Scandale Norbourg

Échanges sur le scandale Norbourg
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Canal Argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Lun 4 Juin - 19:15

http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2007/06/20070604-175926.html

Voir la nouvelle vidéo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Lun 4 Juin - 14:39

Mise à jour: 04/06/2007 14:21
Procès de Vincent Lacroix
Bras de fer entre l’ancien patron de Norbourg et l’expert de l’AMF

http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2007/06/20070604-142140.html

Nouvelle vidéo



Vincent Lacroix ARGENT
Le témoin expert de l'Autorité des marchés financiers (AMF), le juricomptable François Filion, s'est montré réticent à répondre aux questions de Vincent Lacroix, anciennement de Norbourg, lors de la reprise de son contre-interrogatoire lundi en matinée.
Le juge Claude Leblond, de la Cour du Québec, s'est même montré irrité du refus du témoin de fournir les explications demandées par Lacroix.

Il importe de rappeler que Lacroix n'a pas d'avocat et qu'il profite du soutien du juge Leblond qui, vendredi, lui a suggéré de tenter de «faire la preuve des problèmes dans la comptabilité du Fonds Evolution», acquis par Norbourg en 2004, plutôt que de s'en prendre à une supposée négligence de l'AMF lors de l'approbation de l'achat par Norbourg.

Les Fonds Evolution ont été acquis par Norbourg des mains de Capital Teraxis, une société détenue à 80% par la Caisse de dépôt et placement du Québec, au début de 2004.

M. Lacroix a toujours soutenu qu'il avait hérité d'actifs nettement inférieurs à ceux qu'il croyait avoir acquis. Interrogé à ce sujet, M. Filion a soutenu que ces éléments ne faisaient pas partie de son enquête.

Comme M. Lacroix insistait, le procureur de l'AMF, Eric Downs, avait d'ailleurs signalé au juge que l'accusé Lacroix se servait du juricomptable pour déposer des documents dont il n'avait pas connaissance.

M. Lacroix a poursuivi sur cette voie, lundi, d'où la réticence de François Filion à répondre aux questions, même théoriques.

Vincent Lacroix fait face à 51 chefs d'accusation relativement à des infractions à la Loi sur les valeurs mobilières du Québec, soit d'avoir fait des manoeuvres pour influer sur le cours des valeurs à son profit et d'avoir fourni des informations fausses ou trompeuses à l'AMF.

Presse Canadienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Ven 1 Juin - 7:47

http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2007/06/20070601-072816.html

Voir la nouvelle vidéo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Jeu 31 Mai - 13:39

http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2007/05/20070531-125907.html

Voir la nouvelle vidéo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Jeu 31 Mai - 9:25

juricomptable termine son témoignage
Viincent Lacroix doit commencer le contre-interrogatoire aujourd’hui
Mise en ligne 31/05/2007 08h09

Vincent Lacroix ARGENT
L'ex-pdg de Norbourg, Vincent Lacroix, qui est accusé d'avoir dilapidé les épargnes d'investisseurs, doit commencer aujourd’hui le contre-interrogatoire du témoin principal de l’Autorité des marchés financiers.

Hier, l'expert juricomptable François Filion, qui a témoigné pour une 12e journée, a tenté de démontrer que Vincent Lacroix se serait servi d'une société basée en Suisse pour créer de faux revenus.

Ces sommes permettaient de dissimuler des retraits irréguliers dans les fonds de placement Norbourg.

On a aussi appris que Lacroix aurait utilisé le nom de cinq personnes pour fabriquer de toutes pièces de faux comptes en valeurs mobilières.

Au nombre de ceux-ci, son oncle qui aurait reçu 600 000$ de Vincent Lacroix.

Le juge doit cependant statué sur l'admissibilité de cette preuve.

Le juricomptable Filion doit terminer son témoignage ce matin. Après quoi, il sera soumis au contre-interrogatoire de Vincent Lacroix, qui se représente lui-même.

L'Autorité des marchés financiers reproche à Vincent Lacroix d'avoir produit à son intention des documents faux et trompeurs et d'avoir manipulé à son profit les sommes d'argent que lui avaient confiées des investisseurs pour qu'elles soient placées dans les fonds communs du groupe Norbourg et Évolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Jeu 24 Mai - 7:26

Norbourg
Lacroix avait engagé une firme de sécurité
Mise en ligne 24/05/2007 06h13

L'ex-siège social de Norbourg à Montréal
Alain Bisson
Le Journal de Montréal

Norbourg a embauché une firme de services de sécurité pour vérifier si les bureaux de l’entreprise étaient sous écoute électronique, a-t-on appris hier au procès de Vincent Lacroix.

Au total, la société a versé près de 2,3M$ à Rapide Investigation de novembre 2001 à juillet 2005 pour divers services, dont le gardiennage des bureaux, a raconté le témoin de la poursuite, François Filion.

L’expert comptable a ajouté que des factures saisies lors des perquisitions d’août 2005 indiquent que Norbourg a aussi payé pour la détection d’écoute électronique et l’installation de caméras de surveillance aux bureaux du boulevard René-Lévesque Ouest et à la résidence principale de Vincent Lacroix, à Candiac.

Un vol chez Norbourg

À la sortie du tribunal, en fin de journée, M. Lacroix a avancé que c’est Rapide Investigation qui a suggéré ce train de mesures, après un vol survenu chez Norbourg en mars 2003.

« Ça fait partie de la liste des choses standard qu’ils font après un vol de ce genre », a déclaré Vincent Lacroix.

Par ailleurs, on a appris que le gardien des valeurs, Northern Trust, a reçu 440 625$ pour ses services, à l’occasion de l’analyse des débours que Vincent Lacroix et Norbourg auraient faits avec les 115,3M$ détournés à même l’argent des investisseurs.
La rétribution du gardien des valeurs en a fait sourciller plus d’un puisque Northern Trust ne semblait pas garder grand-chose, si on se fie à la preuve déposée jusqu’ici par la poursuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Jeu 24 Mai - 7:22

http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2007/05/20070524-060922.html

Ne pas oublier la nouvelle vidéo…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Lun 21 Mai - 17:57

http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2007/05/20070518-171158.html

Voir la nouvelle vidéo



Mise à jour: 18/05/2007 17:11
Norbourg: pas de remboursement pour les petits investisseurs
«Desjardins n'est pas une œuvre de charité»

En vidéo, écoutez l'entrevue avec André Chapleau, porte-parole du Mouvement Desjardins.
On a appris certte semaine que le Mouvement Desjardins a réussi à récupérer les 20M $ qu’il avait confié à Norbourg. Par contre, sans qu’il ne le sache, cette somme a été puisée dans les fonds détenus par de petits investisseurs, contribuant du fait à les appauvrir davantage. La question a donc été soulevée:Desjardins doit-il rembourser les personnes flouées?
En entrevue sur les ondes du canal ARGENT, le porte-parole du Mouvement Desjardins, André Chapleau, a déclaré qu’il n’en était pas question pour l’instant puisque Desjardins a récupéré les sommes lui appartenant, c’est-à-dire les avoirs des membres du Mouvement.
«Desjardins n’est pas une oeuvre de charité, c’est une institution financière a qui des gens confient des avoirs et nous avons la mission de gérer ces avoirs de façon saine et prudente. C’est ce que nous avons fait», a déclaré le porte-parole.
Plus de détails dans notre entrevue vidéo.


Copyright © 1998-2005 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Ven 18 Mai - 12:29

http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2007/05/20070518-115149.html

Avec la nouvelle vidéo......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Jeu 17 Mai - 14:24

http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2007/05/20070517-134902.html

Avec la nouvelle vidéo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Mer 16 Mai - 12:52

http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2007/05/20070516-120418.html

Avec la nouvelle vidéo de M. Laforest.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Mer 16 Mai - 7:32

Mise à jour: 16/05/2007 06:15
Scandale Norbourg
Lacroix a fait 137 ponctions irrégulières dans l’argent des investisseurs



Vincent Lacroix
Alain Bisson
Le Journal de Montréal
Sur un peu moins de cinq ans, Vincent Lacroix et le Groupe Norbourg ont fait 137 ponctions irrégulières totalisant 115,3M$ dans l’argent que leur avaient confié les petits investisseurs des fonds Norbourg et Évolution.

Cet argent censé être investi sur les différents marchés pour le compte des détenteurs des fonds a plutôt été détourné vers 26 comptes bancaires de Norbourg et de Vincent Lacroix et a ensuite été dépensé aux quatre vents, notamment pour l’achat de propriétés immobilières pour M. Lacroix et ses proches.

Voilà l’essentiel du témoignage livré hier par le juricomptable François Filion, enquêteur de l’Autorité des marchés financiers (AMF), au procès pénal de Vincent Lacroix devant la Cour du Québec.

L’argent des fonds Norbourg et Évolution a également servi à acheter des titres de la société québécoise Junex, de Northstone Power et des placements chez Valeurs mobilières Desjardins, a ajouté le témoin.

«Des retraits frauduleux ont été dirigés vers ces sociétés pour des investissements par Vincent Lacroix ou ses compagnies», a déclaré M. Filion au juge Claude Leblond. Toutefois, aucune de ces trois sociétés n’est soupçonnée de malversation en lien avec le scandale Norbourg.

Les 137 retraits irréguliers faits chez le gardien des valeurs, Northern Trust, ont totalisé 5,0M$ en 2000, 2,2M$ en 2001, 8,3M$ en 2002, 26,2M$ en 2003, 37,1M$ en 2004 et 36,5M$ pour les 8 premiers mois de 2005, a dit M. Filion.

L’AMF a entrepris son enquête administrative sur Norbourg en octobre 2004 et a réalisé ses perquisitions le 25 août 2005.

Les signatures de Lacroix

Selon l’enquêteur Filion, une experte, Monique Boisseau, a pu confirmer que 48 des demandes de retraits irréguliers ont été signées par Vincent Lacroix et que 49 portaient la signature de David Simoneau, cousin de M. Lacroix et employé de Norbourg.

Mme Boisseau, qui viendra témoigner plus tard, n’a pu conclure avec certitude au sujet de 11 autres signatures, bien qu’elles aient l’apparence d’être celles de MM. Lacroix ou Simoneau, a ajouté M. Filion.

À partir d’un tableau appelé affectueusement la pieuvre, le juricomptable a expliqué que les 115,3M$ détournés ont transité par les comptes bancaires de trois sociétés du Groupe Norbourg, puis sont passés par 19 autres comptes bancaires de 9 entreprises Norbourg et d’un compte personnel de Vincent Lacroix avant d’être dépensés.

La part du lion, 43M$, a servi à financer les activités des sociétés de Vincent Lacroix.

Une somme totale de 26M$ a été utilisée pour l’acquisition de sociétés liées au domaine des placements, alors que 13M$ ont été placés «dans des investissements plutôt personnels de Vincent Lacroix», a expliqué M. Filion.

Il a ajouté que des activités immobilières comptant «plusieurs acquisitions de maisons par Vincent Lacroix ou ses proches» ont englouti 12M$ des fonds Norbourg et Évolution.

Aujourd’hui, le témoin François Filion expliquera dans le détail comment l’argent des fonds Norbourg et Évolution se retrouvait dans les coffres de Groupe Norbourg.





Copyright © 1998-2005 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Mer 16 Mai - 7:31

Mise à jour: 16/05/2007 05:54
Norbourg
Lacroix a remboursé Desjardins en puisant chez les petits épargnants



Vincent Lacroix LCN
À lire également:
Lacroix a fait 137 ponctions irrégulières dans l’argent des investisseurs
Alain Bisson
Le Journal de Montréal

Norbourg Gestion d’actifs a remboursé en 2004 un investissement de 20M$ fait par une filiale du Mouvement Desjardins, Opvest, en plus d’un rendement de 2,3M$, en puisant l’argent dans trois des fonds Évolution parce que tout l’avoir d’Opvest s’était volatilisé !

C’est ce qu’a raconté l’enquêteur François Filion hier au procès de Vincent Lacroix.

Opvest, devenue par la suite Desjardins Gestion d’actifs, a investi dans le fonds privé Éloria, de Norbourg, par l’entremise de la Citibank.

Un premier montant de 5M$ a été allongé le 21 février 2000, puis trois tranches de 2,5M$ se sont ajoutées en novembre et décembre 2001 et en janvier 2002. Finalement, Opvest a ajouté 7,5M$ en juin 2003.

Les contrats entre Norbourg et Citibank précisaient que Norbourg ne pouvait en aucun temps avoir la garde ou le contrôle physique des montants investis. L’entreprise de Vincent Lacroix ne devait avoir qu’un rôle de gestionnaire des investissements.

Pour une raison que le témoin Filion n’a pas encore expliquée, Opvest a rappelé son investissement en mars 2004 et a mis un terme à sa relation d’affaires avec Norbourg à la fin de juin de la même année.

Le fonds Éloria à sec

«Au 30 juin 2004, il ne restait plus d’argent dans le fonds Éloria, et ce, depuis un bout de temps», a déclaré l’enquêteur de l’AMF.

«Il a été vidé au complet et détourné par Vincent Lacroix», a-t-il ajouté.

Selon M. Filion, si Opvest a tout de même pu récupérer ses 20M$, plus un rendement de 2,3M$, c’est que l’argent a été pris dans trois des fonds Évolution, une famille de fonds détenue par de petits investisseurs.

Desjardins s’est faite avare de commentaires hier mais a soutenu à la radio de Radio-Canada qu’elle ne savait pas qu’elle avait été remboursée à même les fonds Évolution.

Peut-être en apprendrons-nous davantage lorsqu’un employé de Desjardins, Jacques Lussier, viendra témoigner. Il serait, entre autres, intéressant de savoir pourquoi Opvest a décidé de retirer ses billes en mars 2004.





Copyright © 1998-2005 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Mar 15 Mai - 7:38

Mise à jour: 15/05/2007 06:23
Lacroix s'est joué de l'AMF en 2004 et 2005
116 faux documents ont été remis à l'Autorité



Vincent Lacroix
À lire également:
Vincent Lacroix se dit «content» que le procès débute enfin (entrevue exclusive)
Alain Bisson
Le Journal de Montréal

Vincent Lacroix et ses compagnies ont refilé 116 faux documents au cours de l’enquête administrative de l’Autorité des marchés financiers (AMF) à leur sujet, entre octobre 2004 et août 2005, selon un enquêteur de l’organisme réglementaire.

Cet enquêteur, François Filion, a été accepté comme expert en juricomptabilité hier par le juge Claude Leblond, qui préside le procès pénal de Vincent Lacroix en Cour du Québec.

Au cours de son enquête administrative lancée le 28 octobre 2004, l’AMF a servi quatre citations à comparaître à Norbourg Gestion d’actifs afin d’obtenir des documents sur les affaires de l’entreprise, a dit M. Filion, qui témoignait pour une première journée hier.

Les enquêteurs de l’AMF ont aussi rencontré l’ex-vice-président de Norbourg, Éric Asselin, pendant trois jours en avril et juin 2005, et Vincent Lacroix pendant deux jours à la fin de juin 2005.

Entre octobre 2004 et le début d’août 2005, l’AMF a mis la main sur cinq boîtes de documents de Norbourg Gestion d’actifs, et 116 de ces documents sont des faux, a soutenu M. Filion.

Le 9 août 2005, Éric Asselin a viré sa veste de bord et a commencé à collaborer avec l’AMF pour dénoncer de prétendus mouvements d’argent frauduleux entre le Fonds Évolution et le Fonds Norbourg et certaines compagnies de Vincent Lacroix.

Un groupe de 25 sociétés

M. Lacroix fait face à 51 accusations liées à la Loi sur les valeurs mobilières, notamment d’avoir tenté d’influencer la valeur des fonds Norbourg et Évolution et d’avoir transmis à l’AMF et aux investisseurs des renseignements faux ou trompeurs.

Au cours de son témoignage, le juricomptable Filion a fait l’inventaire des 25 sociétés liées directement ou indirectement à Vincent Lacroix à un moment ou à un autre entre 1998 et 2005.

Documents à l’appui, M. Filion a soutenu que M. Lacroix était l’actionnaire majoritaire de six d’entre elles et que ces dernières étaient l’actionnaire majoritaire de 17 des 19 autres sociétés, a-t-il indiqué.

«Les retraits frauduleux », a dit M. Filion, faits chez Northern Trust, gardien de valeur des fonds Norbourg et Évolution, ont transité via neuf de ces entreprises.

L’argent aurait, entre autres, servi à faire l’acquisition de 14 des sociétés de la constellation Lacroix, révèle l’organigramme déposé par M. Filion.

«Nous avons identifié presque la totalité des sorties de fonds », a-t-il déclaré au tribunal.

L’enquêteur Filion commencera à faire aujourd’hui l’analyse des mouvements de fonds entre les différentes entreprises de la constellation Lacroix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Jeu 10 Mai - 9:36

Mise à jour: 10/05/2007 08:57
Norbourg
Lacroix tente de faire exclure les documents saisis




Alain Bisson
Le Journal de Montréal
La première journée du «vrai» procès de Vincent Lacroix s'est terminée par un faux départ hier, l'audience ayant été entièrement consacrée à l'audition d'une septième requête préliminaire déposée par le président déchu de Norbourg.

Vincent Lacroix tente d'obtenir du juge Claude Leblond, de la Cour du Québec, l'autorisation d'interroger le comptable enquêteur de l'Autorité des marchés financiers (AMF), Alain Lajoie.

Son espoir est de faire exclure une grande partie de la preuve documentaire accumulée contre lui avant le début du procès proprement dit.

C'est M. Lajoie qui a signé l'affidavit qui a convaincu un juge de paix d'accorder un mandat pour une perquisition menée dans les bureaux de Norbourg, le 25 août 2005.

M. Lacroix, qui se défend seul, soutient que certains des faits allégués dans cet affidavit sont faux et que M. Lajoie le savait ou aurait dû le savoir.

L'ex-président de Norbourg prétend que les informations qu'avance M. Lajoie dans son document sont basées, entre autres, sur des renseignements contradictoires et erronés fournis par un ex-employé de Norbourg, Éric Asselin.

Cela étant, a argué M. Lacroix, la perquisition a été accordée sous de faux prétextes, et ce qu'elle a permis de récolter dans les bureaux de Norbourg ne devrait pas être utilisé contre lui.

Le secret professionnel

De plus, Vincent Lacroix plaide que le comptable Asselin était sous le sceau du secret professionnel, du fait de son emploi chez Norbourg, et que tout ce qu'il a déballé de son sac ne peut pas être retenu contre lui.

Le juge Leblond entendra les arguments de l'avocat de la poursuite, Éric Downs, ce matin, puis rendra une décision rapide, a-t-il laissé entendre hier en fin d'après-midi.

Vincent Lacroix fait face 51 accusations à caractère pénal relativement à la Loi sur les valeurs mobilières.

L'AMF lui reproche notamment d’avoir manipulé la valeur des Fonds Norbourg à son profit et de lui avoir fourni - de même qu'aux investisseurs - des informations fausses ou trompeuses.

Selon Frédéric Alberro, porte-parole, l'AMF réclamera une peine exemplaire contre Vincent Lacroix, s'il est trouvé coupable.

M. Lacroix est passible d'un maximum de cinq ans de prison moins un jour et de 5M$ d'amende pour chacun des chefs d'accusation.

Il fait également l'objet d’un recours collectif de 130,1M$ de la part des investisseurs de Norbourg et d’une enquête de la Gendarmerie royale du Canada.





Copyright © 1998-2005 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Mar 1 Mai - 7:39

Mise à jour: 01/05/2007 06:39
Norbourg
Recours collectif autorisé contre la fiducie Concentra



Vincent Lacroix
Alain Bisson
Le Journal de Montréal
La Cour supérieure du Québec a autorisé un autre recours collectif dans le dossier Norbourg, celui-là de 45,3M$ contre la société de fiducie Concentra.

L'entreprise est visée en sa qualité de fiduciaire de 12 des fonds inclus dans la famille de fonds Évolution, administrée par Norbourg et Vincent Lacroix.

Concentra avait été écartée d'une première demande de recours collectif, en septembre 2006, parce que le requérant n'avait pas investi dans les fonds dont l'entreprise était fiduciaire.

Le requérant du présent recours, Michel Vézina, a allongé 168 000$ dans deux des fonds supervisés par Concentra.

L'entreprise a tenté de faire échec à la requête de M. Vézina, arguant notamment que Vincent Lacroix a orchestré une fraude tellement bien planifiée qu'elle était imprévisible et donc imparable par un simple fiduciaire.

«Elle (Concentra) plaide d'entrée de jeu qu'elle est une victime, parmi d’autres, des stratagèmes sophistiqués de Vincent Lacroix et de ses complices pour voler les investisseurs-clients», résume le juge Louis Lacoursière dans sa décision rendue au milieu de la semaine dernière.

Surveillance inadéquate

Mais le juge n'a pas vu les choses du même oeil.

Il rappelle que M. Vézina reproche à Concentra de ne pas avoir mis en place une procédure de contrôle suffisante pour assurer l'intégrité des fonds, ce qui aurait pu éviter que l'argent des investisseurs soit illégitimement transféré «à destination des comptes bancaires ordinaires de certaines sociétés contrôlées par Vincent Lacroix».

Le juge Lacoursière ne tranche évidemment pas le fonds du litige à cette étape, mais il dit que «le tribunal estime qu'il y a une démonstration que la faute reprochée à Concentra peut mener aux conclusions recherchées par le requérant», soit l'éventuelle condamnation de l'entreprise à rembourser les 45,3 M$ disparus des fonds dont elle était fiduciaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Mar 27 Mar - 15:59

http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2007/03/20070327-115130.html

Vous avez une petite caméra pour entendre Mtre Larochelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Jeu 15 Mar - 7:25

Mise à jour: 15/03/2007 06:43
Incongruité dans les revenus et dépenses déclarés
Mais comment Vincent Lacroix fait-il pour vivre?



Vincent Lacroix Archives ARGENT
Jessica Nadeau
Le Journal de Montréal
Le train de vie élevé de Vincent Lacroix et de son épouse a convaincu le juge que l’ex-PDG de Norbourg avait les moyens de se défendre. Il a donc rejeté la requête de Lacroix qui demandait à ce que ses frais d’avocats soient payés par l’État.

Le juge Claude Leblond n’a fait aucun cadeau à Vincent Lacroix, accusé d’avoir fraudé pour plusieurs millions de dollars les épargnants québécois dans l’affaire Norbourg.

Il a été catégorique : il n’est pas question que les contribuables paient pour les frais juridiques de l’accusé.

Le magistrat a relevé plusieurs incongruités sur l’état des finances du couple Lacroix, allant même jusqu’à dire que ses dépenses dépassent ses revenus, ce qui laisse croire qu’il aurait accès à d’autres sources de revenu.

Il note en effet des retraits mensuels dans le compte conjoint supérieurs aux revenus de madame, des dépôts inexpliqués, une offre d’achat sur l’auberge de l’Étoile sur le Lac (1,8 M$), à Magog, et des demandes de prêt qui auraient nécessité des remboursements mensuels trois fois supérieurs aux revenus de madame (80 000$ par an).

2 millions aux Bahamas

Le juge Leblond a rappelé les nombreux «bonus» que Lacroix a offerts à sa famille avant d’être mis en faillite de même que ses aveux au juge Mongeon sur le transfert d’une somme de 2 millions de dollars dans une fiducie familiale aux Bahamas quelque temps avant qu’éclate le scandale.

Vincent Lacroix nie toujours l’existence de ces 2 M$ et a continué de le faire devant les médias, à la suite du verdict. Il s’est par ailleurs dit déçu de la décision du juge.

«Je comprends que ce n’était pas une cause sympathique… Ça m’inquiète un peu d’avoir à me défendre seul, mais je vais le faire.»

À l’issue de l’audience, l’accusé a fait de nouvelles requêtes au juge pour obtenir un procès devant juge et jury. Il souhaite également avoir des précisions sur les 51 chefs d’accusation et faire rendre illégaux les mandats de perquisition et les perquisitions.

- Vincent Lacroix fait face à 51 chefs d’accusation de manipulation de titres et d’informations financières frauduleuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Mer 14 Fév - 20:19

http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/Dominique_Poirier_en_direct/niveau2_liste192_200702.shtml

au milieu de la page en cliquant 14 février 2007. On n'annonce qu'il y aura un bon reportage ce soir à RDI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Mer 14 Fév - 17:25

Mise à jour: 14/02/2007 15:56
Scandale Norbourg
Éric Asselin réfute certaines accusations




Éric Asselin, ancien vice-président aux finances de Norbourg, a convoqué mercredi les médias pour demander qu'on le laisse en paix tout en rappelant que, sans lui, davantage d'investisseurs auraient été floués par Vincent Lacroix.
Après avoir lu une déclaration écrite, M. Asselin a refusé de répondre aux questions des journalistes et laissé le soin à son avocat de fournir certaines explications, selon la Presse Canadienne.

«Depuis le premier jour où j'ai découvert des irrégularités dans la gestion des fonds Norbourg, en juin 2005, j'ai non seulement dénoncé une situation inacceptable et collaboré en toute bonne foi avec les autorités concernées, mais j'ai transmis toutes les informations pertinentes en ma possession», a-t-il dit.

«Ma dénonciation à la GRC et à l'Autorité des marchés financiers a permis de lever le voile sur cette triste affaire et de bâtir le recours collectif des petits épargnants», a-t-il poursuivi.

Au sujet de sa décision de se placer sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité, en janvier dernier, M. Asselin a affirmé qu'il ne tente pas par ce moyen de se défaire de ses dettes par la faillite, mais bien de convenir d'un arrangement avec ses créanciers de façon à conserver son droit d'exercer sa profession de juriscomptable.

Plus détails à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Jeu 8 Fév - 11:43

Mise à jour: 08/02/2007 08:32
Commission parlementaire
L'AMF veut un accès plus facile aux livres comptables




L'Autorité des marchés financiers (AMF) veut avoir accès à certains renseignements obtenus par les comptables dans le cadre de sa surveillance des marchés financiers.
«On veut avoir accès à la vérification comptable. On veut avoir accès aux livres, pas aux secrets commerciaux ou aux stratégies d'investissement», a expliqué hier le président directeur général de l'AMF, Jean Saint-Gelais.

Il témoignait devant la commission parlementaire des finances publiques, qui se penche sur la protection des épargnants.

Un document produit par M. Saint-Gelais fait état de «difficultés entourant actuellement l'échange d'information» avec les membres de l'Ordre des comptables agréés.

«Il serait souhaitable que des modifications législatives soient apportées en vue d'améliorer la collaboration entre l'Autorité des marchés financiers, les vérificateurs externes, l'Ordre des comptables agréés du Québec et le Conseil canadien sur la reddition des comptes», mentionne le document.

L'Autorité des marchés financiers a déjà des contacts avec le ministère du Revenu. -

Norbourg

M. Saint-Gelais a été invité par les députés à faire le point dans le dossier Norbourg.

La valeur des fonds Norbourg était de 205M$. Le liquidateur a récupéré 75M$ de ces fonds. On a aussi récupéré 11M$ de la faillite de Vincent Lacroix et 3,3M$ de la faillite de ses sociétés.

De plus, quelque 6M$ ont été reçus de Revenu Québec et 31M$ ont été versés par le Fonds d'indemnisation, de sorte que le manque à gagner dans ce dossier demeure de 78,8M$, selon un tableau rendu public par M. Saint-Gelais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Ven 19 Jan - 8:22

Mise à jour: 19/01/2007 06:19
Éric Asselin recherche un concordat pour demeurer juricomptable
L'ex-bras droit de Vincent Lacroix veut refaire sa vie




Yvon Laprade
Le Journal de Montréal
L’ex-bras droit de Vincent Lacroix chez Norbourg, Éric Asselin, travaille à temps partiel à 30$ de l’heure comme juricomptable et affirme vouloir éviter la faillite pour «refaire sa vie».

«Il veut tourner la page. Il a décidé d’être transparent et de trouver un terrain d’entente (sur les montants de 829 727$ qui lui sont réclamés, en plus des 240 000$ par le fisc)», a confié hier son avocat, Me Jean Lozeau, qui défend également Ronald Weinberg dans le dossier Cinar.

Les montants qui sont réclamés s’élèvent à plus d’un million de dollars. Selon lui, son client aurait des actifs «ne dépassant pas 150 000$» et il serait prêt à verser cet argent pour régler une partie de ses créances.

Mardi, en Cour supérieure, le syndic Daniel Girouard et Associés a déposé un avis d’intention, en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité, afin d’éviter la faillite à Éric Asselin.

Un autre avis d’intention a été déposé par la conjointe d’Éric Asselin, Chantal Thibodeau.

Cette disposition a pour effet de suspendre les poursuites qui sont engagées contre le couple Asselin-Thibodeau par le syndic Richter.

Cette procédure pourrait permettre à Éric Asselin, d’en arriver à une entente avec ses créanciers et de préserver sa vie professionnelle future. À défaut d’une entente, cependant, il sera mis en faillite.

«C’est justement ce qu’on veut lui éviter. Il veut continuer de travailler et d’exercer son métier. Avec l’argent qu’il va gagner sur des contrats, il pourra rembourser une partie de ses créances», ajoute Me Lozeau.

Il maintient toutefois que les sommes reçues par Éric Asselin (829 727$) ont été «reçues à juste titre».

Délateur

Un peu plus de deux ans après l’éclatement du scandale financier Norbourg, Éric Asselin, qui a joué le rôle de délateur dans cette histoire, «doit plus d’argent qu’il n’en possède», selon son avocat.

«C’est sur ma recommandation qu’il a décidé de ne pas dépenser ce qui lui reste (un peu moins de 150 000$) en procédures judiciaires coûteuses», assure-t-il.

Par ailleurs, l’ancien collaborateur de Vincent Lacroix préfère ne pas donner d’entrevue.

«Tout ce qu’il désire, c’est de passer à autre chose. Il ne veut pas se retrouver sur la sellette», ajoute l’avocat.

Me Lozeau qualifie son client de «bon gars qu’on a tenté de faire passer pour un méchant dans son rôle de délateur».

«Il n’a plus d’emploi depuis Norbourg et il a trois jeunes enfants. On souhaite que ce dossier connaisse une fin heureuse», conclut-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Mer 10 Jan - 9:54

Autorité des marchés financiers
Norbourg: les frais d'avocats s'élèvent déjà à 1M$



Vincent Lacroix ARGENT
Le scandale financier Norbourg a déjà coûté plus de 1M$ en frais d'avocats à l’Autorité des marchés financiers... et le procès de Vincent Lacroix n'est même pas commencé.
Selon le journal Le Devoir, les cinq cabinets d'avocats retenus par l'Autorité des marchés financiers ont coûté 1,2M$ depuis l'éclatement du scandale en août 2005.

Ces honoraires sont liés à la préparation des perquisitions et à l'élaboration des accusations pénales contre Vincent Lacroix dont le procès débutera en mai.

Le recours extraordinaire intenté par l'Autorité des marchés financiers au nom des investisseurs fait également partie de la facture, de même que les procédures de défense de l'Autorité vis-à-vis un recours collectif déposé contre elle.

À lui seul, le procès de Vincent Lacroix devrait durer six semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Jeu 24 Aoû - 15:30

http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2006/08/20060824-144742.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Canal Argent   Mer 5 Juil - 12:44

Mise à jour: 05/07/2006 11:35
Scandale financier
L’ex-pdg de Norbourg, Vincent Lacroix, revient en cour



Vincent Lacroix
L'ex pdg déchu de Norbourg sera de retour cet après-midi devant le tribunal.
Vincent Lacroix doit participer à une rencontre visant à déterminer un échéancier après le dépôt de 51 chefs d'accusation pénales par l'Autorité des marchés financiers en mars dernier.

Le 20 juin dernier, Vincent Lacroix avait irrité l'AMF en se présentant sans avocat devant la cour. La juge Elizabeth Corte avait alors reporté l'audience à aujourd'hui en demandant à l'homme d'affaires de se présenter avec un avocat.

L'AMF, qui accuse Lacroix de lui avoir transmis des informations trompeuses et d'avoir manipulé la valeur des fonds, déplorait ce nouveau délai.

Selon l'AMF, 130M$ appartenant à 9200 investisseurs ont été détournés des fonds Norbourg et Évolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Canal Argent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Canal Argent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» aide pour dépot d'argent sur Alertpay...
» Investir argent métal /fondamentaux marché de l'argent
» saisonnalité de l'or et de l'argent / graphes
» manipulation argent /2 vidéos nounours qui tappent !
» remonétisation argent au Mexique / Hugo Salinas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scandale Norbourg :: MÉDIAS, MÉDIAS, MÉDIAS-
Sauter vers: