Scandale Norbourg

Échanges sur le scandale Norbourg
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Blogues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Mer 19 Jan - 18:30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Sam 20 Mar - 9:55

Hey! Allumes!

LE ÉNIÈME SCANDALE NORBOURG
Par Gauclair & Long le 28 janvier 2010 9h00 | Aucun Commentaire
Comment passer sous silence l'avortement du procès Norbourg ?

Sans vouloir pointer des coupables, les procureurs de la couronne peuvent-ils justifier leur décision d'avoir déposé plus de 700 chefs d'accusation ? Parce que, semble-t-il, personne, ni d'Ève ni d'Adam, n'aurait pu gérer une si grande quantité d'accusations ? On prétend même que des juristes expérimentés en auraient perdu leur latin ! Ite missa est.

Et pour en remettre, comment lesdits mêmes procureurs pourront justifier une double facture auprès des contribuables dans la reprise d'un deuxième procès criminel de Norbourg?

À date, il appert que le coût actuel du procès dépasse les 80 millions $ et que ce n'est pas fini. On est à la veille de se faire imposer en frais de justice le même montant que la fraude. Ceux qui s'en sortent, pour l'instant, ce sont les fraudeurs. Ils sont libres.

Et peu importe le dénouement de toute cette affaire, qui aurait pu être évitée rappelons-le, la facture sera refilée aux travailleurs de la classe moyenne. Pas surprenant que l'on veuille repousser leur retraite à soixante-quinze ans. Ça va prendre du monde pour rembourser ce genre de frais inutiles.

Les investisseurs floués, ne toucheront rien

Où est la logique ? Nous allons dépenser plus pour accuser des criminels que le montant pour lequel ils ont fraudés. De plus, une fois déclarés coupables, nous allons dépenser plus de 70 000 $ par année chacun, pour les entretenir dans nos prisons. Allôôôô... Y a-t-il quelqu'un là-haut ? Et les investisseurs eux ? Niet, nada, rien !

Il y quelque chose sous l'affaire Norbourg. Une affaire qui ne semble pas tout à fait transparente. Rappelons les principales étapes.

Norbourg est presque en faillite en 2002. Ayant survécue à la tourmente du manque de liquidités pour faire face à ses obligations, Norbourg se fait vendre des fonds par Capital Teraxis, une entité de la Caisse de dépôt et de placement du Québec.

Vincent Lacroix allèguera dans son procès au civil, un manque de capitaux dans les fonds Évolution gérés auparavant par Teraxis. L'Autorité des marchés financiers (AMF) enquête Norbourg. Lacroix est poursuivi au pénal, il plaide coupable, se disant incapable de s'offrir un avocat. Personne n'a cru aux allégations de manque de liquidités qu'il a évoqué dans l'affaire des Fonds Évolution, là où les 9200 investisseurs avaient investi leurs économies parce qu'ils appartenaient à la Caisse de dépôt, un placement sûr pensaient-ils.

Enfin, Lacroix et ses collègues gestionnaires, administrateurs et cadres dirigeants de Norbourg sont poursuivis au criminel. Lacroix qui plaide coupable est emprisonné, les autres sont libérés suite à l'avortement de leur procès criminel parce qu'il existe un doute selon le jury. Quel doute ? Les 100 et quelques millions $ ont disparus et on est pas sûrs de la complicité des dirigeants de Norbourg ? On doute toujours ?

L'AMF est responsable face aux investisseurs

L'AMF, dans sa mission, «doit prêter assistance aux consommateurs de produits et utilisateurs de services financiers et assurer l'encadrement des activités de bourse et de compensation et l'encadrement des marchés de valeurs mobilières en administrant notamment les contrôles prévus à la loi relativement à l'accès au marché public des capitaux, en veillant à ce que les émetteurs et les autres intervenants du secteur financier se conforment aux obligations qui leur sont applicables et en prenant toute mesure prévue à la loi à ces fins.

Sont instituées au sein de l'Autorité la Direction de l'encadrement de l'assistance aux consommateurs, la Direction de l'encadrement de la solvabilité, la Direction de l'encadrement de la distribution, la Direction de l'encadrement des marchés de valeurs et la Direction de l'encadrement de l'indemnisation.

Par l'entremise de ces directions, l'Autorité assure la réalisation de chacun des volets de sa mission et développe les compétences spécialisées nécessaires à l'exercice des fonctions et pouvoirs qui en découlent.

L'Autorité exerce ses fonctions et pouvoirs de manière:
...
à assurer la protection du public contre les pratiques déloyales, abusives et frauduleuses et à donner accès aux personnes et aux entreprises lésées à divers modes de règlement de différends.» Cf : L.R.Q., chapitre A-33.2 LOI SUR L'AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS

Dans l'affaire Norbourg, l'AMF a fait preuve de pleutrerie, de lâcheté pour être plus vulgaire. L'AMF n'a pas assumé son rôle, ni pris ses responsabilités, ni agi de manière à protéger les capitaux des investisseurs.

L'AMF aurait au mieux dû recommander au Gouvernement de rembourser les petits épargnants et sauver leur retraite. Et les procureurs de la couronne auraient dû réfléchir au lieu de dépenser indûment les impôts des contribuables dans une cause qui ne fera aucun gagnant.

Le Gouvernement est responsable de l'AMF

L'AMF répond à l'état. Nos élus ont-ils plus de jugement que les procureurs de la couronne, le sous-ministre de la justice et le ministre de la justice ? Le Premier Ministre et son cabinet peuvent-ils arrêter l'hémorragie du manque de réflexion et de jugement des fonctionnaires de la justice ? Quelqu'un peut-il nous répondre ?

La solution était pourtant simple

Le coût aurait été moindre si on avait remboursé les investisseurs et enquêté Norbourg avec des juristes spécialisés en fraudes économiques. Un procès avec des experts aurait sûrement été beaucoup plus efficace.


Écrit par Gauclair & Long, ce billet prétend dire Tout Haut ce que les gens se disent entre eux, avec humour à l'occasion, du fond du cœur plus souvent qu'autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Sam 6 Fév - 13:57

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Mar 26 Jan - 17:15

http://mongrain.blogue.canoe.ca/2010/01/26/norbourg_14_semaines_perdues#comments

26 Janvier 2010
12:16:36, Jean-Luc Mongrain, 92 mots
Norbourg: 14 semaines perdues!


C’est l’impasse. Tout est à reprendre. Ce sera l’occasion pour la poursuite de revoir sa stratégie et pour nous contribuables de payer un prix qu’exige notre système démocratique de justice, celui d’attendre que justice soit faite. Il demeure un fait quelques 3 900 personnes sont toujours en attente de tourner la page et collectivement nous n’avons aucune garantie de protection pour une prochaine arnaque. Déçu bien sûr non pas qu’il y ait culpabilité ou acquittement, mais déçu d’accoucher de l’impasse.

::6 commentaires
Commentaires:
Commentaire de: nathalie mondat
Un autre cas ou une enquete du fisc...publique aurrait amener plus de solutions a long terme sur certaines zone grises..des solutions plutot que quelque tetes de turcs a se mettre sous la dent..
Les évidences nous amennent a l'évidence a un probleme systemique davantage qu'a quelque crapules isoléés..
Ils ont agient assés ouvertement car "Ont peut mais ont peut pas etre responsable"
Ex:les banques...Les singes je ne vois ne sait et n'entend..
Les seuls qui payent et qui sont redevable sont les monsieur madames tous le monde investissant..Regardons seulement la caisse..Bah!
2010-01-26 12:58:04
Commentaire de: gilles lacoste
Il est bon de se rappeller que la base de notre système de justice est l'absence de doute raisonnable et le choix qui est fait est d'éviter la condamnation d'un seul innocent même si cela a pour effet de laisser filer 10 coupables. On se console un peu en pensant que le principal artisan a été puni.
2010-01-26 13:01:51
Commentaire de: Gilles Pelletier
Le Québec est un terreau fertile pour récolter des échecs. Si nous nous mettions à les colliger, nous pourrions en faire publier une encyclopédie. Notre système de Justice aurait très certainement des chapitres qui lui serait consacrés.
Restons calmes, la facture va nous être refilée à grand coup de petite cuillère et on aura pas le temps de s'étouffer.
Gilles Pelletier, Québec

2010-01-26 14:14:45
Commentaire de: Gilles Tremblay
Ce qui est aberrant, c'est que l'accusation ait été monté avec 702 (!) chefs d'accusation contre les cinq co-accusés. On aurait voulu faire avorter l'affaire qu'on aurait pas fait autrement.

D'ailleurs, quand on regarde ce qui s'est produit dans ce dossier, on ne peut qu'être troublé par certains faits: transfert de fond de la CDPQ vers Norbourg, perte de la protection des déposants et aucune imputabilité; échange de personnel entre Norbourg et des entités gouvernementales, Motus et bouche cousue là dessus! Vérifications comptables qui n'ont rien donné avant qu'il soit trop tard! Vraiment étonnant!
2010-01-26 14:54:13
Commentaire de: Stephane Chouinard

@ Gilles Pelletier
J'aime bien vos commentaires, celui-ci résume bien ce qui ce passe dans notre petit village de province.
Petit peuple que nous sommes.

@ Gilles Lacoste
tres belle mentalitée......
Tu ne fais surement pas partis des victimes de Lacroix et sa gang, je dirais meme que tu dois avoir de la parenté avec eux.
En passant: c'est quoi un systeme de justice qui donne 1/6 de la peines?????
On en reparlera du systeme de justice.....

2010-01-26 14:58:10
Commentaire de: René Bastarache
Avec ce résultat on ne peut plus dire que la justice est au service de la population. Quand un jury n'est pas en mesure de comprendre une preuve contre des accusés fournies par le ministère publique, on peut se poser la question si le gouvernement ne vient pas de mettre le couvert sur la marmite dans le dossier Norbourg.

Quand Vincent Lacroroix a plaidé coupable on a rien su de l'implication du gouvernement dans tout ce scandale et en soumettant une preuve trop complexe dans le procès de ces co-accusés, les victimes demeureront peut être avec l'impression que ceux qui les ont floués sont toujours impunis.
2010-01-26 15:42:57
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Lun 11 Jan - 12:43

07 Janvier 2010
10:52 am, Éric Grenier / Général, 328 mots
Le dîner de con de Norbourg


Rémi Deschambault


Un premier aveu dans les plaidoiries de la défense au procès des 5 co-accusés dans la fraude Norbourg. Un aveu de culpabilité? Non, un d'idiotie. L'avocat Robert Jodoin, chargé de la défense du vérificateur externe de Norbourg, Rémi Deschambault a reconnu certaines faiblesses intellectuelles à son client, et servi comme défense que son client avait été le con invité au Dîner de con monté par Vincent Lacroix: «Comment mon client aurait pu savoir [à propos de la fraude]?, a demandé Me Jodoin. Mon client est peut-être naïf, peut-être incompétent, mais on ne condamne pas quelqu'un pour ça.»

Rémi Deschambault était le vérificateur externe chez Norbourg. Il était donc chargé de s'assurer que l'argent des investisseurs était bien dans les fonds. Dans notre dossier à la Une du mois de novembre, sur l'entourage de Vincent Lacroix, j'écrivais (à la page 3 sur le site de l'article) que «Personnage dans un rôle clé s’il en est : celui du vérificateur externe. C’est par l’entremise de Rémi Deschambault, comptable agréé, que certains voyants rouges auraient dû clignoter, signalant des anomalies sévères dans le déroulement des affaires de Norbourg. Pourtant, tout au long de ses contrats de vérification chez Norbourg, de 1999 à 2005, c’est le blackout. Aucun des rapports de vérification externe produits par Deschambault et destinés aux autorités financières ne révèle quelque manque que ce soit. Tout est parfait, estampillé Rémi Deschambault.»

Reste à savoir maintenant si, comme le prétend la preuve juricomptable, la vente à Lacroix de son édifice du Vieux La Prairie, en 2004, pour une somme de 1,4 million, alors que l’évaluation municipale oscillait autour de 325 000 $, était une façon pour Lacroix de remercier Deschambault d'une constante complaisance.

En attendant le verdict des 12 jurés, un extrait du Dîner de con, mettant en vedette Thierry Lhermitte et Rémi... pardon Jacques Villeret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Ven 13 Nov - 21:06

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Lun 9 Nov - 12:32

Majorblog (cet article date de juillet mais pertinent)

http://www.majorblog.net/2009/07/03/le-petit-magot-de-norbourg/

Le petit magot de Norbourg
3 juillet 2009 Aucun commentaire
Easy AdSenser by Unreal
Les dernières révélations sur l’incurie de l’AMF indigne la population québécoise mais, davantage les victimes de Lacroix. Les autorités ont été avisées à plusieurs reprises que chez Norbourg, on faisait du blanchiment d’argent et que le président se servait des fonds comme tire-lire personnelle. A lire le scoop de Finance et Investissement, on se demande si à l’époque, certains n’ont pas été payé pour se boucher les yeux et les oreilles! Peut-on être aussi incompétents innocemment?


Au moment où Vincent recouvre sa liberté, on se demande bien s’il n’ira pas se précipiter aux trousses de son magot. Mais en a-t’il vraiment un ? L’an passé à pareille date, j’ai publié dans ce blogue mon analyse sur le supposé Jackpot caché de Vincent Lacroix. Je vous présente ce texte à nouveau, d’abord parce qu’il est encore dans l’actualité et secondo, j’y ai travaillé fort et je pense que vous avez manqué de le lire! Depuis longtemps, j’ai ma petite idée à propos de la cachette des actifs restants de Norbourg. Bien, c’est aujourd’hui que je me commets. D’entrée de jeu, je vous l’avoue, je ne crois pas que le magot soit tellement volumineux. Il est modeste et de plus, une partie serait irrécupérable. Pauvre Vinny!

Avant d’aller dans le vif du sujet, il convient que je vous avoue que la majorité des dépenses s’expliquent. On l’a su, des millions ont été flambés pour alimenter le train de vie princier de Vinny. L’analyse des déboursés et transferts douteux de Lacroix prouve qu’il a eu beaucoup de plaisir. Loge au Centre Bell:191 000$ par an, 29 000$ chez Paré, 233 000$ au restaurant le grand Café, 47 000$ au bar de danseuses Embassy de Suisse, 78 000$ à madame Rosita Ivanovna (du même bar), location de Lear Jet pour les vacances, collier de diamants de 30 000$ à la légitime… etc



Dans mon tableau ici joint, vous verrez la ventilation compilée par l’AMF. Elle est agrémentée de mes conclusions. Lesquelles sont toutes documentées et liés à des sources journalistiques ou provenant des autorités et du syndic. Ajoutons que j’ai été un conseiller et cadre de Teraxis avant son achat par Norbourg. J’ai ainsi déjà rencontré Lacroix à deux reprises et côtoyé régulièrement des conseillers et des victimes du personnage.

Des sommes récupérables

Il m’apparaît assez probable que la majorité des investisseurs lésés puissent récupérer la presque totalité de leurs économies. Suivez-moi. 115 millions ont été détournés des fonds. Une bonne portion des sommes a été injectée dans les opérations de Norbourg et perdue en salaires, frais de bureau et caprices du roi. Une autre partie importante a servi a acheter des demeures aux proches et complices. La valeur de ces biens ne peut être estimée qu’à la hausse. Aux fins de l’exercice, je les estimerais seulement au coût d’acquisition, car des frais de syndic, entretien et courtage immobilier pourraient en diminuer le profit. Plus de 12 millions seront ainsi récupérés.
La plus belle surprise se trouve du côté des investissements. Lacroix a effectué quelques placements non conformes aux mandats de ses fonds. Parmi ceux-ci se trouvent Planure, Hockey Sport DLL, Zip Jeans, le Grand Café…et Dianor! Ernst & Young a réussi à en soutirer 12 millions de dollars et un autre gain important n’est pas écarté. 8% de l’actif de cette exploratrice diamantifère est sous son contrôle (10,5 millions d’actions). À 27 cents l’action, il reste donc au moins 2,8 millions $ en réserve. J’estime à 20 millions la somme récupérable des divers placements.

Peu avant la déconfiture de Norbourg, sous les bons conseils du fonctionnaire Jean Renaud, Lacroix a fait une déclaration d’impôt volontaire de 28 millions et 10,8 millions ont été versés d’avance. Le gouvernement du Québec a déjà annoncé que les sommes en jeu seront retournées aux investisseurs.

Ajoutons ensuite les prêts, achats de clientèles et prêts aux conseillers financiers qui « encourageaient » la famille Norbourg. L’AMF a déjà les noms et coordonnées de différents prestataires de ses remerciements pour « services rendus ». Dans la plupart des cas, les conseillers qui ont cédé leur clientèle l’ont fait à des conditions défiant toutes logiques parfois à des prix dépassant de 25 à 200%, les sommes couramment offertes par le marché. Je connais même un conseiller de la région de Québec qui a vendu sa clientèle 250 000$ à Lacroix, le 24 août 2005. Ils devaient passer chez le notaire le 25, mais la descente policière a fait avorter la vente. Le conseiller a conservé le montant ET sa clientèle. Pour ses nombreux cas « DOUTEUX » j’estime que le syndic peut en récupérer aisément près de la moitié, soit 4 millions.

La CDP et Desjardins doivent rembourser 13 millions

En relisant les nombreux reportages sur la vente de Teraxis et des fonds Evolution on s’aperçoit qu’elle a été réglée en accéléré. Après le refus des offres de Dundee et de Standard Life, en 2003, Teraxis a négocié avec Norbourg. Le magazine spécialisé Conseiller a révélé dans son édition de juin 2006 que les délais normaux ont été raccourcis suite aux interventions politiques des dirigeants. Le rôle de l’ancien président de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Jean-Claude Scraire est pour le moins nébuleux. Parmi les paiements à des consultants, le syndic a retrouvé des versements de 43 000$ à sa firme JCS Stratégies sans justification…. Il est aussi de notoriété publique que monsieur Scraire s’apprêtait à devenir membre du conseil d’administration de Norbourg. Ces faits et quelques autres m’amènent à penser que la CDP se doit de rembourser aux investisseurs le fruit de la vente de Teraxis et des fonds Evolution, soit 10,4 millions. Tant qu’une enquête démontrant hors de tout doute qu’aucun conflit d’intérêt ou influence politique n’a facilité la vente à Norbourg, les apparences jouent à l’encontre de la CDP.

Bien des investisseurs frileux ont été convaincus de faire confiance à Norbourg, car la Caisse de Dépôt lui a confié les clefs. Après tout, il est de la famille, il est un ancien employé. Ensuite, Lacroix confiait régulièrement être gestionnaire pour une division du Mouvement Desjardins. C’était vrai. Il a été démontré et précisé par Vincent Lacroix lui-même que le placement de la division Opvest de Desjardins dans l’administration de Norbourg a été dilapidé ou perdu dans des mauvais paris financiers. En 2004, devant le flot de rumeurs inquiétantes jumelé à la vantardise de Lacroix sur son contrat avec Desjardins (censé être confidentiel), Opvest a racheté son investissement. Lacroix y a ajouté 2,8 millions de façon purement arbitraire, comme paiement d’intérêt. Desjardins refuse de rendre les 22,8 millions. Elle n’est pas un organisme de charité prétend t’elle. Non, mais elle a servie de caution morale et comme mouvement coopératif et d’entraide voilà une belle occasion de valider leur slogan pompeux « ceci n’est pas une banque ». Qu’elle reprenne ses 20 millions, on peut comprendre à la limite… mais les intérêts « fictifs de 2,8 millions sont totalement injustifiables et doivent être remboursés!
Bref, le total des sommes récupérables est important, sur le déficit de 115 millions, 75 millions peuvent être recouvrés. 31 millions ont déjà été pigés dans les poches de tous les conseillers financiers de la provinces par le fonds d’indemnisation. L’AMF branle donc dans le manche pour 9 millions! Avec la quantité de poursuites et la qualité de la preuve, elle récoltera au moins 5 fois ce montant! On comprend que si le gouvernement du Québec injecte les sommes manquantes, l’AMF pourra rembourser d’ici 36 à 60 mois.

Les pistes du petit magot

La juricomptable Guylaine Leclerc a été la première a parlé de blanchiment d’argent dans le cas de Norbourg. Lors du procès de Vincent Lacroix, madame Leclerc a démontré avec aplomb que les 26 comptes de banque utilisés par des transactions sans queue ni tête ne servaient qu’à noyer les traces et ramener ensuite l’argent dans l’entreprise ou dans les poches du dirigeant pour prendre des airs légitimes. Contrairement aux cas habituels, les paradis fiscaux ont passablement été épargnés dans ses stratagèmes. Mais, la volonté de brouiller les pistes est facilement identifiée.

En a t’il conservé ou caché quelques parts? Sans doute, mais après avoir juxtaposé plusieurs pièces du casse-tête, j’en conclus qu’il en reste moins qu’on serait porté de le penser.

Au début des années 2000, Norbourg a eu des activités en Suisse. Ses nombreux voyages faisant foi de son ambition à y établir une filiale européenne. Lacroix a été administrateur de Cybel et de Eurobourg. Il a été de ceux qui ont conseillé le fonds de retraite des enseignants du comté de Valais (CRPE). On a pointé du doigt sa mauvaise gestion responsable en partie de la fonte de 112 millions de francs suisses. Des commissions secrètes ont finalement été mises au jour et des Québécois ont défilé dans la presse locale. Le tout s’est terminé en queue de poisson et a terni la réputation de Norbourg en sol helvète. En 2005, ils n’ont eu autre choix que de fermer les portes.

On a retrouvé la trace de deux dépôts totalisant 200 000$ versé à la Banque cantonale de Fribourg. Pas de quoi faire une retraite de pacha.

Dans toute l’analyse de l’AMF, il y a 3 postes dans lesquels je considère que Lacroix a pu se servir pour « expatrier » un magot. Les déboursés divers qui totalisent 6,8 millions, les dépôts dans des comptes en fiducies d’avocats et de notaires:4 millions et le plus suspect, les versements faits à des bénéficiaires inconnus : 5,4 millions. On est donc devant un « possible » jackpot de plus de 16 millions.

Je crois personnellement que la vérité se situe quelque part au centre. 8 millions…ont peut-être été dirigés en Suisse ou aux Bahamas… ou mieux, sagement investis dans une banque canadienne!

Parmi les consultants « suspicieux », on trouve Martin Tremblay de Dominion Investments. 534 000$ ont été versés à sa firme pour de la recherche et du développement d’affaires!!! Ça fait cher les interurbains! Tremblay croupit dans une prison américaine pour une affaire de blanchiment d’argent. Donc, il sera difficile de faire des retraits.

Autre anomalie, le 26 mai 2005, 2 millions sont passés de Northern Trust à Norbourg International puis dans le compte en fiducie de l’avocat Robert Hindle. Me Hindle dit avoir transféré la somme dans des fonds des Bahamas (identifié plus tard comme appartenant à Ivest et Focus) sur les ordres de Lacroix. Affirmation niée par le principal intéressé. Le plus drôle? Si les 2 millions y ont été transférés, la mine déconfite de Lacroix s’explique, car à ses accusations criminelles s’ajoutent, le fait que ces fonds offshore viennent de planter, l’actif s’est évaporé et …les administrateurs en fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Dim 1 Nov - 20:24

19
fév
09Pauline Marois et son implication dans l’affaire Norbourg
Par Jean-Luc Autret 1 Comment


La poursuite de Pauline Marois contre Gilles Taillon avance lentement mais sûrement. Le journal le Soleil nous informe de plusieurs développements aujourd’hui.



Rappelons-nous que la cheffe du PQ n’avait pas apprécié que M. Taillon soutienne que le cabinet de Mme Marois, alors ministre des Finances, a fait des pressions pour faire en sorte que Vincent Lacroix reçoit un chèque de près de un million de dollars.



Elle poursuit en diffamation M. Taillon et demande une compensation de 900 000 $, 700 000 $ pour dommages moraux et 200 000 $ pour dommages exemplaires.



Selon le Soleil, Pauline Marois nie catégoriquement qu’elle-même ou un de ses 26 membres de son cabinet politique aient exercé la moindre pression, elle ajoute n’avoir pas été informé de la demande de Norbourg et qu’elle ignorait l’existence de Vincent Lacroix.



Selon la version de Mme Marois ce genre demande relèverait du ministère du revenu.



Par contre, Me Marc-André Gravel, l’avocat de M. Taillon, a déposé une masse de documents concernant l’octroi du crédit d’impôt en question. Seuls les noms d’employés des finances y apparaissent, dont plusieurs signés par le plus haut fonctionnaire du ministère de l’époque, Gilles Godbout.



De plus, le Soleil nous apprend aussi que Norbourg n’a pas déposé la moindre pièce justificative concernant ses dépenses pour empocher le crédit d’impôt d’une valeur d’un million de dollar.



Les bilans financiers de la firme de Vincent Lacroix déclare 17 fois plus de dépenses que de revenus entre 1999 et 2001, il n’y avait aucun actif à l’époque.



La demande d’attestation pour l’admissibilité des dépenses au crédit pour les six fonds d’investissement lancés par Norbourg est sans pièce justificative. Selon Me Gravel «par une étrange coïncidence numérique, les dépenses de démarrage et d’implantation réclamées (au gouvernement) du 1er juillet 2000 au 30 juin 2001 étaient de 333 333,33 $ pour chacun des fonds».



Un chèque d’un montant de 991 628 $ a été signé le 9 novembre 2001 par la main du sous-ministre aux Finances Gilles Godbout.





Mon analyse : C’est très intéressant cette affaire. L’ADQ proposait que le gouvernement indemnise les 9 200 épargants entre autres parce que le gouvernement avait permis à Norbourg, par l’entremise de ce crédit d’impôt de grandir et de faire encore plus de victimes.



J’ai bien hâte de prendre connaissance des explications de Mme Marois, un chèque de presque un million de dollar signé par son sous-ministre, ça ne concorde pas tellement avec son premier témoignage.



Le procès de Vincent Lacroix et de ses cinq acolytes se déroule aussi lentement. Éventuellement, Lacroix nous révélera à qui il a donné des pots-de-vin de plus de 100 000 $.



Le mystère plane, est-ce le sous-ministre de l’époque ou même un de ses supérieurs ?






1 Votes



Ads by Google
Vérifications fiscales ?
Aide professionnelle sur place par ex-chef d'équipe chez Revenu Canada
www.pierrenadeau.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Dim 1 Nov - 8:33

Norbourg: C’est pas moi, c’est lui!
helene | 05/10/2009 | 08:18
Le coupable du scandale Norbourg? C’est pas moi, c’est lui.

L ‘Autorité des marchés financiers (AMF), a pris la peine de préciser que le scandale n’est pas de sa faute , qu’elle a bien fait son travail. Un article du Devoir.

Dans l’affaire Norbourg, l’Autorité a mené son travail de façon diligente et rigoureuse. Et qu’une chose soit ici clairement établie: l’Autorité a agi dès que des renseignements suffisants lui ont permis de le faire. Toute prétention ou allégation voulant que l’Autorité ait eu, dès 2002, les éléments de preuve lui permettant de mettre au jour les activités frauduleuses de Norbourg est fausse et ne vise qu’à discréditer l’Autorité ou à trouver un coupable utile. …. Car, malgré les soupçons que l’Autorité pouvait entretenir sur Norbourg, jamais n’avons-nous cru un seul instant que l’argent des investisseurs était à risque. Pourquoi? Parce que ceux qui étaient chargés de veiller sur ces questions nous disaient que tout était conforme, qu’il n’y avait aucun problème. Bref, que l’argent était sous bonne garde et protégé. Que s’est-il passé chez les KPMG, Northern Trust, Concentra et Deschambault pour qu’une telle situation puisse se produire? Comment se fait-il qu’aucun drapeau rouge n’ait jamais été levé de leur côté? Ces sentinelles avaient la responsabilité de surveiller et d’alerter face à ce qui se passait.
Et voilà, le jeu de la chaise musical est commencé. Gageons qu’à la fin, ce sera la faute du manque de diligence des investisseurs qui ont voulu avoir de gros rendements et qui n’ont pas surveillé leurs affaires correctement !!!!!

Mais la question est bonne, comment se fait-il que tout s’est bien passé avec:

les fiduciaires et autres gestionnaires impliqués;
les employés;
les vérificateurs;
l’AMF.
J’ai bien hâte de voir la réponse et le procès des vérificateurs.

Je lisais ce week-end , le Monde diplomatique ( septembre 2009 , no. 666, page 1) et un article intéressant sur la “Tyrannie des lobbies” de Serge Halami , au sujet de la polémique des assureurs , des politiciens “gangrenée par l’argent des lobbies industriels et financiers…” et l’article se termine par :

Nichés dans un système politique qui les protège- et qu’ils protègent- , profitant du cynisme général et du découragement populaire, les traders et les assureurs médicaux ne peuvent que persévérer dans leur fonction de parasites. L’ abus n’est pas une déviation de leur commerce, mais son essence.
Pendant ce temps là, ailleurs:

Ecclestone veut 75 millions de subventions sur 5 ans et ne pas payer d’impôts…( Cyberpresse )

Qui va payer le 75 millions de l’annulation du contrat des compteurs d’eau? ( Les Affaires.com )

CategoriesFraude - investissements, Fraude 101, corruption Comments rss Trackback « De la magouille dans le secteur de la construction? Placer son argent chez un comptable????? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Mer 19 Aoû - 22:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Lun 13 Juil - 17:48

http://mongrain.blogue.canoe.ca/2009/06/14/caisse_de_depot_je_veux_toujours_une_enq

Commentaires pour avoir une enquête publique sur les papiers commerciaux de la caisse de dépôt. Ne pas oublier que les fonds évolutions ont été vendu à Vincent Lacroix par notre très chère caisse de dépôt sous le reigne du roi henri paul rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Sam 4 Juil - 8:20

Le blogue de Richard Dufour

Richard Dufour
Journaliste à l'économie, Richard Dufour prend le pouls des marchés financiers au quotidien.

Pour en savoir plus »

Pour rejoindre Richard Dufour par courriel, écrivez-lui à rdufour@lapresse.ca
10 derniers articles

http://blogues.cyberpresse.ca/lapresseaffaires/dufour/?p=2533

Parce qu’on est jamais trop prudent
Richard Dufour, LaPresseAffaires
commentaires (6)
Alors qu’on vient d’apprendre de nouvelles informations troublantes dans le dossier Norbourg (ma collègue Sophie Cousineau fait le point ici) et que Bernard Madoff a reçu sa sentence en début de semaine, un rappel de certains principes de protection n’est pas une mauvaise chose.

Le gestionnaire Carl Simard, de la firme Medici, est d’avis qu’il peut être difficile de détecter les fraudeurs, mais il est possible de minimiser les risques de devenir une victime en gardant en tête les points suivants:

1- Méfiez-vous des rendements garantis: soyez sur vos gardes dès qu’on vous parle de «rendements garantis». Selon la règle universelle, le rendement obtenu est proportionnel au risque assumé. Plus le rendement est élevé, plus le risque est élevé.

2- Un fonds est plus facile à manipuler qu’un titre spécifique: l’achat d’unités de fonds communs de placement est plus risqué que l’achat d’une action ou d’une obligation spécifique.

3- Loin des yeux, loin du coeur: plus le gestionnaire d’un fonds est loin de vous (à l’extérieur du pays par exemple), plus c’est risqué.

4- Comprendre ce qu’on achète: si on a des doutes, il faut poser des questions.

5- Connaître la rémunération: il faut comprendre comment celui ou celle offrant le placement est rémunéré. Si un représentant obtient une commission de vente payée par le fournisseur du placement et si cette commission est relativement importante, ce représentant est typiquement en conflit d’intérêt.

6- Identifiez la vente sous pression: si un représentant vous présente des contraintes comme une pénalité de sortie, un montant minimum à investir ou une période de temps maximum pour investir, méfiez-vous.

7- Prenez votre temps: ne jamais précipiter une décision d’investissement, prenez du recul.

8-Deux têtes valent mieux qu’une: n’hésitez pas à demander des conseils à une personne en qui vous avez confiance.

9- Une approche d’investissement obscure peut cacher bien des choses: une stratégie d’investissement imprécise, complexe, occulte, secrète, difficile à comprendre ou utilisant la dette est souvent très risquée.

10- Dans le doute, s’abstenir.

Vous désirez commenter cet article?
Ouvrez une session | Inscrivez-vous

Publié dans la catégorie Général | commentaires (6) | Permalien

Vous désirez signaler des abus sur ce blogue? Écrivez-nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Sam 4 Juil - 8:11

http://www.finance-investissement.com/blog/blog/2009/07/02/il-faut-une-commission-d%E2%80%99enquete-sur-l%E2%80%99amf/

02.07.2009 - 14:15 - Gens de l'industrie, Général, Industrie, Réglementation, Économies/marchés - Stéphane Desjardins
Imprimer
Il faut une commission d’enquête sur l’AMF!

L’article de notre journaliste Jean-François Parent, publié en primeur ce matin sur notre site web, met au grand jour l’incompétence et la négligence des dirigeants de l’Autorité des marchés financiers (AMF) dans l’affaire Norbourg.

Les faits rapportés par notre journaliste sont navrants. Cet amoncellement de preuves, présentées dans le cadre d’un recours collectif contre l’AMF, [...]


L’article de notre journaliste Jean-François Parent, publié en primeur ce matin sur notre site web, met au grand jour l’incompétence et la négligence des dirigeants de l’Autorité des marchés financiers (AMF) dans l’affaire Norbourg.


Les faits rapportés par notre journaliste sont navrants. Cet amoncellement de preuves, présentées dans le cadre d’un recours collectif contre l’AMF, est à ce point renversant que la réalité dépasse la fiction.


Le dossier colligé par Finance et Investissement reprend, page après page, une série de faits tellement troublants que le ministre des Finances lui-même, Raymond Bachand, n’aura d’autre choix que de convoquer dans les plus brefs délais une commission d’enquête sur ce fiasco.


Au moment où le Québec se bat pour protéger ses compétences dans le domaine de la surveillance des marchés, alors que le gouvernement fédéral tente d’empiéter dans sa compétence exclusive, voilà que notre régulateur est pointé du doigt pour son incompétence.


Les fautes reprochées à l’AMF minent sa crédibilité et entravent sa capacité à faire son travail correctement. La confiance est sérieusement ébranlée dans l’industrie, selon les premières réactions suscitées par notre reportage.


Il est donc temps de faire le grand ménage au sein de l’AMF. Les dirigeants de l’organisme doivent répondre publiquement de leur incurie dans le dossier Norbourg.


Dernière édition par Enyl le Sam 4 Juil - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Mer 20 Aoû - 12:01

mercredi 20 août 2008
Pas de procès pour Lacroix?
Vinny TheCross tente encore l'impossible! Notre Houdini de la finance, celui qui a tenté de défier les lois des hommes et de la physique (en volant le plus et le plus haut possible sans parachute et sans avocat) tente maintenant d'annuler son procès!


L'heure est proche. Le procès criminel doit s'ouvrir le 8 septembre. Maintenant, affublé d'un avocat spécialiste des causes sympathiques, Vinny souhaite simplement casser simplement les accusations et éviter un nouveau procès. Clemente Monterosso demandera l'annulation des audiences. Il prétend que l'État ne peut rajouter des accusations criminelles de fraude, car son client a déjà été jugé et condamné au pénal pour ses actions. Il est exact qu'un des principes reconnus en droit canadien stipule qu'on ne peut être accusé 2 fois pour les mêmes crimes. Ça sent le désespoir.

Le juge devra donc décider si ces accusations criminelles sont distinctes des premières déposées dans le cadre des lois sur les valeurs mobilières. Avouez que ce serait bien pathétique de constater que la GRC a mis tout ce temps pour déposer ses accusations sans valider ces points. Mais maintenant rien ne me surprend dans l'affaire Norbourg.

Si le juge pense comme moi et trouve les prétentions farfelues, Vinny aura deux choix. Soit, faire porter le blâme sur ses acolytes qui viennent d'être écroués et ainsi diluer son rôle de chef d'orchestre. Ou soit, il pourrait plaider coupable à tout ce qu'on lui reproche, question d'éviter le dévoilement de détails plus embêtants et question de prouver pour une fois sa collaboration. Évidemment, dans le but de réduire sa peine.

Toujours dans l'affaire Norbourg, quand le mauvais sort s'acharne... Vous vous souvenez de Michel Vézina qu'on voit souvent à la télé? En 2005, à 66 ans, il a dû retourner débosseler des voitures. Son fonds de pension de 300 000$ avait été siphonné par Lacroix. Il a reçu cet été, un chèque compensatoire de 84 000$ d'Ernst and Young. Son sourire a été de courte durée. La firme comptable s'est mêlée dans ses virgules. Il aurait dû recevoir 840$. Expliquez-moi comment une chaîne d'imbéciles peut valider toute cette procédure administrative SANS vérifier si le montant est exact? L'incompétence fait parfois autant de dommages que la malhonnêteté!


Publié par Fabien Major à 8H46




Vos commentaires

http://major.branchez-vous.com/2008/08/pas_de_proces_pour_lacroix.html

Cet article a reçu 10 commentaires :

Pit a dit le 20 août 2008 à 10H02 Il mériterait la prison à vie ce Vinny tellement il a fait, fait et continura de faire du tort dans la société, je n'en revient pas qe des gens peuvent être aussi sans coeur que lui, et que dire des proffessionnels(????) Ernst & Young qui sont des spécialistes(????) en comptabilité et qui font une erreur de virgule dans des montants qui ont été je crois vérifié et signé par trois personnes dans des lettres envoyés aux bénificaires? Vraiment impardonnable, Ernst & Young va droit vers la faillite avec une telle imcompétence.
Signaler ce commentaire


--------------------------------------------------------------------------------

Guy a dit le 20 août 2008 à 10H43 Vincenté "the crosseur" lacroix, sale individu s'il en est un, devrait passer le reste de sa vie ne prison.
Il a brisé la vie de centaines d'individus.
Certains des investisseurs se sont même suicidé, par la faute du crosseur lacroix.


Si les crimes de la crosse avait eu lieu au USA, je me demande quelle peine il aurait eu et je suis convaincu qu'il aurait fait TOUT son temps.
.
Crève pourriture de Lacroix.
Signaler ce commentaire


--------------------------------------------------------------------------------

Jaurès a dit le 20 août 2008 à 10H50 @ Major


Non seulement vos connaissances en économie sont nulles, mais avant de dire ''Si le juge pense comme moi et trouve les prétentions farfelues'' vous devriez peser vos mots et lire ''Le droit pour les nuls'' et arrêter de semer la controverse. ''Qui sème le vent récolte la tempête.


Si l’argument de son avocat est si farfelu, comme vous le dites, la requête qui la met de l’avant aurait été rejetée sur le banc par le juge qui entend la cause. PESER DONC VOS MOTS.

Signaler ce commentaire


--------------------------------------------------------------------------------

négro a dit le 20 août 2008 à 10H54 Je n'est rien à vous expliquer, vous le dites si bien " comment une chaine d'imbéciles peut valider ..." rien à rajouter !
Signaler ce commentaire


--------------------------------------------------------------------------------

Jaurès a dit le 20 août 2008 à 11H04 @ Major


Un bon point pour vous, si vous en êtes responsable, c'est la présence de liens vers Le Devoir et CentPapiers. Merci.

Ce commentaire chez Mme Gladel devrait vous intéresser :
négro a dit le 20 août 2008 à 10H48
Mongrain à LCN et la danse de la chaise musical des journaleux commetateux à gros salaire recommence, hey BV.com ou mieux, MATIN.qc,ca, qui est votre propriétaire , me semble que vous apparteniez au même proprio que le journal VOIR, c'est ça vous travaillez tous pour Québecor !
Ché pas mais avoir PK pi sa girouette comme boss j'serais pas trop fier !


Je suis en accord avec, pour la majeur partie.
Signaler ce commentaire


--------------------------------------------------------------------------------

Eric a dit le 20 août 2008 à 11H08 Le show entourrant Lacroix, est surtout le fait qu'il n'a surement pas été le seul à capitaliser grâce à ses combines et surtout, il n'était surement pas le seul... et on lui envoie toute la sauce à lui parce qu'on l'a épinglé lui. Mais j'aimerais tellement que les autres autour se fasse aussi ramasser... sauf que Lacroix met de la poudre aux yeux, la population a son coupable alors on focalise sur lui et on oublie tous les autres riches qui profitent sans se faire achaler...
.
@Jaurès, toujours aussi sympathique!
Signaler ce commentaire


--------------------------------------------------------------------------------

Marc a dit le 20 août 2008 à 11H14 Que Lacroix, Vinny où qui que ce soit d'autre...vas en prison à perpet ou à vie. Ça ramènera pas le cash à ceux qui en on perdu. Et qui en ont besoins.
C'EST LE CASH QU'ON VEUT. Pas des sentences. Car des sentences ça change foutrement rien. Car dans le milieu de la finance, bien c'est un "crosseur" de perdu et 10 de retrouvés.
----
@Jaurès
Ah ouan....BV c'est du stock de Québécor ???? Je savais pas. Hey ben, je dirai pas mes commentaires là dessus.
Signaler ce commentaire


--------------------------------------------------------------------------------

Brad a dit le 20 août 2008 à 11H22 Lacroix est un crosseur parmi tant d'autres. La différence, c'est les médias qui en parlent tout le temps. À côté d'un Lacroix, combien de crosseur qui se la coulent douce aux Bermudes?
@ Guy "Crève pourriture", c'est un peu fort. Tu nous a habitué à des commentaires débiles mais à plus de politesse. Tu vieillis mon homme.
Signaler ce commentaire


--------------------------------------------------------------------------------

Cash a dit le 20 août 2008 à 11H31 Les noms de certaines personnes qui ont touché des pôts de vin sont gardés secrets.
POURQUOI.???
Je pense que Lacroix en tient quelques uns par les gosses et ce ne sont pas des épargnants.
Celà ne pourra que lui rendre la sentence plus douce, même très douce.
Signaler ce commentaire


--------------------------------------------------------------------------------

Lyne a dit le 20 août 2008 à 11H58 Et oui... une autre épreuve pour M. Vézina et 4000 autres investisseurs. J'espère que Ernst & Young vont assumer leur erreur et ne pas la facturer aux investisseurs car Ernst & Young se paye à même l'argent de ceux-ci... une deuxième fois volé. Ernst and Young devrait l'assumer et se mettre leurs excuses ou on pense et commencer à faire le travail d'experts qu'ils sont supposés faire et pour lequel ils sont très bien payé(demandé aux investisseurs). Les investisseurs posent des questions et E and Y n'ont aucun respect pour eux plusieurs n'ont jamais de retour d'appel ou bien des réponses qui n'ont aucun sens, juste à demander à plusieurs qui essaient de suivre leur dossier......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Jeu 19 Juin - 7:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Jeu 7 Fév - 13:20

jeudi, janvier 31, 2008
Marois et Norbourg

La nouvelle du jour


«Scandale Norbourg
Le gouvernement aurait sa part de responsabilité
Mise à jour : 28/08/2007 19h36
Le gouvernement du Québec aurait une bonne part de responsabilité dans les déboires que vivent les investisseurs floués de Norbourg.
TVA a mis la main sur des documents qui prouvent que le gouvernement du Québec aurait dû se questionner sur la viabilité du gestionnaire de fonds avant de lui verser un important crédit d'impôt en 2001.

Le 9 novembre 2001, documents à l’appui, le ministère des Finances a accordé à la firme de Vincent Lacroix, un crédit d'impôt d'un peu plus de 991 000 dollars, lié aux frais de lancement et d'exploitation des fonds Norbourg.
Un crédit qui, selon les experts, n'aurait jamais dû être accordé à une entreprise aussi déficitaire, car l'analyse des résultats financiers pour l'année 2001 démontre que Norbourg n'était pas viable, voire que l’entreprise était vouée à la faillite. »
---------



Pour comprendre toute la perfidie de Pauline, il faut se rappeler que le gouvernement de Lucien Bouchard a subventionné, pour près de 1 MILLION DE DOLLARS provenant de la poche des Québécois, Vincent Lacroix, digne représentant, devait-on se dire, de Québec inc.!

C’est ainsi que le gouvernement de l’époque se retrouve mouillé jusqu’aux oreilles dans le SCANDALE NORBOURG!

Mais où était donc Pauline, celle qui réclame aujourd'hui une enquête publique?

Elle était rien de moins que ministre d’État à l’Économie et aux Finances, mais c'est celui qui était ministre des Finances qu’elle vise aujourd’hui : Bernard Landry!

Publié par David Chrétien à l'adresse 6:45 PM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Jeu 31 Jan - 13:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Mar 8 Jan - 12:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Jeu 3 Jan - 21:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Jeu 3 Jan - 21:47

Journal de Montréal

13/11/07 04:57 am,
Que pensez-vous de la défense présentée par l'ex-président de Norbourg?Lire l'article

6 commentaires

Commentaire de: danny mansour

Une défense de victime, de négation et de non responsabilité. C’est la stratégie adopté par Vincent Lacroix depuis le début. Il n’est responsable de rien étant lui même une victime. Ce type vie dans le luxe, luxe qu’il a volé à du pauvre monde qui souffre en silence. Sont air faussement désoler et triste ne trompe personne, ce type est un voleur et il ne fera pleuré personne sur son sort.

Danny Mansour, Longueuil.


2007-11-13 08:57:28
Commentaire de: Roger Nolin

Je ne peux évaluer sa défense. Mais, est-ce que le remboursement intégral des sommes détournées sera exigé? Sinon, tout ça n'est que de la foutaise. En ce qui me concerne, si tous les biens et revenus futurs de M. Lacroix et de sa famille ne sont pas saisis et assorti d'une impossibilité de quitter le Canada (incluant les biens à l'étranger et y ajoutant une vérification et un suivi de la provenance de tous leurs revenus dans l'avenir puisqu'on sait que la majeure partie de ces argents se trouve dans des comptes étrangers secrets)la justice ne sera pas rendu. On parle d'une amende de cinq millions, qu'est-ce que 5 millions sur un détournement de plus de 100 millions? Est-ce que cela consolera les investisseurs floués? Surtout que ce ne sont pas ces investisseurs qui toucheront ce 5 millions. Sans ça, c'est de nature à encourager de future fraude semblable. C'est payant!
2007-11-13 15:50:10
Commentaire de: Normand Morrissette

Pas un seul politicien, n'a été condamné à la prison, pour avoir volé un pays.

Alors...........le Canada c'est le Canada, un pays de liberté, et de justice!!!!
Vincent Lacroix, a appris tout ça, très jeune.

Normand Morrissette
Laval
2007-11-13 19:10:24
Commentaire de: normand tremblay

Je n en pense pas grand chose excepter que lorsque le juge va lui donné sa sentence Vincent Lacroix va propablement prendre un avocat pour contester la sentence du juge et ainsi étirer toute l affaire pour faire le moins de temps possible .Ce que je trouve triste dans toute cette histoire c est le pauvre épargnant qui s est ramasser sa pension en ayant le coeur d aller travailler et pouvoir en profiter en se fixant un age pour prendre sa retraite et que l a il est obliger de continuer a travailler parce qu il c est fait voler sa retraite qu il a durement ramasser honnetement a la sueur de son front
2007-11-16 14:51:57
Commentaire de: racel dondo

DANS LES FAITS QUI LACROIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Mer 12 Déc - 11:20

Blogue
http://blogue.mesfinances.branchez-vous.com/2007/12/ce_que_ma_plante_verte_a_de_pl.html

Empathie, plante verte et Lacroix

Ce matin, je voulais écrire sur Vincent Lacroix. Mais il s'en est tellement dit et sous tous les angles... C'est épuisant. J'avais pas le coeur. C'est ça le problème, trop d'intervenants de l'affaire Norbourg manquent de coeur et oublient les victimes. Le juge a dit hier que Lacroix n'avait pas de remord, pas d'empathie.
Il n'y a pas de hasard dit-on. Avant de dormir, je lis ces temps-ci un bouquin de Bernard Werber (auteur de la série Les fourmis), un genre de recueil d'anecdotes, de légendes et de croyances diverses, au titre ronflant: "l'encyclopédie du savoir relatif et absolu".

A la lecture d'un passage particulier, j'ai fait un lien avec les propos du président de L'AMF: "Le dossier Norbourg est un scandale sans précédent au Québec; nous demanderons donc une sentence sans précédent...Vincent Lacroix continue de mépriser les investisseurs, tout autant que les institutions. En plus, loin de regretter ses gestes, il prétend publiquement qu'il est une victime. Le message pour nous doit être très clair: il est intolérable de croire que des fraudeurs puissent s'en tirer facilement, en toute impunité, au Québec"...

C'est de ça qu'il est question: Les regrets, les remords, le repentir... Bref ce qui manque autant à Alex Hilton, Conrad Black, qu'à Lacroix. Certains êtres semblent incapable d'empathie. Voici le passage de Werber qui a soulevé mon sourcil droit; "L'empathie est la faculté de ressentir ce que ressentent les autres, de percevoir et partager leurs joies ou leurs douleurs. En grec, pathos, signifie « souffrance ». Les plantes elles-mêmes perçoivent la douleur. Si on pose des électrodes d'un galvanomètre, machine à mesurer la résistance électrique, sur l'écorce d'un arbre et que quelqu'un appuyé contre le tronc s'entaille le doigt avec un couteau, on constate un mouvement de l'aiguille du galvanomètre..." Avant de poursuivre, je précise qu'il faut prendre ce bouquin pour ce qu'il est, et ce n'est pas une référence scientifique. Le phénomène est tout de même curieux. En 1968, Cleve Backster, un ancien de la CIA devient littéralement le défenseur des plantes. Ces expériences avec le détecteur de mensonges lui font conclure aux qualités d'empathie des plantes. Mettons que c'est une hypothèse ... (Que les avocats qui se prennent pour des légumes veuillent bien m'excuser!)

L'empathie peut prendre plusieurs formes mais d'un point de vue société, elle touche directement l'éthique. Donc, reconnaître l'autre comme personne qui mérite respect et attention. Chez l'humain, c'est une étape importante du développement de l'enfant. Ce n'est pas le parent qui l'impose. On devient capable de voir et sentir les choses du point de vue d'autrui. Certains grands primates sont capable d'une forme d'empathie. Dans son livre Good Natured, de Frans de Waal présente même une photo d'un singe consolant son aîné.

Philip K. Dick, l'auteur de BladeRunner (qui a inspiré le chef d'oeuvre cinématographique) écrivait que si un robot était capable de sentir la douleur des hommes et de souffrir lui aussi, il méritait le qualificatif d'humain, mais si au contraire, un humain ne parvenait pas à percevoir ce que les autres ressente ou pire, ce qu'il inflige aux autres, il serait approprié de lui retiré sa qualité d'homme. Bernard Werber ajoute une suggestion de nouvelle sanction pénale: La privation du titre d'êtres humains. Les condamnés seraient les tortionnaires, terroristes, assassins et ... fraudeurs de ce monde. Bref, ceux qui infligent des douleurs aux autres sans grands remords.

Comment ne pas s'émouvoir devant la détresse de Jean-Guy Houle, ce grand-père qui peine à prendre soin de ses deux petites filles. Son fils Dany et son épouse ont perdu la vie accidentellement en janvier 2003. L'héritage des parents de près de 200 000$ avait été déposé avec sagesse et précaution dans le fonds Evolution Obligations. Un fonds conservateur qui répondait bien aux normes d'un placement sécuritaire. Nul ne pouvait imaginer que Lacroix foutrait dehors l'excellente équipe de gestion d'Addenda (embauché par Teraxis), se nommerait ultime gestionnaire de tous les fonds... et pompera les capitaux par en-dessous. Pendant que Vinny écumait les bars de danseuses et payait des tournées, monsieur Houle tentait de vivre son deuil et calculait si ses maigres économies pourraient nourrir et éduquer les petites.

Les stratégies de tromperies, de falsifications et de malversations ont fait des ravages plus profond qu'on ne l'imagine.. La base de notre économie québécoise est remis en cause. Pensez-y, même des orphelines se font voler! Il y a lieu de perdre la foi dans notre système financier. Depuis 2005, pas un jour ne se passe sans que des clients me parle de leurs craintes vis-à-vis leur sécurité financière. La paranoïa est palpable. Et la seule empathie apparente que Lacroix a pu manifesté a été de prendre ses conseillers et leurs clients... pour des valises! Son comportement devant les médias me prouve que mon rhododendron a plus de sentiments!

Pour rétablir un semblant de confiance, l'AMF doit, dès maintenant rembourser TOTALEMENT les victimes de Norbourg. Cette machine gouvernementale doit être au service du public. Elle se renflouera dans quelques années avec le fruit des poursuites contre les gardiens de valeurs qui ont dormi sur la "switch". Eux, ont des ressources ou des assurances pour ce genre de poursuite... Les victimes n'ont pas cette chance. Oui, ce sera un précédent. Mais avouez que la fraude de 115 millions, en est un aussi! Messieurs les politiciens, un peu d'empathie s'il-vous-plaît!

Publié par Fabien Major le mercredi 12 décembre 2007 à 6H54
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie



Nombre de messages : 872
Localisation : montreal
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Mar 16 Oct - 12:10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Mer 20 Juin - 11:38

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Lun 18 Juin - 21:09

Sophie Cousineau

http://blogues.lapresseaffaires.com/cousineau/?p=59#comments

Mardi 5 Juin 2007

Norbourg : tout se perd, rien ne se crée

Vincent Lacroix n’est peut-être pas avocat. Mais l’homme qui aurait emberlificoté l’Autorité des marchés financiers (AMF) n’est clairement pas démuni.

À la 14e journée d’audience de son procès pénal, il fallait voir Vincent Lacroix confronter François Filion, le juricomptable que l’AMF a recruté pour enquêter sur Norbourg,

En fait, confronter est un mot trompeur. Vincent Lacroix, qui se représente seul, s’est adressé à François Filion hier matin d’une voix douce, presque suave.

Jamais il n’a haussé le ton pour parler à l’enquêteur qui a tout fait pour l’incriminer avec la «pieuvre» et le «panneau électrique», les surnoms attribués aux tableaux complexes qui retracent les chemins tortueux empruntés par l’argent confié à Norbourg. Jamais Vincent Lacroix n’a perdu la maîtrise de ses émotions.

Tiré à quatre épingles dans son costume noir, sa chemise rayée et sa cravate bleue, l’homme d’affaires ne porte évidemment pas la toge de l’avocat. Mais tel un caméléon, il a rapidement assimilé le jargon du métier.

Il dépose ses pièces. Il invite le témoin à lire à voix haute des passages de documents. «Cela va, monsieur Filion?» demande Vincent Lacroix, tout prévenant. Puis, il demande au juge la permission de reformuler ses questions lorsqu’il n’obtient pas une réponse satisfaisante.

Il reste que ses questions sont plus maladroites que celles d’un avocat d’expérience. Et que Vincent Lacroix est fin seul pour tirer les vers du nez de l’expert-comptable, qui était entouré hier de quatre avocats et assistants de l’AMF.

Le juge Claude Leblond, de la Cour du Québec, affiche un grand souci d’équité. Aussi, il laisse une grande marge de manoeuvre à Vincent Lacroix. Il permet sous réserve une discussion sur des documents dont l’origine n’est pas authentifiée. Il a même reformulé à plus d’une reprise hier matin les questions de Vincent Lacroix pour obtenir une réponse de François Filion.

Interrogé par Lacroix et le juge, François Filion a voulu jouer les experts-comptables sans expertise. «Je ne peux pas répondre», a-t-il dit. «Pas à ma connaissance», a-t-il répété avec une mauvaise foi manifeste.

Mal lui en a pris. C’est le juge Leblond qui s’est impatienté. Pendant ce temps, Vincent Lacroix, qui affiche invariablement une moue de dédain, les lèvres tirées vers le bas, réprimait un sourire furtif. Tel un garçonnet qui réussit à faire punir son grand frère, alors que c’est lui qui a fait un mauvais coup.

La question n’était pas accessoire. Elle avait trait à la valeur d’un fonds monétaire de la famille des Fonds Evolution, que Norbourg a acquise des mains de Capital Teraxis, filiale à 80% de la Caisse de dépôt et placement du Québec. C’est d’ailleurs le juge Leblond qui a dirigé Vincent Lacroix sur ce terrain en lui suggérant, à la fin de la semaine dernière, de fouiller les problèmes de comptabilité des Fonds Evolution plutôt que de perdre son temps avec la soi-disant négligence de l’AMF.

Les parts des fonds monétaires valent toujours 10$. Dans un témoignage précédent, François Filion avait expliqué que la valeur liquidative de chaque part du marché monétaire avait chuté sous la barre des 10$ en raison d’un retrait irrégulier de 2 millions de dollars en mai 2005.

Or, Vincent Lacroix a démontré de façon assez convaincante hier que la valeur des parts du marché monétaire était déjà tombée sous les 10$ avant que Norbourg achète Teraxis, en janvier 2004. Cela vient appuyer sa thèse selon laquelle Norbourg a mis la main sur des fonds qui étaient beaucoup plus mal en point que ce qu’il croyait au départ.

Le procureur de l’AMF, Eric Downs, a bien tenté de s’opposer en affirmant en substance que cela n’avait pas rapport. «Voyons, a tonné le juge Leblond. Cela va directement à son témoignage.»

Vincent Lacroix s’est même permis de citer le célèbre principe du chimiste français Antoine-Laurent de Lavoisier, «rien ne se perd, rien ne se crée». Il parlait des parts à 10$. Mais cela reste drôlement culotté dans le contexte où Norbourg a fait perdre 130 millions à quelque 9200 investisseurs.

On entend déjà le slogan publicitaire façon Rock & Belles Oreilles. «Norbourg: là où tout se perd et rien ne se crée.»

Vous devez posséder un Visa Cyberpresse pour publier un commentaire.

9 commentaires | Permalien | Publié par Sophie Cousineau dans Chroniques

Vous désirez signaler des abus sur ce blogue? Écrivez-nous

le.ti-clin.du.blogue

Le Mardi 5 Juin 2007


Madame,

Quelle chronique exquise et euphorique ce matin. Vous avez fait ma journée. Mais, j’ignorais que vous étiez au procès? Je ne vous ai pas reconnu. Anyway, je ne m’adresse pas aux célébrités en personne (juste par commentaire). Vous avez toute une sémantique, hé,hé. Dans un prochain billet sur Lacroix, auriez-vous la gentillesse de nous dire quelle est la peine maximale que Lacroix pourrait obtenir s’il était reconnu coupable ? Enfin, je crois que Lacroix est un criminel d’envergure internationale ayant une structure de personnalité sociopathe. Je veux dire : c’est un monstre. Il se prête au jeu avec une telle sérénité et il est tellement pince sans rince que c’est épeurant. Bref, un avocat n’aurait jamais fait mieux hier. Encore une fois vous êtes vraiment mais vraiment hot et surtout très branché. Parlez moi d’un fille qui sait écrire comme du monde. Ça fait différent de certains blogueurs.


le.ti-clin.du.blogue

Le Mardi 5 Juin 2007


Vincent Lacroix va donner toute une dégelée à l’état en écrasant son organisme aux ressources illimitées (l’AMF). En effet, l’AMF a démontré depuis le début du procès dit pénal de Lacroix qu’elle était égale à tout bon organisme d’état québécois i.e. merdique, dépensière (une armée d’avocats dépêchée) et incompétente.

Mais le plus troublant est que Vincent Lacroix risque de finir en martyr et discréditer la justice s’il réussit à laisser planer un doute raisonnable sur sa culpabilité en démontrant qu’il est victime d’un système. Oui, Vincent Lacroix mérite maintenant toutes les mesures de sécurité auxquelles on l’a assujetties et une salle de tribunal proportionnelle à l’ampleur de sa fraude et de sa prestance.

Il est maintenant devenu crédible, de grande envergure, mais avant tout il est en train de devenir un modèle pour tous les persécutés de l’état comme moi. C’est triste mais c’est comme ça. Mom Boucher ne fut-il pas chaleureusement applaudi lors de son acquittement lors de son premier procès en arrivant à un combat de boxe? Certes l’état à finir avoir sa peau mais par la peau des fesses en appel.

Continuez à vous payer des organismes à votre image petit peuple. Endettez – vous. Et surtout endettez vos enfants. Moi je n’ai jamais payé un sous d’impôt. J’incorpore des cies je facture mes Boss etc. Payer pour ça. D’la marde. Et je réclame toutes mes taxes aussi. Et Lacroix est en train de me donner raison. Pis dire que ça veut se séparer. Make me laugh s.t.i.


bouchra1

Le Mardi 5 Juin 2007


J’aime lire les articles de Sophie Cousineau ! Je viens de la découvrir.
Et selon ma propre expérience, je réponds à sa chronique, quand j’ai le temps. Mais là franchement, qu’est-ce que je peux dire sur Vincent Lacroix ?
Mon ignorance en finances et en investissement est telle que je ne peux même pas comprendre ce qui est arrivé. En revanche, je peux au moins comprendre qu’il a fait quelque chose de grave qui a secoué les investisseurs. Donc, je compatis avec eux d’abord et je déplore le geste qui a permis à un filou de s’enrichir, de rouler sur l’or et de vivre à un rythme à la « Sultanat de Brunei, pendant que d’autres se sont crus à l’abri quant à leur avenir.
Cela dit, heureusement, je n’ai jamais demandé à des gens comme lui de m’aider à mettre de l’ordre dans ma petite gestion. Je réalise que le chaos qui y règne aurait pu être pire et je m’en félicite. Ca fait maintenant une quarantaine d’années que je m’efforce d’être financièrement organisée. Y a rien à faire! Aujourd’hui, la question est réglée une fois pour toutes. Définitivement et irrémédiablement. Je prends la grave décision de ne plus jamais être organisée. L’organisation me donne la migraine, l’obligation de vivre en suivant à la lettre un budget me force à ne pas être moi-même, et toute ma personnalité est en question. Quelle révélation ! Je vous défie de faire cet exercice. Essayez de mettre en veilleuse ce désir ardent de toujours vouloir vous prendre au sérieux votre budget et voyez vous-même le
« profit » que vous en tireriez.


le.ti-clin.du.blogue

Le Mardi 5 Juin 2007


@ bouchra1 merci beaucoup pour tes conseils sur la sérénité. Je vais essayer ça en congédiant mon comptable
Cependant, demander à Québec d’avoir un l’œil sur les marchés financiers équivaut ni plus ni moins à demander à Guy Cloutier de surveillez les vestiaires de jeunes filles des écoles secondaires? Je veux dire ça pas de sens. Il n’y a pas plus voleur que le gouvernement du québec. Ottawa devrait s’immiscer au plus sacrant dans ce champ de compétence provinciale. Les anglais qui s’y connaissent en finance doivent être mort de rire.


pierre14

Le Mardi 5 Juin 2007


Et moi qui croyais que Vincent Lacroix souffrait de schizophrénie, une maladie fort répandue dans le Québec des régions. Il a le détachement avec la réalité, la négation de l’évidence.

Mme Cousineau nous laisse plutôt voir la ruse du fraudeur habile. Mais qui est donc Vincent Lacroix, un malade ou un fraudeur? Difficile question que devra trancher le juge. Bon article. Journaliste de talent. C’est comme si on y était.


hervea2

Le Mardi 5 Juin 2007


Ti-clin du blogue

Confiez tout au fédéral ? Belle logique. Appliquons-là partout. Fermons donc le gouvernement du Québec, let’s speak white et confions tout au gouvernement fédéral. Les Anglais, y connaissent tellement ça (rappelons-nous les Reichman de Toronto et autres Conrad Black…). Je ne pensais qu’on pouvait être si colonisé dans le Québec de 2007. Ti-clin vous dites ?


gilbertduquette

Le Mardi 5 Juin 2007


Hé le.ti-clin.du.blogue connais-tu Portus Asset Management et leur fraude de 700 Millions (En Ontario) ou Eron 147 Millions de fraude en Colombie-Britanique. Ben leurs dirigeants s’en sont sortis avec une tape sur les doigts ou même avec rien. La preuve que ça se passe aussi ailleur qu’au Québec. Un crime de col blanc semble toujours sous évalué au yeux de la justice et ce partout à travers le monde.


Anonyme

Le Mardi 5 Juin 2007


LE JUGE EST PARTI.

Sans être versé dans les questions légales je trouve surprenante l’idée qu’un juge puisse “aider” un accusé en lui suggérant non seulement comment formuler ses questions … mais aussi les sujets à rechercher!

Qu’il y ait souci d’équité ou non, la « pitié » témoignée par le juge Claude Leblond est bien malvenue. Car c’est bien de cela dont il s’agit, non? … Cela donne à tout ce procès une forte odeur de sentence ramollie et de justice à deux vitesses.

Ceci dit, un juge peut, occasionnellement, accorder de l’aide à quelqu’un s’il existe des circonstances atténuantes ou si le sujet a les jambes sciées par la poursuite (pas littéralement, quand même!). Mais dans ce cas ci, l’accusé savait ce qu’il faisait et les victimes de Norbourg attendent toujours SES excuses (oh oui on peut s’excuser même si ce n’est pas de sa faute, on appelle ça du respect).

Et puis disons-le franchement. Quand on met le pied dans une cour, il faut être prêt (dixit le parti libéral). Si monsieur Lacroix ne l’est pas, il n’avait qu’à demander au juge plus de temps pour préparer sa défense.

Finalement on peut se demander si l’AMF était aussi prête que monsieur Lacroix. Cette affirmation peut sembler étonnante. Mais si elle ne recentre pas rapidement cette poursuite sur la moralité de dilapider l’argent d’autrui, il y a beaucoup, beaucoup (plus) de gens avec une moralité discutable qui vont se lancer en affaires …


oncle_sam

Le Mardi 5 Juin 2007


@ Anonyme , M Vincent doit-avoir des photos de ses amis de Chez Paré de certain Juge dans des posions compromettante avec une image d’une personne avec un petit fouette sourient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Blogues   Dim 7 Jan - 9:45

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blogues   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blogues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scandale Norbourg :: MÉDIAS, MÉDIAS, MÉDIAS-
Sauter vers: