Scandale Norbourg

Échanges sur le scandale Norbourg
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Média Matin Québec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pourl'honneur



Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Média Matin Québec   Ven 18 Avr - 8:47

John Tardif ressuscité
MICHEL HEBERT

mhebert@mediamatinquebec.com
Estimant que le gouvernement est lié à l’affaire Norbourg, l’ADQ croit que les 9200 victimes de Vincent Lacroix devraient être dédommagées par le gouvernement. Une facture de 80 millions devrait ainsi être assumée par la Caisse de dépôt et placement du Québec.
À l’Assemblée nationale, hier, un personnage mythique du milieu policier accompagnait les représentants des investisseurs floués: John Tardif, l’ex-policier de Sainte-Foy qui avait imputé le meurtre de France Alain à Benoît Proulx, lavé plus tard des accusations qui pesaient contre lui.

Toujours à la retraite, l’ex-policier Tardif reprend du service pour aider les victimes de Norbourg à récupérer l’argent perdu dans les fonds Évolution, sous la responsabilité de Michel Fragasso. Le porte-parole du groupe, Gilles Viel, l’a présenté comme une «importante personne coopérative sur le terrain».

«Pour récupérer cet argent-là, il arrive parfois, dans certaines situations, où M. Tardif, qui est un ex-policier, peut recevoir une demande de la part des épargnants pour aller récupérer ces sommes-là», a expliqué M. Viel, qui ne voulait visiblement pas trop en dire.

«Autrement dit, a-t-il ajouté, si vous avez une automobile qui a été achetée à un prix certain dans votre cour, puis que vous n’êtes pas certain de la provenance, peut-être qu’il peut y avoir de la visite chez vous. Dans notre cas, nous autres, on dit: il y a de l’argent qui nous appartenait, qui a été utilisé et qui est rendu quelque part. On veut savoir où elle est, et on veut la récupérer.»

John Tardif aura donc le mandat de récupérer l’argent volé, en particulier 22,4 millions provenant des fonds Évolution, jadis sous l’égide de la Caisse de dépôt, mais qui furent gérés par des gens de Québec, dont l’homme d’affaires Michel Fragasso, ex-président du Fonds Évolution.

Mais Gilles Taillon, de son côté, avait une autre cible: Pauline Marois, qu’il accuse d’avoir cédé à une «pression politique» pour débloquer près de un million au profit de Vincent Lacroix.

«Une pression politique du cabinet de la ministre de l’époque, aujourd’hui chef du PQ, fait en sorte qu’on envoie un chèque de 991 000 $ à Norbourg. Ça sauve Vincent Lacroix. En 2004, sous l’actuel gouvernement, les fonds détenus par 9200 petits investisseurs ont été transférés par une filiale de la Caisse de dépôt à Norbourg avec la bénédiction de l’autorité des valeurs mobilières. Ces faits engagent la responsabilité morale et légale du gouvernement», a insisté Gilles Taillon, en Chambre.

Mais la ministre des Finances, Monique Jérôme-Forget, a soutenu que les contribuables québécois n’avaient pas à assumer les risques pris par certains investisseurs. Aussi dépourvus peuvent-ils être aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Média Matin Québec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» blague du jeudi matin.
» Quelle indemnité pour embauche avant 5h du matin?
» Heure d'embauche du matin
» ils m'ont eue
» Ma présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scandale Norbourg :: MÉDIAS, MÉDIAS, MÉDIAS-
Sauter vers: