Scandale Norbourg

Échanges sur le scandale Norbourg
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 TQS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Ven 26 Déc - 11:25

Bilan 2008 -Juin: Remstar acquiert officiellement TQS, Obama sera candidat démocrate
Auteur:
Olivier Caron

Date de publication: vendredi 26 décembre 2008 à 8H00
Adresse internet: http://matin.branchez-vous.com/nouvelles/2008/12/bilan_2008_-juin_remstar_acqui.html

L'année 2008 a été riche en évènements marquants, et l'équipe de BRANCHEZ-VOUS! a préparé pour vous une revue de l'année, mois par mois, afin de se rappeler un bref moment ce qui a marqué l'actualité au cours de la dernière année.



-Remstar acquiert officiellement TQS

Le 26 juin dernier, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes a accepté la proposition des frères Rémillard et de Remstar sur l'achat de TQS.

Le CRTC avait approuvé les licences des stations du réseau du 1er septembre 2008 jusqu'au 31 août 2015, mais l'organisme gouvernemental réexaminera les engagements qui sont en lien à la programmation et aux nouvelles en 2011. Ce dossier a retenu grandement l'attention en 2008, après que Remstar, retenu comme acheteur potentiel de TQS, ait annoncé son intention d'abolir le service de l'information. Remstar avait finalement modifié son plan et y avait inclus un minimum de nouvelles dans des émissions matinales et de fin d'après-midi.



-Affaire Bernier-Couillard: l'opposition veut une enquête

Sur la scène politique fédérale, l'affaire Bernier-Couillard qui a éclaté au mois de mai et qui a entraîné la démission du ministre conservateur des Affaires étrangères continue de dominer les débats parlementaires. Bien conscients de la portée de l'affaire et désireux d'affaiblir le gouvernement Harper, les partis d'opposition demandent une enquête sur tout ce qui a mené à la démission du ministre Maxime Bernier.

Les partis d'opposition, soit le Parti libéral mené par Stéphane Dion, le Bloc québécois de Gilles Duceppe et le Nouveau parti démocratique de Jack Layton, voulaient en effet une enquête pour en savoir plus sur toute cette histoire. L'opposition s'interroge en fait sur les relations passées de Julie Couillard avec le milieu criminel, le danger que cela a pu encourir pour la sécurité nationale et pourquoi le gouvernement conservateur a ignoré cette relation pourtant connue des milieux policiers.

Un Comité parlementaire a finalement été formé et au cours du mois de juin, différents intervenants sont venus témoigner. Cependant, tant le premier ministre Stephen Harper que Maxime Bernier se sont prévalus de leur privilège parlementaire pour éviter une séance de questions.

-Pensionnats indiens: le gouvernement canadien présente ses excuses

Toujours sur la colline parlementaire d'Ottawa, le premier ministre conservateur Stephen Harper a présenté le 11 juin des excuses officielles aux anciens élèves des pensionnats indiens. Ceux-ci étaient souvent administrés par des communautés religieuses. Il s'y est déroulé des actes de violence et d'abus sexuels envers de jeunes Amérindiens entre 1870 et 1996. Plus de 150 000 enfants y ont été envoyés pendant cette période



-Assemblée nationale du Québec: Claude Béchard atteint d'un cancer, Philippe Couillard tire sa révérence

Sur la scène politique québécoise, alors que se terminent les activités parlementaires le 20 juin et ce jusqu'au 14 octobre pour la période estivale, quelques évènements ont retenu l'attention. Notamment, Julie Snyder, célèbre animatrice et productrice, demandait au gouvernement Charest d'aider les couples infertiles en remboursant entièrement les traitements de procréation assistée. Par ailleurs, le gouvernement libéral minoritaire de Jean Charest est touché en juin par deux départs de ministres, l'un momentané, l'autre définitif.

Premièrement, il est annoncé le 10 juin que le ministre des Ressources naturelles Claude Béchard souffre d'un cancer. Le député Kamouraska-Témiscouata, âgé alors de seulement 38 ans, a été opéré pour une lésion obstructive au duodénum à l'Hôtel-Dieu de Québec et le tout s'est bien déroulé, mais a entraîné une longue période de convalescence. Julie Boulet, la ministre des Transports, s'est occupée de l'intérim au ministère des Ressources naturelles. Le printemps n'aura pas été une période facile pour le député de Kamouraska-Témiscouata, puisqu'au mois de mai, son attachée politique, Nancy Michaud, a été assassinée.

Puis, le 25 juin, au lendemain de la fête de la Saint-Jean Baptiste, Philippe Couillard démissionne à titre de député de Jean-Talon et de ministre de la Santé. Yves Bolduc lui succède comme ministre de la Santé et des Services sociaux et se présentera en septembre dans Jean Talon.


-Investiture démocrate: Obama s'assure d'atteindre le nombre de délégués requis

Aux États-Unis, c'est au mois de juin que le candidat à l'investiture démocrate Barack Obama s'assurait d'atteindre le nombre de délégués requis pour l'emporter sur Hillary Clinton,

Après les primaires du 3 juin, où le sénateur de l'Illinois a remporté le Montana et le Dakota du Sud, il atteignait le chiffre magique de 2 118 délégués tout en ayant le support de nombreux super délégués.

Le 7 juin, sa rivale Hillary Clinton, sénatrice de l'État de New York, suspendait sa campagne et apportait son support à Barack Obama pour l'élection présidentielle à venir contre le républicain John McCain. Celui-ci s'était assuré d'une victoire à l'investiture républicaine dès le mois de mars 2008. La candidature officielle d'Obama allait être entérinée au mois d'août, lors de la Convention démocrate à Denver.

C'est également en juin qu'Obama a décidé de baser sa campagne sur un financement privé.


-Un dernier Grand Prix de F1 à Montréal avant longtemps?

Le 8 juin, le pilote de BMW-Sauber Robert Kubica remporte le Grand Prix de Formule Un du Canada à Montréal. Au terme des 70 tours de piste sur le circuit Gilles-Villeneuve, Kubica devance son coéquipier Nick Heidfeld ainsi que David Coulthard, sur une Red Bull-Renault.

Or, ce que le public montréalais ignorait à l'époque, c'est que ce Grand Prix de Montréal n'allait pas être renouvelé pour 2009, lui qui est pourtant le seul à être présenté en Amérique du Nord. Le tout était annoncé au début d'octobre.


-Zimbabwe: Mugabe réélu président dans la controverse

Le 25 juin, Robert Mugabe était réélu président du Zimbabwe au second tour, faute d'autre candidat.

L'élection avait été très controversée, alors que le candidat d'opposition, Morgan Tsvangirai, s'était retiré car il craignait les violences contre ses partisans. Plusieurs dirigeants de la communauté internationale avaient dénoncé le scrutin, dont la secrétaire d'État américaine Condoleeza Rice et l'Union européenne. Mugabe est au pouvoir au Zimbabwe depuis 1980.


-Basil Parasiris acquitté du meurtre d'un policier

Le 13 juin, l'un des procès les plus suivis de l'année connaissait son dénouement au palais de justice de Longueuil avec l'acquittement de Basil Parasiris. Celui-ci était accusé du meurtre du policier de Laval Daniel Tessier, décédé dans le domicile de l'accusé lors d'une opération.

Basil Parasiris a abattu dans son domicile de Brossard le policier de Laval Daniel Tessier et en a blessé un autre lors d'une opération antidrogue. Le tout était survenu aux petites heures du matin le 2 mars 2007. L'accusé a toujours soutenu lors des procédures qu'il croyait être victime d'un braquage à domicile ce matin-là et qu'il a agi en légitime défense.


-Un Belge arrêté à Montréal avec une adolescente de 13 ans, Marl Lafleur acquitté de certains chefs

Un autre fait divers qui a fait la manchette en juin est le cas de Vincent Rafaël Duval. Le Belge de 32 ans a en effet été arrêté à Montréal le 14 juin dans un hôtel de la rue Saint-Hubert en compagnie d'une jeune fille de 13 ans. Vincent Raphaël Duval allait finalement être condamné quelques semaines après son arrestation à 20 mois de détention.

Toujours dans le domaine judiciaire, c'est en juin que le fils de Guy Lafleur, Mark, a été acquitté de deux chefs d'accusations d'agression sexuelle sur son ancienne copine.


-Procès au criminel pour six anciens de Norbourg

Le 18 juin, la Gendarmerie royale du Canada déposait des centaines d'accusations au criminel contre six anciens de Norbourg, dont Vincent Lacroix.

Le tout faisait suite à une enquête de trois ans à laquelle ont participé la GRC, les autorités suisses, la Sûreté du Québec et l'Autorité des marchés financiers. Vincent Lacroix, Serge Beugré, Félicien Souka, Jean Cholette, Rémi Deschambault et Jean Renaud sont les accusés dans ce dossier. Des accusations criminelles de conspiration pour fraude, fraude, blanchiment d'argent, falsification de documents et usage de faux ont été déposées contre ces individus.


-Bill Gates quitte la direction de Mircosoft


Le 27 juin, après trois décennies à la tête de Microsoft Corporation, le multimilliardaire Bill Gates se retire de la direction de la célèbre entreprise informatique pour se concentrer sur des activités philanthropiques.

Bill Gates, 52 ans, a cofondé Microsoft en 1975 avec Paul Allen et Steve Ballmer. Il agit à titre de conseiller spécial chez Microsoft depuis sa retraite partielle.



-Yves Saint-Laurent et Diane Hébert sont décédés

Le mois de juin fut marqué par deux décès notables, soit ceux d'Yves Saint-Laurent et de Diane Hébert.

Le couturier français Yves Saint-Laurent décédait le 1er juin à l'âge de 71 ans des suites d'une longue maladie. Les obsèques furent célébrées en l'église Saint-Roch dans le Ier arrondissement de Paris. Des centaines de personnes étaient rassemblées devant l'église et le président français Nicolas Sarkozy était présent.

Par ailleurs, c'est le 29 juin que Diane Hébert nous quittait à l'âge de 51 ans. Elle a été la première Québécoise à subir une greffe coeur-poumons et souffrait depuis plusieurs semaines d'une infection pulmonaire.



© 2008, BRANCHEZ-VOUS.com - Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Ven 25 Avr - 17:36

Le vendredi 25 avril 2008 à 16h41 Imprimer Envoyez à un amiRéagissez à cette nouvelle | Lisez les réactions (0)Pauline Marois a déposé sa poursuite contre l'adéquiste Gilles Taillon
Par Rémi Nadeau, LA PRESSE CANADIENNE


QUEBEC - La chef péquiste Pauline Marois a mis sa menace à exécution en déposant une poursuite de 900 000 $ contre l'adjoint au chef de l'Action démocratique du Québec, Gilles Taillon, vendredi à la Cour supérieure.

Mme Marois, qui poursuit M. Taillon pour des propos jugés "faux et diffamatoires" l'associant au scandale financier de Norbourg, réclame 700 000 $ pour dommages moraux et 200 000 $ pour dommages exemplaires.


Dans la poursuite, signifiée dans le district judiciaire de Montréal, on fait état de "l'extrême gravité de cette attaque imméritée et malveillante contre la réputation de Mme Marois".

Le député adéquiste de Chauveau avait été mis en demeure de se rétracter vendredi dernier mais, loin d'obtempérer, il avait publié un communiqué de presse pour réitérer ses propos et accuser la chef péquiste de tenter de le museler.

En marge d'un point de presse tenu à Montréal, vendredi matin, Mme Marois a signifié qu'elle ne pouvait laisser passer l'attaque de l'ADQ à son endroit.

"Des échanges musclés, je suis d'accord, c'est nécessaire parfois. Mais pas des échanges mensongers et diffamatoires, et c'est la différence concernant ce qui s'est passé", a-t-elle lancé.

Le 17 avril dernier, l'adjoint au chef Mario Dumont a accusé son adversaire péquiste d'avoir exercé des pressions sur les fonctionnaires du ministère des Finances, dont elle assumait la responsabilité en 2001, pour qu'ils consentent à délivrer un crédit d'impôt de près d'un million $ à Norbourg.

M. Taillon a fait valoir que sans cette aide inespérée, Norbourg aurait sombré avant que Vincent Lacroix n'arrive à détrousser des milliers de petits épargnants.

Le financier déchu a été reconnu coupable d'avoir fraudé 9200 investisseurs pour une somme totale de 130 millions $.

Dans la poursuite intentée par Mme Marois, son avocat affirme que ni elle ni des membres de son cabinet ne sont intervenus pour faire accorder quelque faveur que ce soit à Vincent Lacroix.

Il est par ailleurs précisé que les demandes de crédit d'impôt ne relèvent normalement pas du ministère des Finances, mais plutôt du ministère du Revenu.

La demanderesse stipule que le député Taillon "a non seulement lancé des insinuations sans fondement, mais il a pris un malin plaisir à en susciter la plus grande diffusion possible".

Pauline Marois a fait savoir qu'après avoir payé les frais juridiques encourus pour la défense de ses droits, elle verserait l'éventuel fruit de la poursuite à la Fondation du cancer du sein.

Plus tôt cette semaine, Gilles Taillon a signifié à la chef péquiste, par la voix de son procureur, que ses affirmations du 17 avril référaient, pour l'essentiel, à des informations qui étaient déjà du domaine public.

Dans un document transmis à l'avocat de Mme Marois le 23 avril, on indique que "toute procédure émanant de sa part sera vivement contestée".

Ce vendredi, l'attachée de presse de l'aile parlementaire adéquiste, Elodie Girardin-Lajoie, a précisé que Gilles Taillon n'avait toujours pas l'intention de se rétracter.

Elle a refusé de commenter davantage le dépôt de la poursuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Ven 8 Fév - 17:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Ven 8 Fév - 17:18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Mar 29 Jan - 20:48

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Mar 15 Jan - 23:12

J'aimerais souligner le courage de M. Ouimet, M. Vézina et M. Houle. Il n'est pas facile de paraitre dans les médias car ces trois personnes ne veulent pas seulement compter leur histoire mais réussir à faire indemniser les gens, la responsabilité est lourde et très importante car tant et aussi longtemps que les médias nous aiderons à dénoncer les injustices commises dans ce dossier, il y aura des chances pour les investisseurs....Merci également à M. Mongrain.

Plusieurs investisseurs sont au bout du rouleau et aucun mot ne peut décrire cette état d'être, ce n'est pas seulement l'argent...Le scandale Norbourg est plus que cela...c'est venu détruire nos valeurs fondamentales et plus encore.




http://www.tqs.ca/videos/pourquoi-/2008/01/trois-victimes-se-confient-a-jean-luc-mongrain---partie-1-22658.php

http://www.tqs.ca/videos/pourquoi-/2008/01/trois-victimes-se-confient-a-jean-luc-mongrain---partie-2-22657.php

http://www.tqs.ca/videos/pourquoi-/2008/01/trois-victimes-se-confient-a-jean-luc-mongrain---partie-3-22656.php

http://www.tqs.ca/videos/pourquoi-/2008/01/trois-victimes-se-confient-a-jean-luc-mongrain---partie-4-22655.php


2008-01-15


Trois victimes dans l'affaire Norbourg se confient à Jean-Luc Mongrain
Michel Vézina, Jean-Guy Houle et Réal Ouimet
Trois victimes du scandale Norbourg.Plus de 9000 petits investisseurs ont été floués par Vincent Lacroix dans l'affaire Norbourg. Ce mardi 15 janvier à 21 h 30 à l'émission POURQUOI, Jean-Luc Mongrain recueille les témoignages de trois victimes qui ont perdu des centaines de milliers de dollars.

Vincent Lacroix devait connaître sa sentence le 28 janvier, lui qui a été reconnu coupable de 51 chefs d'accusation pour avoir violé la Loi sur les valeurs mobilières. Mais le vendredi 11 janvier, il a interjeté appel de la décision du juge Leblond.

L’émission POURQUOI nous fait voir le côté humain de cette affaire. MM. Jean-Guy Houle, Michel Vézina et Réal Ouimet ont tous connu des périodes d'insomnie et d'agressivité parce qu'ils ont perdu beaucoup d'argent dans le scandale Norbourg.

Jean-Guy Houle, tuteur de deux enfants orphelins de son fils, avait placé leur héritage (97 000 $ pour chaque enfant). Même s'il ne s'agit pas de son propre argent, l'héritage de ses petits-enfants a fondu comme neige au soleil à la suite de la triste affaire Norbourg.

Michel Vézina et Réal Ouimet avaient tous deux confié leurs fonds de retraite à un courtier qui faisait pourtant affaire avec la Caisse de dépôt et placement du Québec et ils ont perdu chacun 310 000 $. Ils sont donc obligés de travailler pour se refaire un portefeuille de retraite.

Les trois invités de Jean-Luc Mongrain en veulent à Vincent Lacroix, mais ils adressent aussi des reproches à l'Autorité des marchés financiers qui a manqué de vigilance dans cette affaire. Lors de l'enquête, on a appris que Vincent Lacroix avait effectué 137 retraits pour empocher 115 M$. Réal Ouimet ne pardonnera jamais à Vincent Lacroix ce vol : « On ne voudrait pas aller à la chasse avec lui. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Lun 14 Jan - 20:59

M. Vézina, M. Houle et M. Ouimet vont passer à ''Pourquoi'' avec Jean-Luc Mongrain mardi le 15 janvier 2008 à 21:30hres....

Bon visionnement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Sam 15 Déc - 14:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Mar 11 Déc - 22:09

Le mardi 11 décembre 2007 à 17h12I Envoyez à un amiRéagissez à cette nouvelle | (tqs.ca)
Le scandale Norbourg s'impose dans l'actualité de notre région en ce mardi puisque parmi les victimes se trouve un homme de Bromont qui a perdu toutes ses économies, dans cette histoire. Réal Ouimet, un ancien chef de police a été floué de 310 mille dollars. L'homme de 64 ans conserve beaucoup d'amertume malgré que la culpabilité de Vincent Lacroix a été reconnue.

Ce sont les économies d'une vie qui lui ont été dérobées, du coup les rêves d'une retraite sans soucis ont disparues. Pour lui, quelque soit la sentence dont écoperra Vincent Lacroix ce ne sera jamais suffisant pour lui permettre de trouver le confort qu'il avait espéré.

L'homme a dû se trouver un nouveau travail pour faire face à ses obligations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Dim 28 Oct - 14:40

Après Vincent Lacroix, l'AMF s'occupe de Benoît Laliberté et de Jitec


MONTREAL - Après Vincent Lacroix, l'Autorité des marchés financiers (AMF) engage un procès contre Benoît Laliberté, qui doit répondre à 48 chefs d'accusation relativement à des opérations sur les titres de la société Jitec menées au cours de l'année 2000.

Son procès pénal s'amorcera lundi au palais de justice de Montréal. La juge Céline Lacerte-Lamontagne, de la Cour du Québec, a prévu quatre semaines pour entendre la cause.


L'AMF réclame à Laliberté des amendes totalisant 1,7 million $ pour les infractions commises à la Loi sur les valeurs mobilières du Québec.

Contrairement à Vincent Lacroix dans l'affaire Norbourg, Laliberté a retenu les services d'un avocat.

Deux autres personnes ont été accusées dans cette affaire, soit Ali Reza Bassiri, qui fait face à six chefs d'accusation, et Martin Gendron, avec huit chefs. Le premier a été condamné, le 28 septembre, à payer une amende de 16 000 $ pour s'être porté garant auprès d'investisseurs de la valeur ou du prix éventuel des titres de Jitec à l'occasion d'une opération sur les titres de la société.


Pour ce qui est de Martin Gendron, les reproches de l'AMF sont les mêmes que pour Bassiri. L'AMF réclame des amendes totalisant 40 000 $ et son procès est prévu pour janvier.

A Benoît Laliberté, il est reproché, entre autres, d'avoir profité d'une information privilégiée pour réaliser des opérations sur les titres de Jitec et d'avoir présenté des informations fausses et trompeuses dans des communiqués de presse.

En juillet 2000, les actions de Jitec sont inscrites à la cote de la Bourse de Montréal et Laliberté, qui est président de l'entreprise informatique, détient alors 72 pour cent des actions émises. Pour intéresser les investisseurs boursiers, Laliberté vante les mérites d'une technologie réseau-centrique. Le cours des actions de Jitec a éventuellement chuté et l'entreprise a dû déclarer faillite, faisant perdre 60 millions $ aux investisseurs.

Benoît Laliberté a un autre point commun avec Vincent Lacroix. Il fait l'objet lui aussi d'un recours collectif de la part d'investisseurs frustrés.

En 2005, la Cour supérieure a autorisé un recours collectif au profit des ex-actionnaires de Jitec (individus et entreprises), contre Laliberté et trois courtiers en valeurs mobilières (Canaccord Capital, Marchés mondiaux CIBC et Valeurs mobilières Leduc et associés). Dans ces procédures, on y apprend qu'entre juillet et septembre 2000, Laliberté a transféré plus de huit millions d'actions de Jitec dans 35 comptes différents "dans le but de maintenir artificiellement le prix et le volume de transactions". Pour empêcher la baisse du titre, Laliberté s'adonnait à diverses transactions qu'il concentrait dans la dernière demi-heure de la séance boursière, y indique-t-on.

Selon la poursuite, Canaccord Capital n'a pas mesuré le sérieux de la technologie de Jitec avant l'inscription en bourse. Aux courtiers de Marchés mondiaux CIBC, il est reproché d'avoir fermé les yeux sur les manipulations boursières de Laliberté, et à ceux de Valeurs Mobilières Leduc et associés, d'avoir participé au transfert d'actions de Jitec à certains actionnaires mécontents, créant ainsi une demande artificielle pour le titre.

Accusé au criminel, Benoît Laliberté a plaidé coupable en mai 2006 à des accusations de recel. Il a été condamné à verser 20 000 $ à des organismes de charité et s'en est tiré avec une absolution inconditionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Jeu 23 Aoû - 18:57

Le message que j'aurais aimé passé n'a pas passé au grand bulletin...M. Vézina avait également été très explicatif et on sentait très bien l'émotion de celui-ci ce matin, on le voit au reportage mais l'entrevue a été de trop courte durée à la TV.....du moins je crois . M. Vézina a beaucoup de courage à continuer de se battre pour garder cette cause vivante devant les médias, ce n'est pas facile pour lui.....

http://www.tqs.ca/videos/infos/2007/08/l-affaire-norbourg-14372.php

J'ai été dédommagé parce que l'AMF a jugé mon représentant comme ayant eu trop d'incitatifs. Que de grands mots qui veut dire quoi ou plutôt combien? Est-ce que ce représentant qui a reçu ''trop d'incitatif'' va être compensé s'il a de l'argent dans Norbourg avant M. Vézina, va-t-il encore travailler dans le milieu, avoir une petite tape sur les doigts et pour les représentants qui ont été honnêtes eux, ils ont une augmentation de leur primes pour avoir bien fait leur travail.....

Les représentants qui avaient les fonds évolutions ont bien fait leur travail et leurs clients sont comme M. Vézina, ils n'ont rien reçu.....M. Vézina a bien expliqué le tout sur la caisse de dépôt et j'aimerais bien qu'il explique sur le forum le beau bonus .....

J'aurais également aimé passer le message que l'AMF prone pour que les petits investisseurs fassent leurs devoirs comme si les 9200 du scandale Norbourg n'avaient pas été assez intelligents pour le faire. Même en ayant appellé en 2002 lors de mon placement chez Norbourg, l'AMF m'aurait dit quoi???? Que tout était correct et que mon représentant était bien enregistré....

Nous devons faire confiance aux représentants en se renseignant avant sur leur réputation etc.... mais cela ne fait pas de nous des experts en finances. A entendre l'AMF, faudrait pratiquement avoir un cours en finances pour placer nos REER... on engage des représentants qui ont les compétences pour cela...C'est comme faire changer ses freins par un garagiste, on se renseigne sur la réputation, les références mais c'est pas nous qui les changeons......et nous devons faire confiance....

J'aurai vraiment aimé que le message passe........je suis tellement désolé

Je viens de parler avec M. Sawyer, il arrive parfois que le temps est court et que les choix soient difficiles. J'ai confiance en celui-ci, sauf que j'aurais tellement aimé faire comprendre l'injustice de ce scandale mais peut-on vraiment... Il va suivre le dossier Norbourg de près et le remercie de le faire car c'est important, peut-être que les gens pourront comprendre de cette façon ce scandale à tentacules
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Jeu 23 Aoû - 12:57

Jeudi, le 23 août 2007, reportage avec M. Sawyer ce soir au grand journal avec M. Mongrain et en fin de soirée...

Lyne Arcand
Michel Vézina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Mar 12 Juin - 15:12

Le mardi 12 juin 2007 à 14h23 Imprimer
Le contre-interrogatoire du juricomptable tire à sa fin après 7 jours


MONTREAL (PC) - Le contre-interrogatoire de l'expert de l'Autorité des marchés financiers (AMF) dans le dossier Norbourg, le juricomptable François Filion, mené depuis sept jours par l'accusé Vincent Lacroix, prendra fin d'ici peu.

En fin de matinée, mardi, Vincent Lacroix a indiqué qu'il en avait pour une autre heure, tout au plus.


Malgré sa pugnacité, Lacroix ne semble pas avoir réussi à mettre à mal la preuve de l'expert Filion, voulant qu'à la faveur de 137 retraits "irréguliers" l'accusé aurait détourné à son profit 115 millions $ provenant des investisseurs dans les fonds Norbourg et Evolution, de 2000 à 2005.

Vincent Lacroix a commencé la journée de mardi en revenant sur l'opération de transfert des fonds Perfolio de Trust Banque Nationale vers Northern Trust, qui a pris cinq mois avant d'être complétée. Cela a forcé M. Filion à reprendre les mêmes explications que celles données la semaine dernière. Il l'a d'ailleurs souligné à Vincent Lacroix.

Les travaux de la matinée ont été interrompus par l'évacuation du palais de justice qui a duré plus d'une heure. M. Lacroix a dû lui aussi sortir de l'édifice, entouré de constables spéciaux chargés d'assurer sa protection. Il s'est tenu à l'ombre, à l'écart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Mer 6 Juin - 11:16

Le mercredi 06 juin 2007 à 10h06

Vincent Lacroix ne s'attaque pas aux accusations portées contre lui

MONTREAL (PC) - Au troisième jour du contre-interrogatoire du témoin principal de l'Autorité des marchés financiers (AMF), l'accusé Vincent Lacroix n'a toujours rien fait pour tenter de convaincre le tribunal qu'il est faux de prétendre qu'il a manoeuvré pour utiliser à son profit 115 millions $ provenant des investisseurs dans Norbourg.

En lieu et place, il cherche à démontrer qu'il a été floué de 20 millions $ lors de l'achat des fonds Evolution, de Capital Teraxis, société détenue à 80 pour cent par la Caisse de dépôt et placement du Québec.
Pour ce faire, Vincent Lacroix a passé toute la journée de mardi à demander au témoin Filion de lire des documents bancaires et comptables ainsi que des états financiers reliés aux fonds Evolution et à expliquer les différences qu'il voyait dans les données. Son but affiché: dépister des irrégularités dans la comptabilité des fonds Evolution.

Malgré tous les efforts déployés, Vincent Lacroix n'a pu convaincre le juricomptable de s'avancer ainsi. A de multiples reprises, François Filion a expliqué qu'il lui manquait des informations pour tirer les conclusions recherchées par l'accusé. "Il faut voir les opérations faites. Le compte en fidéicommis. Il y a plusieurs éléments à considérer avant de tirer une conclusion. Il manque un document de comptabilité pour pouvoir conclure", a soutenu le juricomptable.

Qu'à cela ne tienne, avec une détermination hors du commun, Vincent Lacroix change alors de documents et reprend de plus belle le même exercice, pour une autre période ou un autre fonds, avec le même résultat négatif. A un moment donné, l'accusé semblait même avoir perdu le fil. "Dans le feu de l'action, j'ai oublié si je vous ai posé la question", a-t-il dit.

L'avenue empruntée par Vincent Lacroix pour démontrer son innocence crée bien du scepticisme du côté des observateurs et représentants des médias. Ils ne sont apparemment pas les seuls. Le juge Claude Leblond de la Cour du Québec pose de moins en moins de questions, prend de moins en moins de notes. Sans aller jusqu'à suggérer qu'il s'en allait nulle part, le juge a fait remarquer à l'accusé qu'il obtenait toujours la même réponse du juricomptable. "Sur papier, on en arrive à un écart (dans le nombre de parts et le montant des retraits par exemple), mais il ne peut donner d'explications," lui a dit le magistrat.

Pour sa part, l'avocat de l'AMF, Eric Downs se contente d'émettre des réserves quant au dépôt souvent tardif de la documentation de l'accusé.

En mi-journée, à la sortie de la salle d'audiences, M. Lacroix avait pourtant indiqué aux journalistes intrigués par sa défense que des révélations étaient imminentes.

Le procès se poursuit mercredi pour une 16e journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Lun 4 Juin - 14:37

http://www.tqs.ca/infos/2007/06/N060419AU.php

Vous pouvez envoyer vos commentaires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Mer 30 Mai - 15:03

Vous pouvez envoyer vos commentaires....

http://www.tqs.ca/infos/2007/05/N053027AU.php




Le mercredi 30 mai 2007 à 14h30 Imprimer Envoyez à un amiRéagissez à cette nouvelle | Lisez les réactions (0)Une autre fiction créée par Vincent Lacroix est dévoilée par l'AMF


MONTREAL (PC) - Une autre fiction créée par Vincent Lacroix pour justifier le fait que d'importantes sommes d'argent puisées dans la famille des fonds Norbourg se retrouvaient finalement dans des sociétés dont il était l'unique actionnaire a été dévoilée, mercredi en matinée, par l'enquêteur embauché par l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Au 12e jour du procès, le juricomptable François Filion a révélé qu'en 2004 Lacroix a voulu convaincre l'AMF, qui se posait des questions sur les états financiers de Norbourg gestion d'actifs, qu'une part des revenus de cette société provenait de la gestion du portefeuille de cinq clients privés totalisant 30 millions $.


Les enquêteurs qui ont rencontré les cinq personnes dont le nom apparaissait aux documents fournis à l'AMF par Lacroix ont conclu qu'il s'agissait de faux.

Les sociétés et les personnes nommées - soit Robert Simoneau, Tami Dubrovsky, Lionel Dubrovsky, Rainhold ainsi que Services financiers Robertson - existaient bel et bien, mais elles n'avaient jamais fait affaire avec Vincent Lacroix, ne lui avaient en aucun temps confié leur portefeuille et n'avaient jamais signé un document démontrant que leurs valeurs étaient sous la garde de Northern Trust.

Uniquement pour Tami Dubrovsky, Vincent Lacroix prétendait qu'il gérait un portefeuille de 2,9 millions $, ce qui était de nature à lui rapporter gros en honoraires de recherche.

L'AMF reproche à Vincent Lacroix d'avoir produit à son intention des documents faux et trompeurs et d'avoir manipulé à son profit les sommes d'argent que lui avaient confiées des investisseurs pour qu'elles soient placées dans les fonds communs du groupe Norbourg et Evolution.

Selon le rythme des travaux, il est fort probable que le contre-interrogatoire du juricomptable Filion par Vincent Lacroix ne commence que jeudi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Mar 15 Mai - 19:28

Nouvelles nationalesLe mardi 15 mai 2007 à 18h31
Les détails des transferts frauduleux de Lacroix sont révélés


MONTREAL (PC) - Au deuxième jour du procès de Vincent Lacroix, de Norbourg, des informations cruciales sont tombées mardi permettant de voir ce qu'il est advenu des 115 millions $ de fonds retirés frauduleusement par Lacroix auprès du gardien des valeurs Northern Trust, de 2000 à 2005.

Un document baptisé "La Pieuvre" et préparé par le témoin François Filion, juricomptable embauché par l'Autorité des marchés financiers (AMF), montre clairement que les sommes retirées par Lacroix ont, dans un premier temps, été placées dans les comptes bancaires de trois sociétés détenues directement par lui, soit Norbourg International, Norbourg gestion d'actifs et Norbourg groupe financier.


Dans un deuxième temps, les tentacules de "La Pieuvre" se sont multipliées au point où les 115 millions $ ont été dispersés dans les comptes bancaires de neuf autres sociétés liées à Norbourg ainsi que dans des comptes personnels de Lacroix. Par exemple, dans le compte bancaire de Norbourg International, société suisse anonyme, l'équipe de M. Filion a retracé le dépôt de 45 des 137 retraits irréguliers faits par Vincent Lacroix auprès de Northern Trust.

Dans le compte bancaire Norbourg gestion d'actifs, qui se trouvait à la Caisse populaire de La Prairie, pas moins de 50 dépôts d'argent ayant fait l'objet de retraits irréguliers ont été retracés.

L'établissement du flux de l'argent qui a eu cours de janvier 2000 jusqu'aux perquisitions du 25 août 2005 a nécessité un travail de moine tellement les pistes étaient brouillées. Il a fallu analyser quelque 10 000 transactions bancaires.

Le juricomptable a également pu établir à quoi ont servi les millions de dollars détournés. Lacroix a ainsi acquis des maisons pour lui et ses proches, une auberge et une bâtisse commerciale pour un total de 12 millions $. Il a fait des prêts à des employés et des compagnies pour 6 millions $. Il a acquis des sociétés reliées au domaine du placement pour 26 millions $ et a consacré 43 millions $ dans les activités de sociétés lui appartenant.

Il faudra attendre la venue d'un autre témoin pour obtenir plus d'informations à cet égard.

La preuve documentaire est tellement volumineuse qu'à un certain moment, le juricomptable ne savait où trouver l'information qui lui était demandée. Vincent Lacroix est venu à sa rescousse.

Outre la gestion de fonds communs, Norbourg s'occupait également de fonds privés. A compter du début de l'an 2000, Opvest, filiale du Mouvement Desjardins, devenue par la suite Desjardins gestion d'actifs, a emprunté 5 millions $ à Citybank pour que cette somme soit investie chez Norbourg. Le contrat stipulait qu'il s'agissait d'un test, lequel, s'il s'avérait positif, serait suivi d'autres dépôts. A un moment donné, Desjardins gestion d'actifs avait chez Norbourg un total de 20 millions $. Cette somme se trouvait plus spécifiquement dans le fonds Eloria.

Mais voilà que pour une raison non spécifiée, Citybank a voulu récupérer son argent en mars 2004.

Selon M. Filion, comme le fonds Eloria avait été vidé par Vincent Lacroix, celui-ci a puisé dans trois fonds communs pour réunir la somme de 22,3 millions $ qu'il a versée à Citybank. De quoi faire rugir une partie des 9200 investisseurs floués par Lacroix.

D'autres informations dévoilées mardi sont également susceptibles de les intéresser. Le juricomptable a établi la liste de la trentaine de fonds communs dans lesquels Lacroix a puisé ainsi que les sommes qu'il a soutirées.

Dans cette affaire, l'AMF reproche à Vincent Lacroix d'avoir commis 51 infractions en regard de la Loi sur les valeurs mobilières du Québec.

Au procès qui se déroule devant le juge Claude Leblond, de la Cour du Québec, on ne parle jamais de présumée victime ou de fautes présumées. Le juricomptable fait des affirmations de même que l'avocat qui représente les intérêts de l'AMF, Eric Downs. "Le fardeau de la preuve est allégé, l'intention coupable est présumée", a expliqué Me Downs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Mar 6 Fév - 21:57

Nouvelles nationalesLe mardi 06 février 2007 à 19h01Claude Béland propose que le Québec se dote d'une politique de l'épagne


QUEBEC (PC) - Québec doit se doter d'une politique nationale de l'épargne, plaide l'ex-président du Mouvement Desjardins, Claude Béland.

Témoignant mardi devant la commission parlementaire des Finances publiques en compagnie de quelques experts du monde financier, M. Béland a invité le gouvernement à agir pour corriger le système financier québécois, troublé l'an dernier par le scandale Norbourg.


Deux raisons justifient cette politique, croit M. Béland: la confiance des investisseurs a été ébranlée par quelques scandales récents et le secteur de l'investissement est de plus en plus complexe.

L'ancien dirigeant du monde coopératif a invité les ministères des Finances, du Revenu, de l'Emploi, de la Justice et de la Famille à se concerter pour une meilleure coordination, afin de protéger les épargnants québécois.



Il a émis plusieurs suggestions. Par exemple celle de créer un Observatoire de l'épargne au Québec, sous l'égide du ministère des Finances, afin d'informer les Québécois sur les tendances les plus actuelles et les plus dynamiques du secteur de l'investissement. L'Observatoire utiliserait les compétences des fonctionnaires des Finances, de l'Institut de la Statistique, du monde universitaire et des représentants des entreprises spécialisées en investissement.

M. Béland a aussi prôné l'adoption d'une Charte des investisseurs. Cette charte définirait les devoirs et les droits de chacun et permettrait de réduire le coût des recours.

De plus, les pénalités devraient être augmentées dans les cas où un individu est reconnu coupable de fraude ou d'abus. "Il est indispensable que toute fraude ou abus fiduciaire soit pénalisé de façon exemplaire", a dit M. Béland.

Par ailleurs, comme plusieurs autres intervenants, l'ancien président du Mouvement Desjardins a suggéré la création d'un Fonds d'indemnisation pour protéger les investisseurs contre tout risque de perte en cas de fraude.

Ce fonds pourrait être administré comme une mutuelle et se financer avec des sommes versées par les gestionnaires et par les investisseurs.

Lors de son témoignage, M. Béland était accompagné de plusieurs experts dont les universitaires Andrée De Serres et René Delsanne, de l'Université du Québec à Montréal, Reynald Harpin, expert en placements, Jean-Luc Landry de la firme Landry-Morin Inc., Robert Pouliot du Centre d'excellence fiduciaire (CEFEX) et Michel Roux, de l'Université Paris 13.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Ven 6 Oct - 13:44

D'après ce que M. Sawyers disait, c'est qu'on va savoir si lacroix va avoir droit à l'aide juridique aujourd'hui pour les 51 chefs d'accusations, il est présentement représenté par un avocat bénévole ( lol! ) Si par contre il n'a pas droit à l'aide juridique, faut qu'il se trouve un avocat alors une autre petite tape sur les foufounes à lacroix et hop dans sa luxueuse résidence de $450,000 en attendant qu'il s'en trouve un.

Quelle épée d'amoglèse, pas d'aide juridique pour un truand pas de justice......C'est n'importe quoi....

Quelle leçon devont nous expliquer au jeune...que le crime ne paie pas.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adèle



Nombre de messages : 19
Localisation : montreal
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: TQS   Ven 6 Oct - 13:37

pourquoi on repart à 0 ?
À 14h ajourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Ven 6 Oct - 12:26

TQS de midi le 6 octobre 2006

M. Sawyers

Comparution de vincent lacroix pour une rencontre préparatoire des 51 chefs d'accusations de l'AMF devant le juge Cortes à 14:00hres.

1. Va-t-il avoir droit à l'aide juridique?

2. S'il 'y a pas droit on repart à 0.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Mer 12 Juil - 16:55

Toute une comparaison, voyez-vous un lien vous?????? scratch Faut croire que les nouvelles de Norbourg, il y en a beaucoup qui les regardent encore.

Et fait face à la justice.... lol!


En passant pour l'honneur aujourd'hui j'étais dans une salle d'attente et j'ai mis la main sur une revue Business Canadian de septembre 2005 qui parlait de Norbourg, Caisse de dépôt et Fragasso. Malheureusement, j'ai passé trop vite et je n'ai pas pu mettre la main sur la revue après, j'ai cherché également sur internet mais rien.

TQS
Démantèlement d'un réseau de prêteurs à taux usuraire de Granby
le mercredi 12 juillet 2006 - 16 h 18

Les histoires de fraudes et de prêts usuraires se font de plus en plus nombreuses. On a qu'à penser à Vincent Lacroix chez Norbourg, qui fait toujours face à la justice. Bien aujourd'hui, deux hommes ont été arrêtés. Ils étaient impliqué dans un réseau de prêts usuraires à Granby. Les deux individus ont comparu cet après-midi.


Les deux individus sont Jules Bouliane, 62 ans, et Patrick Riach, 36 ans, tout deux de Granby. Ils ont comparu aujourd’hui au Palais de Justice de Granby sous quatre chefs d’accusation. Bouliane et Riach sont accusés de taux criminel, extorsion, voies de fait et de menaces.

Les deux individus détenaient un réseau de prêts usuraires et, au cours de la dernière année, ils auraient prêté de l’argent à plusieurs personnes de Granby, majoritairement des gens à faible revenu. Les montants varient de quelques centaines de dollars jusqu’à des milliers.

Les deux hommes auraient fait des prêts à des taux d’intérêts de 100 % par mois, ce qui est plutôt rare dans ce genre de pratique. Surtout en tenant compte que les clients des deux individus seraient des personnes à faibles revenus.


D’un point de vu plus juridique, le professeur de droit criminel à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke, Simon Roy, explique que les deux individus devraient s’en tirer avec une peine légère.


En terminant, la Sûreté du Québec indique qu’il est possible qu’il y est d’autres victimes dans cette histoire. Si c’est le cas, ces personnes peuvent communiquer avec la Sûreté du Québec en Estrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie



Nombre de messages : 872
Localisation : montreal
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Ven 7 Juil - 14:06

Ce qu'il y a de bien c'est que ceci nous permet de constater, avec un peu de recul, un manque flagrant de considération de la part du clan et le peu de sérieux avec lequel ils ont traité la situation.

Vincent Lacroix travaille depuis vendredi pour s’assurer que tous les investisseurs retrouvent la totalité de leur capital

Depuis vendredi.......c'était vraiment simplifier une situation à sa plus simple expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Ven 7 Juil - 12:15

tu as raison Valérie, j'ai revérifié et c'est bien ça....un reportage daté d'aujourdui et du mois d'août 2005. De toute façon, les états d'âmes de la famille lacroix on s'en .......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie



Nombre de messages : 872
Localisation : montreal
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: TQS   Ven 7 Juil - 11:50

Je ne comprends pas. Ça date du 29 août 2005 ou 7 juillet 2006 ce reportage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TQS   

Revenir en haut Aller en bas
 
TQS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scandale Norbourg :: MÉDIAS, MÉDIAS, MÉDIAS-
Sauter vers: