Scandale Norbourg

Échanges sur le scandale Norbourg
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Opinion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Opinion   Lun 1 Oct - 20:37

Je me rétracte M. Pilon, je n'avais pas bien lu votre intervention. L'AMF a payé pour cette étude pour encore faire passer pour crétin les représentants, autres et etc, et eux passer pour les sauveur, c'est comme cela depuis le début de ''Norbourg''. Une enquête publique nous aurait probablement confirmer si nous pouvions leur faire confiance mais présentement si Larochelle/Létourneau n'avaient pas le recours collectif nous serions défendu pas ceux que nous avons des doutes sur leurs compétences. Ne pas oublier les fameuses brochures qui n'auraient en aucun cas pu prévenir un scandale comme ''Norbourg'' car le scandale n'est pas au niveau des gens qui ont investi mais bien au niveau de ceux qui étaient placés pour le dénoncer et qui ne l'ont pas fait ....


En passant je suis contente de vous relire sur le forum M. Pilon car je sais qu'en décembre 2005 vous avez mis sur le forum un article avisant les investisseurs de remplir le ''fond d'indemnisation''....C'était un très bon conseil....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G.Pilon



Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Opinion   Lun 1 Oct - 16:22

Au sujet de cette article de protégez-vous, je trouve scandaleux, après les pertes financières que nous subissons, d'apprendre que l'AMF donne $50000 à des personnes non spécialisé du milieu financier pour une recherche qualifié par plusieurs d'aucune rigueur professionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Opinion   Lun 24 Sep - 8:53

Citation :
Pour devenir client d’un conseiller financier, il faut remplir des formulaires qui contiennent toutes les questions auxquelles font référence le magazine, plaide-t-il. «Tant que le prospect n’est pas client, on ne pose pas de questions», ajoute M. Marcoux.

Comment peut-on savoir à qui on n'a affaire si il n'y a pas étude ou ébauche du dossier comme suggère le milieu financier, AMF en autre? De toute façon, dans mon cas tout avait fait en règle et j'avais fait mes devoirs de mon côté...... Le fait de choisir le meilleur courtier n'empêche pas les arnaques si l'autorité des marchés dort au gaz et que les co. intrusts laissent sortir l'argent comme un guichet automatique......

Qui dit vrai? geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Opinion   Mer 19 Sep - 11:15

Sous toute réserve et vu sur internet:


L'impact de ne pas avoir agi.


En pratique, trois solutions semblent s’offrir :

(a) une intervention politique
(b) une requête en Cour Supérieure pour renverser la décision de l’AMF avant son application sur la base qu’elle est déraisonnable et abusive, avec le Rapport Erlichman et d’autres à l’appui (suite )
(c) un recours collectif pour reprendre les sommes soutirées par voie du FISF suite à la mise en application de la décision de l’AMF. Les références suivantes sont disponibles sur www.fasken.com à la page dédiée à Me Stephen I. Erlichman.


Voici donc la mise en contexte et la petite histoire…

M. Jean St-Gelais, président de l’AMF, préside aussi depuis plusieurs années l'ACVM, les Autorités canadiennes en valeurs mobilières, organisme regroupant les compétences en valeurs mobilières dans les dix provinces et les trois territoires. L'ACVM a mandaté en début 1999 Me Erlichman de la firme Fasken Martineau Dumoulin d’émettre des recommandations pour guider l'ACVM dans sa formulation d'un régime de gouvernance satisfaisante pour le Canada en matière de fonds communs de placement. En 2000, Me Erlichman soumet son rapport de 257 pages intitulé «Making it mutual : Aligning the interests of investors and managers. Recommendations for a mutual fund governance regime for Canada. » Cinq ans plus tard, en 2005, dans un commentaire intitulé « Mutual fund governance in Canada : recent lessons », commentaire aussi discuté par The Globe and Mail, Me Erlichman rappelle lui-même que plusieurs de ces recommandations n'ont toujours pas été adopté. En particulier, il discute de deux de ses recommandations oubliées et l’impact de ne pas avoir agi dans le contexte de l'affaire Norbourg. Le Rapport Erlichman a conclu spécifiquement qu'il existait (et existe toujours nécessairement) un potentiel réel d'appropriation frauduleuse des capitaux constituant les fonds communs de placement, potentiel à l'encontre duquel il a émis spécifiquement deux recommandations, soit la constitution d'un fond de contingence et l'enregistrement des gestionnaires. Cet enregistrement, dont un rapport publié en 1969 (et cité en référence) voyait déjà la pertinence, serait conditionnel entres autres à l'obtention d'une assurance et constituerait un mécanisme permettant la surveillance des fonds de placement par les autorités. Il faut savoir qu’au Québec et au Canada le petit conseiller doit être enregistré mais non le gestionnaire de fonds de placement… Quant à la constitution d'un fond de contingence, le Rapport Erlichman signale qu'un investisseur qui achète des titres d'un fond commun de placement se procure par le fait même un risque associé à un rendement éventuellement insatisfaisant. Cet investisseur ne s'attend pas cependant à ce qu'il perde de l'argent suite à une faillite du gestionnaire du fond, ou des transactions frauduleuses de sa part, d'ou la nécessité d'un fond de contingence compensatoire. De plus, ce fond devrait être érigé à travers le Canada par l’ACVM et supporté par les compagnies de fonds d’investissement, non pas les représentants en faisant la distribution.

Sept ans après son dépôt formel, l'AMF, membre de l’ACVM, choisit de toujours ignorer un rapport interne faisant toujours la référence en la matière et dont l’implantation des recommandations auraient certainement pu faire avorter l’affaire Norbourg, sinon indemniser 100% des investisseurs floués. Au contraire, l’AMF choisit de responsabiliser et cibler une proie facile, petite et dispersée, innocente par surcroît, soit les représentants en épargne collective, les conseillers en sécurité financière et les représentants en IARD constituant l'interface avec le public, vous et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Opinion   Mar 18 Sep - 7:45

L'AMF a payé 4 millions pour le procès à lacroix payé par le milieu financier...N'accuse-t-on pas l'AMF d'avoir manqué de laxisme ce qui aura permis à l'enquête publique de le démontrer et nous rassurer sur un organisme pour lequelle il reste un doute que toutes les bonnes intentions du monde ne peuvent effacer. Il reste le recours collectif, L'AMF va sûrement se battre bec et ongles avec un gros budget payé par le milieu financier avant d'avouer d'avoir manqué à ses devoirs, ce qu'elle n'aurait pu faire avec l'enquête publique.

Ce que je trouve drôle dans la distribution des rôles des personnes qui ont aidé à sauver les pots cassés. Plusieurs sont partis de l'AMF pour aller chez Norbourg et quand le scandale a éclaté plusieurs sont parti de chez Norbourg pour aller à L'AMF. Asselin, le frère à lacroix qui gèrait l'auberge et qui a permi de la vendre à rabais à 1M quand son frère l'avait payé 2.7M$ et dernièrement M. Martin qui a offert ses services à E and Young et qui prendra même la direction d'une équipe du syndic chargée de scruter à la loupe.....en plus de n'avoir rien vu (on peut comprendre ça à l'air que c'est comme ça) faut que les autorités qui font l'enquête les payent????

Plus ça avance et plus ça fait affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Opinion   Lun 17 Sep - 11:32

Ça prends absolument l'ENQUÊTE PUBLIQUE!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angel



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Opinion   Lun 17 Sep - 11:25

La société d'aujourd'hui ne veut pas des problèmes des autres, surtout pas ceux des riches, parce que pour la plupart des gens, Norbourg affecte spécialement des personnes qui avaient les moyens de prendre des risques en jouant à la Bourse. On fait donc la sourde oreille à leurs jérémiades et je suis presque persuadée que certains voient maintenant Lacroix comme une victime.
Que faire? Tourner la page et tout oublier ou continuer à se lamenter pour brasser la cage en espérant que quelqu'un se réveille à un moment donné et que justice sera enfin faite?
Parce qu'avec la manière qu'ils ont choisie pour remettre l'argent aux investisseurs (Perfolio, Fonds d'indemnisation etc... pendant que d'autres n'ont absolument rien), quand tout sera terminé ( ????années) il sera impossible de savoir vraiment si tous ont reçu équitablement leur dû.
Faut donc pas lâcher et continuer sereinement.
On est avec toi Enyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Opinion   Lun 17 Sep - 7:21

Je crois qu'on peut appeler cette situation de tolérance..........accomodement raisonnable!!!!!!!!!!!!!!!!!

Très désolant!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Opinion   Dim 16 Sep - 18:30

Citation :
Richard Paré a traversé péniblement la crise de Norbourg, mais aujourd'hui, il a presque totalement tourné la page. (photo : Dany Jacques) Richard Paré se relève du scandale Norbourg
Le procès de Vincent Lacroix fait revivre de très mauvais moments à l'une des grandes victimes magogoises du scandale Norbourg. Richard Paré a perdu son travail et ses épargnes, mais sa réputation a été sauve grâce à son honnêteté inébranlable.
Ce résidant du Canton d'Orford n'est pas attiré vers les nouvelles par les temps qui courent. Deux ans ont passé, la page est presque complètement tournée, mais les blessures demeurent. «Ça été l'épisode le plus difficile de ma carrière», résume-t-il.

Je reste perplexe mais sans jugement. . Neutral Je me demande par contre quand je lis des textes comme celui-ci, ''s'il est possible au Québec de se battre pour nos droits et nos biens sans passer pour des enragés mais simplement avoir justice et explications''. Nous sommes dans une société de tolérance ou le pardon est signe de sérénité et que fait-on des criminel? Quand je lis également des textes comme ces représentants qui malgré leur désolation passe à autre chose sans chercher à trouver une solution et laisser à d'autres le soin de le faire, je reste perplexe. Qui a raison, celui qui se bat contre des moulins mais sereinement en espérant trouver un moyen ou bien celui qui passe à autre chose et laisse un criminel peut-être s'en sortir faute de se regrouper????? Les blessures ne peuvent-elles pas se cicatriser même en continant d'essayer d'avoir justice et comprendre enfin pourquoi?

Je trouve cela très triste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Opinion   Sam 2 Juin - 7:12

OPINION AU DEVOIR; 1er juin 2007
A l'épargnant qui me lira sur le scandale financier Norbourg!

Il n’y a pas de fumée sans feu!

Jusqu'à ce jour, le scénario qui nous est présenté est un manufacturier Québécois, Norbourg (NGA), né en 1998 dans l'esprit du rapport Rosaire Morin sur l'état d'exportation des épargnes québécoises et dont la direction jumelée au comité de gestion, tel qu'indiqué au rapport annuel 2004 des Fonds Évolution affichaient tous publiquement un lien antérieur assez étroit à la Caisse (CDPQ).

On apprend cependant depuis le fameux Jeudi 25 août 2005 12.15 que:

#1 la direction de Norbourg ayant acquis les Fonds Évolution de la Caisse le 19 décembre 2003, le tout approuvé en début janvier 2004 par l'ex-CVMQ(AMF), aurait détourné délibérément des épargnes appartenant légalement par fiducie aux porteurs de parts inscrits et ayant fait confiance à la Caisse. Plus est, ils auraient falsifié des rapports, manipulés des données, endormis les vérificateurs et chloroformés au gaz les gardiens, les administrateurs du conseil d’administration, les autorités financières et tous les fiduciaires de nos épargnes jadis confiées en toute confiance à la Caisse;

#2 L'AMF a arrêté l'hémorragie Norbourg le 25 août 2005 faisant découvrir toute l'horreur du scandale Norbourg des derniers 19 mois suivant la transaction de la Caisse et dont les épargnants, tels des enfants innocents, se retrouvaient bien malgré eux touchés au sein de cette nouvelle "famille reconstituée" par les autorités de ce pays;

#3 Un recours collectif légalement approuvé est en cours pour faire le point sur toute cette affaire et surtout remettre les pendules à l'heure pour les épargnants en leur permettant de retrouver, "In GOD we trust" (si Dieu le veut), 100% de la valeur des fonds transférés à Norbourg;

#4 L'AMF, autorité suprême en son domaine intente légalement et de bon droit une poursuite comprenant 51 chefs d'accusation contre le président déchu Vincent Lacroix.

Soit, tout semble se déroulé selon un scénario d'une action en dommages réels suite à une "une vente d'une bagnole à un ancien juge dont ce dernier serait le seul et le grand responsable pour les troubles occasionnés à des pauvres gens innocents par sa conduite immorale et irresponsable."

Au scénario qui nous est présenté en ce moment, il faudrait remonter dans le temps pour le bénéfice tant des épargnants frustrés de leurs avoirs que pour les québécois épargnants.

Ainsi depuis août 2005, le commun des mortels intéressé à ce dossier aura appris ou compris via les multiples propos des divers médias de ce pays que:

#1 Norbourg et sa direction faisait ou aurait pu faire l'objet de sérieuses inspections en tant que manufacturier naissant recevant depuis 1998 des épargnes québécoises;

#2 Norbourg gestionnaire d'actifs s'est vu confié depuis l'an 2000 de la part du Groupe Desjardins des actifs forts importants de plusieurs millions et aucune vérification rigoureuse de type "inspection de caisse dans les règles de l'art à la Desjardins" ne semble avoir été faite;

#3 NGA via son président avait été bloqué apprend t-on en début 2001 par la CVMQ (AMF) dans une tentative de sauvetage de la firme Maxima Capital. La raison?
La CVMQ enquêtait sur la provenance des fonds injectés par Lacroix - ce qu'elle est en droit de demander. C'était suffisant, semble t-il pour déclencher une enquête selon de chevronnés professionnels interrogés à ce propos.
.
#4 La direction de la Caisse a, en début de 2003 exigé que son bras financier Capital Teraxis, dont elle était co-propriétaire à 80% soit totalement démantelé et ce, bien entendu sous le sceau de la plus stricte confidentialité.

Ceci étant dit à ce jour, tous LES QUÉBÉCOIS SONT EN DROIT D'AVOIR RÉPONSE À DES QUESTIONS dont celles-ci qui me viennent à l’esprit et que je n’ai point trouver de réponse complète et adéquate;

#1 QUE S'EST IL DIT OU FAIT ENTRE JANVIER ET DÉCEMBRE 2003 SOUS LE SCEAU DE LA PLUS STRICTE CONFIDENTIALITÉ À LA CAISSE?

#2 QUELS SONT LES SOUMISSIONNAIRES QUI SE SONT PRÉSENTÉS POUR ACHETER CAPITAL TERAXIS ET SES COMPOSANTES?

#3 QUI PARMI EUX FUT RETENU COMME ACHETEUR POTENTIEL?

#4 COMMENT S'EST ALORS DÉROULÉ LE « DUE DILIGENCE » DE 90 JOURS DES FONDS ÉVOLUTION, FONDS DONT LES ÉTATS FINANCIERS ÉTAIENT VÉRIFIÉS EN BONNE ET DUE FORME, ÉTAIENT GÉRÉS PAR DES FIRMES RENOMMÉES ET ÉTAIENT ENTRE LES MAINS D'UN FIDUCIAIRE NOTOIREMENT RECONNU EN CETTE PROVINCE? QU’A-T-ON DÉCOUVERT DURANT CE TEMPS? QUE S’EST IL PASSÉ DURANT L’INSPECTION?

#5 POURQUOI Y A T IL EU UNE PROLONGATION AU 31 AOÛT 2003 DU « DUE DILIGENCE » (INSPECTION)? ET QU'AURAIENT DÉCOUVERT LES INSPECTEURS DU DIT SOUMISSIONNAIRE DURANT CE DUE DILIGENCE?

#6 POURQUOI APRÈS LE RETRAIT DE CE MANUFACTURIER ACHETEUR, AUCUN AUTRE DES MANUFACTURIERS ANTÉRIEURS OU SOUMISSIONNAIRES NE S'EST INTÉRESSÉ ET/OU NE SEMBLE AVOIR ÉTÉ APPROCHÉ QUANT À L'ACHAT DES FONDS ÉVOLUTION, NE SERAIT QU'À SA COQUILLE LÉGALE?

#7 POURQUOI AVOIR RETIRÉ LE MANDAT DE VENDRE À LA DIRECTION DE CAPITAL TERAXIS ET DE L'AVOIR CONFIÉ À UNE AMIE DE LA CAISSE DONT LE SEUL CLIENT AURA ÉTÉ VINCENT LACROIX DE NORBOURG?

#8 POURQUOI NGA, REFUSÉ EN 2001 PAR LA CVMQ DANS LA TRANSACTION DE MAXIMA CAPITAL A EU LA BÉNÉDICTION D'ACHAT PAR LA MÊME CVMQ/AMF EN JANVIER 2004?

#9 EST CE QUE TOUT AU COURS DU PROCESSUS DE LA VENTE DE "CETTE BAGNOLE AVEC SES NOMBREUX PASSAGERS", EN HAUT LIEU ON S'EST JUSTEMENT PRÉOCCUPÉ DE LA SÉCURITÉ TANT DES PASSAGERS QUE DES VICTIMES FUTURES D'UN ACCIDENT POTENTIELLEMENT RÉALISABLE CONSIDÉRANT TANT L'ÉTAT DE LA BAGNOLE QUE LES ANTÉCÉDANTS DÉTECTABLES DU NOUVEAU PROPRIÉTAIRE CONDUCTEUR?

Et maintenant cette semaine, Lacroix nous parle de "liens particulièrement étroits entre gens de Haut Lieu, de trous financiers importants dans les fonds Évolution lors du transfert de la Caisse à NGA" et quoi d'autres apprendrons-nous dans toute cette saga tant par ses auteurs que par les vendeurs, par les autorités, par les dirigeants et par je ne sais qui encore?

Il y a trop de questions qui sont et vont demeurer sans réponse dans cette affaire touchant une des valeurs les plus fondamentales du domaine financier; LA CONFIANCE MUTUELLE DEVANT EXISTER ENTRE TOUS LES INTERVENANTS.

Pour en avoir le coeur net dans toute cette affaire, il faut, en plus du recours collectif et de la poursuite de l’AMF contre Lacroix, absolument faire toute la lumière dans le dossier Norbourg. Pour ce, UNE ENQUÊTE PUBLIQUE doit être mise en place.
Une ENQUÊTE PUBLIQUE pour non seulement les 10000 épargnants touchés bien malgré eux, mais surtout au nom des 7.5 millions de Québécois qui sont en mode
D'ADHÉSION CONFIANCE TOTALE à l'égard de leurs institutions dirigeantes de ce pays.

En ce sens, la demande faite à l'assemblée nationale en mai 2006 par l’Association des victimes de Norbourg est toujours de rigueur.

Il n'y a pas de fumée sans feu et, à ce que je sache dans "le grave accident FINANCIER impliquant la pseudo bagnole ÉVOLUTION vendue légalement par des supposés « bons pères de famille » à des dirigeants aux cv ex-La Caisse/CVMQ/AMF, il y avait à ce que je sache comme passagers embarqués malgré eux DANS CETTE FAMILLE RECONSTITUÉE, des gens bien de chez-nous, tout en confiance justement envers les « bons pères de famille de ce PAYS. »

C'est bien à regret que j'ai lu et relu le propos qui suit émis par une personne en autorité parlant de la responsabilité de la Caisse de dépôt dans la vente de Teraxis à Norbourg: « J'ai vendu une bagnole à un ancien juge. S'il a un accident avec, qu'il s'arrange avec ses troubles. »

Tout simplement inadmissible et irrespectueux pour des gens de ce pays qui, de bonne foi font confiance en leurs dirigeants en matière d’inspection et de surveillance des bagnoles publiques mises en circulation.

Tout simplement inadmissible et irrespectueux pour des gens de ce pays qui, de bonne foi embarquent en toute confiance à titre de passagers dans les « bagnoles de nos institutions dirigeantes de la Belle Province. »

Une enquête publique s'avère nécessaire, ne serait ce que pour laver notre linge sale en famille et surtout remettre sur les rails la locomotive de la CONFIANCE.



Gilles Viel
Épargnant de Québec
Représentant en épargne collective
Planificateur financier depuis 1973
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opinion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Opinion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» etsy et compagnie?
» Présentation de Lyonsot par Lyonsot !
» BT012 groupe 0+/1/2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scandale Norbourg :: Scandale Norbourg-
Sauter vers: