l’entrée des données», a-t-il dit.

Faux documents

Le témoin-clé de la Couronne a mentionné que la fabrication de faux documents avait débuté en 2002 après que la Commission des valeurs mobilières du Québec (aujourd’hui l’AMF) avait remarqué que des documents étaient manquants. ::encart::

« Vincent m’a dit qu’il avait besoin de tous ses documents. L’ensemble des gens chez Norbourg ont alors travaillé extrêmement fort, jour et nuit, pour produire les documents manquants afin que les chiffres à l’interne concordent avec ceux du gardien des valeurs», a-t-il mentionné

Simoneau ajoutera que Souka, 38 ans, a poursuivi le stratagème de la falsification des papiers jusqu’aux perquisitions et l’éclatement du scandale de Norbourg, le 25 août 2005. «Ça s’est perpétué», a-t-il lancé.

Quant aux autres coaccusés, Simoneau a soutenu que Jean Cholette « avait accès aux comptes bancaires ». Rémi Deschambault était « le vérificateur externe » et Jean Renaud « est arrivé vers la fin de Norbourg. Ce n’était pas le collègue le plus flamboyant».

Un gourou

En contre-interrogatoire, l’avocat de Souka, Me André Lapointe, est parvenu à faire dire à Simoneau que « Vincent Lacroix était un gourou. Un homme charismatique qui savait s’entourer de personnes influentes et avec un grand pouvoir de persuasion ».

Me Lapointe en a rajouté : « Vous avez été un instrument ?» « J’ai cru en Vincent. La structure était complexe et j’ai peut-être été naïf, mais je n’ai jamais comploté de plan avec Vincent pour voler les gens (… ) pas plus que je n’ai comploté avec Félicien», a répondu celui qui ne possédait qu’un diplôme de secondaire 5 et aucune connaissance en finance à son arrivée chez Norbourg.

Le procureur a aussi demandé au témoin si des écarts de chiffres existaient chez Norbourg avant l’arrivée en poste de Félicien Souka. Il a répondu par l’affirmative. Le contre-interrogatoire se poursuit mardi matin.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Jeu 22 Oct - 14:06

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Lun 19 Oct - 16:46

Nouvelle vidéo

http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/faitsdivers/archives/2009/10/20091019-161720.html

Imprimer /
Mise à jour : 19/10/2009 16:17

Procès Norbourg
Un témoin évoque des embûches dans son travail de surveillance

Le procès des cinq coaccusés dans le scandale Norbourg a repris ce matin au palais de justice de Montréal, après une pause de quelques jours.

Manon Sansfaçon, de Capital Teraxis, a été appelée à la barre des témoins.

Capital Teraxis est un fonds qui est passé des mains de la Caisse de dépôt et placement à celles de Norbourg en 2003.

Dans son témoignage, Mme Sansfaçon a révélé qu'elle avait régulièrement accès aux gardiens de valeurs qui géraient le compte en fidéicommis, avant l'arrivée de Norbourg.

Or, lorsque Norbourg a mis la fin sur le fonds, elle devait absolument s'adresser au neveu de Vincent Lacroix, David Simoneau, pour avoir accès au gardien de valeurs.

Cela a pu retarder la mise au jour de la fraude de 95 M$.

La Couronne a aussi démontré que Vincent Lacroix avait utilisé l'argent des actionnaires pour acheter des propriétés.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Lun 19 Oct - 11:12

nouvelles vidéos

http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2009/10/20091018-182500.html

Criminels à cravate
Le projet de loi déposé cette semaine
Mise à jour : 18/10/2009 18h25

La nouvelle en vidéo
Video 1
Criminels à cravate: reportage d'Yves Malo.

Video 2
Criminels à cravate: écoutez Me Jean-Pierre Rancourt.

Video 3
Criminels à cravate: Michel Vézina, investisseur floué.
TVA a appris que c'est mercredi que le gouvernement Harper déposera à la Chambre des Communes son projet de loi pour rendre la vie plus difficile aux criminels à cravate. Au coeur de ce projet de loi, des peines de prison plus sévères, mais aussi que les cours de justice tiennent compte du tort causé aux victimes.

C’était il y a un moins que le gouvernement annonçait son intention de présenter un projet de loi pour serrer la vis aux criminels à cravate. Le ministre de la Justice et le lieutenant québécois de Stephen Harper avaient fait cette annonce en compagnie de victimes d'Earl Jones et de Vincent Lacroix.

Comme prévu, le projet de loi contiendra la notion d'une peine minimale de prison pour les fraudeurs. Le projet de loi ne s'attaquera cependant pas à la notion de libération au sixième de la peine. Ce sera dans un autre projet de loi, dit le gouvernement.

La nouvelle loi, si elle est adoptée, donnera aussi des pouvoirs accrus aux juges. Ils pourront, en imposant la peine, tenir compte du mal que les fraudeurs ont causé à leurs victimes, et ils auront des outils pour assurer que les victimes aient accès aux biens des fraudeurs.

Le dossier des criminels à cravate étant électoralement rentable, il serait donc étonnant que les partis d'opposition fassent de l'obstruction, sauf peut-être le Bloc québécois qui s'oppose à la notion de sentence minimale qui lie les mains aux juges. Malgré cette opposition, le projet de loi devrait, en principe, être adopté rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mer 14 Oct - 13:19

2 nouvelles vidéos: http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2009/10/20091014-090447.html

Imprimer /
Mise à jour : 14/10/2009 09:04

Scandale Norbourg
Jean-Claude Scraire s'explique

L'ancien patron de la caisse de dépôt, Jean-Claude Scraire, s'est expliqué aujourd'hui à l'émission Mongrain présenté sur nos ondes.

Les témoignages au procès Norbourg ont révélé qu'il avait un accès privilégié au bureau de Vincent Lacroix. Une ancienne employée de l'entreprise est venue dire que monsieur Scraire avait sa propre carte à puce et pouvait pénétrer dans le bureau de l'ex-pdg de Norbourg quand il le voulait.Jean-Claude Scraire a confirmé qu'il avait accès à des bureaux chez Norbourg en cas de besoin.

C'est que Vincent Lacroix avait fait appel à lui à titre de conseiller pour former des éléments de gouvernance dans son entreprise. Lacroix souhaitait qu'il mette sur pied un conseil d'administration chez Norbourg.

Jean-Claude Scraire assure qu'il n'y avait pas de connivence entre lui et Vincent Lacroix et qu'il ne pensait pas avoir à faire à un criminel, tout comme l'immense majorité des gens qui travaillaient là.

Écoutez l’entrevue de Jean-Luc Mongrain avec Jean-Claude Scraire.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mer 14 Oct - 12:32

Norbourg: Scraire n'était pas dans le secret des dieux
14 octobre 2009 | 12h05
- ARGENT
Michel Munger
Argent

Jean-Claude Scraire, un ancien PDG de la Caisse de dépôt et placement du Québec, se défend d'avoir su ce qui se passait réellement chez Norbourg lorsqu'il y travaillait.


/ Jean-Claude ScraireC'est comme cela qu'il réagit, lors d'une visite chez TVA, à la révélation lors du procès criminel des coaccusés de Vincent Lacroix qu'il avait accès au bureau de ce dernier.

M. Scraire dément que son accès au bureau du patron avait quelque importance que ce soit.

«Je ne sais pas si j'étais le seul [à avoir cet accès], précise-t-il. Il y avait une carte d'accès dans le bureau de la réceptionniste. Si j'avais besoin d'un bureau pour faire des téléphones, je prenais [le bureau de Vincent Lacroix].»

Il nie avoir servi de caution pour donner une belle image à Norbourg, dont le scandale a éclaboussé l'industrie financière québécoise.

«Pour les employés, c'était peut-être un encouragement, dit-il. C'était une petite entreprise qui allait bien. Il y avait 80 personnes qui travaillaient là. Les gens aimaient ça, voir la croissance de l'entreprise. Le fait que je circule dans les alentours dans le but de créer un conseil d'administration et d'améliorer la gestion administrative et la vision d'ensemble était une bonne nouvelle.»

«Je n'aime pas cette association à Nourbourg au point de vue réputation, tempère M. Scraire. Je n'ai pas vu d'effets [négatifs] car je n'ai pas eu le temps de faire quoi que ce soit, heureusement. Ça montre comment on peut parfois côtoyer le bord du précipice.»

M. Scraire tient à répéter qu'il avait un mandat qui semblait noble. «C'était l'objectif des gens de bonne foi qui entouraient Lacroix. Il disaient qu'il fallait mieux gérer notre affaire, être plus responsables et plus transparents.»

Il a donc été surpris quand la GRC s'est pointée pour faire des perquisitions en août 2005. «Je n'avais aucune idée qu'il pouvait y avoir du trouble de ce type-là dans l'entreprise. Je n'avais vu aucun document, je n'avais rien vu encore.»

M. Scraire n'avait-il pas posé des questions sur la croissance folle du gestionnaire de fonds communs ?

«Nous n'étions pas rendus à cette étape-là, répond-il. Je voulais recruter des gens susceptibles d'être intéressés par cette fonction-là. Une fois que nous en aurions trouvé assez, nous nous serions assis tous ensemble pour regarder ce que c'est, cette affaire-là. Je ne voulais pas m'embarquer là-dedans avant de voir le portrait d'ensemble. Nous ne l'avons pas eu, le portrait d'ensemble.»

Copyright © 2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mer 14 Oct - 10:08

Imprimer /
Mise à jour : 14/10/2009 09:04

Aujourd'hui dès 10h30
Jean-Claude Scraire à Mongrain

L'ancien patron de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), Jean-Claude Scraire, sera en entrevue à l’émission de Jean-Luc Mongrain aujourd’hui à 10h30 pour parler de l’affaire Norbourg.

M. Scraire a quitté la présidence de la CDPQ en 2002 après huit ans de service. Il a ensuite gravité dans l'environnement de Norbourg. En janvier 2004, Vincent Lacroix a acheté des fonds qui appartenaient à la CDPQ dans lesquels de nombreux épargnants avaient investi croyant leur argent à l'abri des fraudeurs.

Christine Béliveau, réceptionniste chez Norbourg en 2004-2005 affirme que M Scraire avait sa propre puce pour pénétrer dans le bureau de Vincent Lacroix en tout temps.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mer 14 Oct - 5:46

nouvelles vidéo: http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2009/10/20091013-200926.html

Imprimer LCN /
Mise à jour : 13/10/2009 20:09

Scandale financier
Des gens influents dans l'entourage de Norbourg

Le procès des présumés complices de Vincent Lacroix se poursuit et le nom de l’ancien PDG de Norbourg s’y est fait beaucoup entendre mardi.
En effet, malgré sa condamnation à 13 ans de prison vendredi dernier, Vincent Lacroix semble omniprésent au procès de ses coaccusés.

On a appris que Jean-Claude Scraire, l'ancien PDG de la Caisse de dépôt, avait accès en tout temps au bureau de Vincent Lacroix, ayant même une carte magnétique pour y entrer.

Une serveuse devenue réceptionniste chez Norbourg a fait cette déclaration. Elle a aussi témoigné que Vincent Lacroix avait droit à des factures sans taxes au restaurant qui l’employait.

Selon elle, Vincent Lacroix passait plusieurs après-midi par semaine à cet endroit. Il dépensait beaucoup au nom de Norbourg, jusqu'à 25 000 dollars par année.

Serge Beugré et Jean Cholette, anciennement de chez Norbourg, étaient aussi des habitués. Apparemment, Lacroix réglait toujours leurs additions.

Par ailleurs, Lacroix est retourné dans un pénitencier situé à Laval. Il ne serait pas admissible à une libération conditionnelle avant mai 2011, selon ses avocats.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Lun 12 Oct - 17:52

Chronique de M. Poirier...

Près de la moitié de la ligne de chargement...

http://videos.lcn.canoe.ca/video/44560121001/emission-du-12-octobre/#
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Sam 10 Oct - 8:31

Imprimer /
Mise à jour : 10/10/2009 08:04

Libérations conditionnelles
La sentence de Lacroix relance le débat

Les investisseurs floués craignent que l'ancien PDG de Norbourg ne reste pas bien longtemps derrière les barreaux. C'est que notre système de libération conditionnelle permet aux fraudeurs de sortir de prison au sixième de leur peine.

Le juge Richard Wagner a joint sa voix à celles des victimes pour demander que cette mesure soit abolie.

Selon ses avocats, Vincent Lacroix pourrait être libéré dès mai 2011.

Les politiciens fédéraux ont réagi à cette demande du juge Wagner.

Les conservateurs accusent l'opposition d'avoir retardé les changements au système de libération conditionnelle. Ils affirment que la loi aurait pu être modifiée il y a un an et demi si les autres partis ne s'étaient pas interposés.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Ven 9 Oct - 8:16

3 vidéos:

http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2009/10/20091008-184714.html

Imprimer Photo archives LCN /
Mise à jour : 09/10/2009 04:00

Procès
Jour J pour Vincent Lacroix
LCN

C'est ce matin que l'on connaîtra la sentence imposée à l’ancien PDG de Norbourg, Vincent Lacroix. Dès 9h30, le juge Richard Wagner fera connaître sa décision.
Lacroix a plaidé coupable, le 21 septembre dernier, à 200 chefs d'accusation, dont ceux de fraude et complot pour fraude. La Couronne demande la peine maximale de 14 ans, alors que la défense suggère de 10 à 12 ans.


Le 22 juillet, Vincent Lacroix est sorti de prison après avoir purgé le sixième d'une peine réduite par la Cour d'appel à cinq ans.

Le PDG déchu a fraudé 9200 investisseurs pour une somme totale de 130 millions de dollars.

Suivez notre couverture spéciale dès 9h30 sur les ondes de LCN.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Jeu 8 Oct - 20:22

Vidéo de M. Laforest:

http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2009/10/20091008-184714.html

Imprimer /
Mise à jour : 08/10/2009 18:47

Justice
La sentence de Vincent Lacroix connue demain

C'est demain que l'on connaîtra la sentence imposée à l'ex-PDG de Norbourg, Vincent Lacroix. C'est à compter de 9h30 vendredi matin au Palais de justice de Montréal que le juge Richard Wagner fera connaître sa décision.

Lacroix a plaidé coupable le 21 septembre dernier à 200 chefs d'accusation, dont fraude et complot pour fraude. La Couronne demande la peine maximum de 14 ans, alors que la défense suggère entre 10 et 12 ans.

Rappelons que le 22 juillet dernier, Vincent Lacroix est sorti de prison après avoir purgé le sixième d'une peine réduite par la Cour d'appel à cinq ans.

Lacroix a fraudé 9200 investisseurs pour une somme totale de 130 millions $.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mer 7 Oct - 20:26

Imprimer LCN /
Mise à jour : 07/10/2009 19:15

Procès Norbourg
Peu de documents, mais de nombreuses ententes verbales chez Norbourg

Le procès des cinq hommes accusés de fraude dans le scandale Norbourg s’est poursuivi mercredi.

La Couronne a tenté de resserrer l'étau autour du contrôleur interne, Jean Cholette. Des ex-employés sont venus dire que les transferts de fonds passaient par lui.

L’une d’entre eux, qui avait la responsabilité des comptes à payer, a démissionné car elle ne comprenait pas ce qui se passait chez Norbourg.

Dans sa lettre de démission, elle dit qu’il était presqu'impossible d'instaurer des procédures de contrôle internes. Tout était verbal, il n’y avait pas de documents officiels et elle n’avait pas de réponses à ses questions.

Elle se disait mal à l’aise avec les procédures de la compagnie.

On a aussi appris que dès 2004, des institutions financières ne voulaient plus transiger avec Norbourg, dont la Caisse populaire de La Prairie.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mar 6 Oct - 16:55

Imprimer /
Mise à jour : 06/10/2009 15:56

Procès Norbourg
Lacroix menait une gestion contrôlante, selon un témoin

Au procès de cinq coaccusés de Vincent Lacroix, c'était au tour de Jean Hébert, l'ancien vice-président aux finances de Norbourg, d'être contre-interrogé, mardi, au palais de justice de Montréal.

Monsieur Hébert, un ancien de l'Autorité des marchés financiers, est celui qui a remplacé Éric Asselin en 2005. Et il n'a pas mis de temps à découvrir qu'il y avait une fraude.

Un mois après son arrivée chez Norbourg, Jean Hébert a trouvé que tout était à l'envers chez Norbourg.

Selon monsieur Hébert, il n'y avait pas de budget pour les filiales ni de gestion sur les comptes de dépenses.

Vincent Lacroix avait une gestion contrôlante, il signait tous les chèques, d'après monsieur Hébert.

En 2005, lorsque Jean Hébert est devenu vice-président, il a aussi découvert que Vincent Lacroix pigeait de l'argent dans les fonds de Norbourg.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Jeu 1 Oct - 21:44

vidéo: M.Laforest

http://videos.lcn.canoe.ca/video/43038827001/norbourg-alain-laforest-fait-le-point/

Imprimer LCN /
Mise à jour : 01/10/2009 20:24

Scandale Norbourg
Des documents falsifiés

Procès des cinq présumés complices de Vincent Lacroix de Norbourg: la Couronne a encore voulu démontrer jeudi que des documents ont été falsifiés.
On a entendu le témoignage de Tami Dubrovsky, qui avait investi dans Norbourg par personne interposée.

La comptable agréée avait confié 1,8 million de dollars américains, sachant que l'argent allait être investi dans Norbourg.

Toutefois, sa signature a été falsifiée et la valeur de son dépôt a été augmentée à 2 millions de dollars.

Des officiers de l'Autorité des marchés financiers (AMF) ont aussi confirmé qu'ils avaient reçu de faux documents.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mer 30 Sep - 22:13

Imprimer / Robert Simoneau
Mise à jour : 30/09/2009 20:13

Vidéo: http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/faitsdivers/archives/2009/09/20090930-201325.html

Scandale Norbourg
Robert Simoneau affirme qu'on a falsifié sa signature

Dans l'affaire Norbourg, le procès des cinq coaccusés s'est poursuivi, aujourd'hui, au palais de justice de Montréal.
En cour, le cofondateur de Norbourg, Robert Simoneau, a indiqué qu'il avait lui-même été floué par Vincent Lacroix.

Robert Simoneau, qui est également l'oncle de Vincent Lacroix, affirme avoir perdu 60 000 dollars dans des REER Norbourg.

Il affirme ne jamais avoir investi 4 millions de dollars dans Norbourg et prétend que sa signature a été falsifiée.

Robert Simoneau ne se sent aucunement responsable de ce qui s'est passé.



Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mer 30 Sep - 14:54

Imprimer /
Mise à jour : 30/09/2009 12:52

http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/faitsdivers/archives/2009/09/20090930-125209.html

Procès Norbourg
Des témoins rapportent avoir vu leur signature falsifiée

Au procès des cinq coaccusés de Vincent Lacroix, des témoins sont venus confirmer qu'ils n'avaient jamais confié d'argent directement à Lacroix et qu'on avait falsifié leurs signatures sur des documents officiels.

C'est le cas d'un retraité, propriétaire d'une entreprise, qui est venu témoigner, mercredi, que sa signature avait été utilisée sans son consentement sur des documents qui donnaient le droit à Norbourg de gérer son argent sans qu'il ne le sache.

La défense a par ailleurs procédé au contre-interrogatoire du représentant de l'AMF. Ce dernier s'est montré plutôt hostile aux questions des avocats.

En fait, les avocats des cinq coaccusés tentent de prouver que seuls Vincent Lacroix et Éric Asselin contrôlaient la fraude et que leurs clients ont été victimes des deux hommes au même titre que d'autres organismes tel que l'AMF.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: LCN   Mar 29 Sep - 13:47

voir vidéo:::

http://videos.lcn.canoe.ca/video/42637233001/norbourg-les-details-avec-alain-laforest/




Mise à jour : 29/09/2009 13:21

Procès Norbourg
Un ex-inspecteur avait constaté des irrégularités dès 2002

Le témoignage d'un inspecteur de la commission des valeurs mobilières nous apprend de nouvelles choses aujourd'hui au sujet du scandale financier Norbourg.

Aubert Gagné avait mis le nez dans les livres de Vincent Lacroix en 2002. Il avait lui-même constaté des irrégularités.

À l'époque, l'inspecteur avait demandé à faire des photocopies des documents, mais il avait oublié les orignaux.

Lorsqu'il a voulu les récupérer le lendemain, les chiffres avaient été changés.

Nous apprenons ces révélations au procès des cinq présumés complices de Lacroix.

Ils font face à plus de 700 chefs d'accusation, notamment de fraude et complot.

Rappelons que l’ex-PDG de Norbourg, Vincent Lacroix, a décidé de plaider coupable à l’ensemble des accusations criminelles portées contre lui.


Fermer la fenêtre

Copyright © 1998-2008 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Une réalisation de Canoe.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LCN   

Revenir en haut Aller en bas
 
LCN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scandale Norbourg :: MÉDIAS, MÉDIAS, MÉDIAS-
Sauter vers: