Scandale Norbourg

Échanges sur le scandale Norbourg
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Radio-Canada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Radio-Canada   Mar 30 Jan - 14:59

http://www.radio-canada.ca/regions/ottawa/2007/01/30/005-fonds-communs-audiences.shtml

Voir reportage vocal également.


Mieux protéger les épargnants

Mise à jour le mardi 30 janvier 2007, 11 h 56 .
.


Des investisseurs ont perdu beaucoup dans les fonds Norbourg, Norshield et Zenith
La Commission des finances publiques à Québec tient depuis mardi, une semaine d'audiences, sur la protection des épargnants.

La Commission se penchera entre autres sur les moyens d'éviter d'autres fraudes, comme celle commise par Norbourg gestion d'actifs.

La commission se penchera également sur la pertinence de créer un fonds pour indemniser les épargnants victimes de gestionnaires de fonds communs de placements sans scrupules.

En l'espace de 5 ans, des Québécois ont perdu des centaines de millions de dollars dans des fonds communs de placement comme Norbourg, Argentum, Zenith et Mount Real.

Lors des audiences publiques qui se tiennent à Québec, on discutera aussi des sanctions à imposer aux fraudeurs, des dangers de la concentration des pouvoirs et de l'efficacité des méthodes d'enquête.

Une autre question sera de savoir s'il faut créer une nouvelle assurance pour les cas de faillite ou de fraude des gestionnaires de fonds communs.

Les investissements des Québécois dans des fonds communs de placement totalisent 90 milliards de dollars.


Marc Gauthier nous en dit plus long sur ces audiences publiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Radio-Canada   Jeu 18 Jan - 23:02

Nouvelles Télévision de Radio-Canada

Lien:

http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/telejournal_montreal/

Cliquer sur le calendrier le 18 janvier 2007 et au 1/4 de la ligne le reportage sur Norbourg....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Radio-Canada   Mer 3 Jan - 17:18

SRC Télévision - Le Téléjournal / Le Point
Lundi 1 janvier 2007
[- Les grands procès de l'année qui commence: les Rizzuto père et fils
et Vincent Lacroix répondront de leurs actes. - En 2006, le scandale des
commandites et quelques-uns de ses principaux acteurs ont dominé]

Animateur(s) : SÉBASTIEN BOVET; ISABELLE RICHER

SÉBASTIEN BOVET (LECTEUR) :

- Les grands procès de l'année qui commence: les Rizzuto père et fils
et Vincent Lacroix répondront de leurs actes. -

En 2006, le scandale des commandites et quelques-uns de ses principaux
acteurs ont dominé l'actualité judiciaire. L'affaire reviendra de
nouveau devant les tribunaux au début de l'année. Les procès des chefs
mafieux, les Rizzuto père et fils, vont aussi retenir l'attention, de
même que le procès de Vincent Lacroix, l'ex-président de Norbourg.
Isabelle Richer nous parle de ces grands procès à venir.

ISABELLE RICHER (REPORTER) :

Le scandale des commandites a occupé le devant de la scène en 2005,
avec la commission Gomery, puis en 2006 avec les condamnations de
plusieurs acteurs importants, comme Charles Guité, Jean Brault et Paul
Coffin. Le procès de Jacques Paradis en février ramènera le sujet des
commandites dans l'actualité. Ce publicitaire est accusé d'une fraude
lui aussi, mais de bien moindre envergure. Celui qu'on désigne comme le
véritable parrain de la mafia, Nick Rizzuto, reviendra en cour au début
de l'année. Attendra-t-il son procès en prison ou essaiera-t-il
d'obtenir une remise en liberté? Les suites de l'opération Colisée,
menée en novembre dernier, vont révéler au public les rouages
insoupçonnés de cette organisation criminelle sophistiquée. Et
pendant que le père est détenu à Montréal pour importation de drogue, le
fils, lui, Vito Rizzuto, est incarcéré à New York. Extradé l'été
dernier, ce n'est pas avant juillet 2007 qu'il subira son procès pour un
triple meurtre survenu en 1981.

Plusieurs délateurs témoigneront contre lui. L'affaire Norbourg,
révélée en 2005, se transportera en cour au mois de mai pour le
procès de Vincent Lacroix. L'ex-président de Norbourg est accusé en
vertu de la Loi sur les valeurs mobilières; 130 millions de dollars
auraient été détournés des différents fonds de placement. Les
investisseurs n'ont toujours pas retrouvé un sou de leurs économies. Au
mois de mai toujours, les deux policiers de Montréal, qui ont arrêté
Anne-Marie Péladeau en octobre 2005, se défendront d'accusations de
voies de fait. L'arrestation captée par caméra avait créé toute une
commotion. Le procès permettra d'apprendre que Péladeau et son conjoint
ont tout fait pour échapper aux policiers, allant jusqu'à foncer sur eux
en voiture, blessant sérieusement l'un des deux agents. Un autre
policier de Montréal devra subir un procès. Selon la Couronne, Benoît
Guay était un prédateur sexuel. Il aurait agressé sept jeunes femmes,
dont certaines sous la menace de son arme à feu. Arrêté en janvier 2006,
il est toujours détenu et, devant la force de la preuve, Benoît Guay
aurait l'intention de plaider coupable. Un autre procès criminel
retiendra l'attention : celui de Sébastien Simon et de Tommy Gagné. Les
deux jeunes auraient ligoté et poignardé à mort Brigitte Serre, une
adolescente de 17 ans, dans une station- service de Saint-Léonard.
Mobile? La vengeance, selon ce que l'enquête a permis d'apprendre.
Finalement, François Pépin, cet homme inquiétant qui est accusé d'avoir
abattu la policière Valérie Gignac, en décembre 2005, devrait subir lui
aussi son procès pour meurtre. Le tribunal attend le résultat
d'expertises psychiatriques avant de fixer la date du procès. Isabelle
Richer, Radio-Canada, Montréal.


Catégorie : Actualités
Sujet(s) uniforme(s) : Crime organisé; Cours et administration de la
justice
Heure de diffusion : 22:00 HNE
Taille : Moyen, 424 mots

© 2007 SRC Télévision - Le Téléjournal / Le Point. Tous droits
réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Radio-Canada   Sam 16 Déc - 12:49

Très bonne entrevue de Radio-Canada.

Ouvrir le lien et descendre la page jusqu'à ''l'ascension de vincent lacroix''....Il y a une petite caméra.

Bonne journée.


http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/tj22h/archive50_200604.shtml#
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Radio-Canada   Jeu 16 Nov - 20:44

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Carnets/carnet.asp?numero=80009&auteur=2062&type=texte&niveau=3

Je vous invite à envoyer vos commentaires……



16 novembre 2006
Mais où est passé Séraphin?
À force de marteler des « messages-marteaux », on peut se demander si nos leaders (et souvent ex-premier ministre) essaient de nous réveiller ou de nous assommer! La coalition pour la protection des investisseurs lance un cri d’alarme: avec le départ massif à la retraite des baby-boomers, il faut épargner davantage pour répondre aux besoins de notre société à moyen et à long terme et pour éviter un « cauchemar social ». Selon les membres de la coalition, dont font partie Bernard Landry, Pierre Fortin, Claude Béland et quelques autres, « les Québécois ne réussissent pas à rattraper leur retard par rapport aux Canadiens, avec un taux d’épargne qui s’est effondré depuis trente ans ». Ils demandent une politique de l’épargne et de l’investissement nationale pour restaurer la confiance des investisseurs. À leur avis, les Québécois ont l’impression de payer trop de frais financiers, les caisses de retraite reportent sur le particulier la responsabilité fiduciaire et les instruments d’investissements sont devenus très complexes.

En lisant le document de la coalition et en écoutant les commentaires de Michel Nadeau, directeur général de l'Institut sur la gouvernance d'organisations privées et publiques, à RDI jeudi matin, j’ai l’impression que les intentions sont bonnes, mais que le chemin à parcourir sera long. Restaurer une confiance ébranlée par les scandales Norbourg et Enron pour ne nommer que ceux-là, c’est plus facile à dire qu’à faire. Comment convaincre les Québécois d’épargner davantage? Comment leur assurer que leurs conseillers financiers et que les gestionnaires de fonds sont compétents et bien intentionnés? Et puis, de toute façon, cette tendance à la baisse du taux d’épargne sur 30 ans, n’est-elle pas le reflet d’une autre réalité? On nous encourage tellement à dépenser, acheter, consommer et surconsommer. Aujourd’hui, on peut obtenir une télé ou un ensemble de chambre à coucher sans payer avant plusieurs années. On peut s’acheter une maison aussi et ne même pas devoir mettre une mise de fonds. On peut s’endetter... et on s’endette, en fait, pour assouvir nos désirs et nos envies, pour répondre à toute la sollicitation commerciale ambiante. Est-ce étonnant dans un tel contexte de constater une baisse de l’épargne au Québec et au Canada ?
Ajouter un commentaire »
Lire les commentaires (0)»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Radio-Canada   Jeu 16 Nov - 8:31

Éviter un autre Norbourg

Mise à jour le mercredi 15 novembre 2006, 21 h 00 .
.

De grands noms se sont mobilisés pour demander davantage d'ordre dans la jungle des fonds communs de placement, au Québec.

L'ex-premier ministre Bernard Landry, les anciens ministres Yves Séguin et Claude Castonguay, l'économiste Pierre Fortin et l'ex-président du Mouvement Desjardins, Claude Béland, joindront jeudi les rangs de la Coalition pour la protection des investisseurs.

Ils demandent des normes plus sévères pour les gestionnaires de fonds, mais aussi des mesures pour aider les investisseurs à naviguer dans ce monde complexe.

Ces personnalités se disent aussi inquiètes de la chute importante du taux d'épargne des Québécois, ces dernières années.

De l'ordre et des repères


Le groupe demande au gouvernement une politique de l'épargne et de l'investissement. Il souhaite notamment que la structure des fonds communs de placement soit soumise à des normes plus strictes afin de favoriser une administration plus responsable de la part des gestionnaires.

« Moi je pense que la gouvernance de ces sociétés est très faible, a déclaré Claude Béland à l'antenne de Radio-Canada. Il y a de ces sociétés qui n'ont même pas de conseil d'administration. »


M. Béland et ses comparses proposent aussi que les investisseurs aient accès à des outils pour les aider à faire un choix plus éclairé parmi les quelque 5000 fonds offerts au pays.

L'ex-ministre libéral Claude Castonguay, lui-même actuaire et ancien président de la banque Laurentienne, appelle de ses voeux un nouvel indice permettant d'évaluer les fonds selon la qualité de leur gestion, et non seulement selon leurs seuls rendements.

La coalition souhaite encore la création d'un fonds d'indemnisation pour les victimes de fraudes financières.

Mise en garde aux Québécois


Le groupe se dit aussi inquiet de ce que les Québécois économisent de moins en moins. En effet, le taux d'épargne s'est effondré, depuis 1994, passant de 12 % à moins de 1 % du revenu disponible.

La coalition veut créer un observatoire national pour faire prendre conscience aux citoyens de l'urgence d'épargner pour leur vieux jours.

Cela dit, fait valoir l'ancien premier ministre péquiste Landry, cela requiert une confiance des investisseurs dans le système et les institutions.

Il juge que, pour garantir cette confiance, il faut sévir sans ménagement contre les fraudeurs et éviter que ne se produisent de nouveaux scandales financiers, après celui de Norbourg.

« Les Américains ne plaisantent pas avec ça, ils sont durs, a fait valoir M. Landry. Il va falloir l'être, nous aussi. »

http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/Telejournal_Montreal/# Il y a une petite caméra avec ''la jugle des fonds''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Radio-Canada   Jeu 12 Oct - 6:32

Affaire Norbourg

L'entourage de Vincent Lacroix poursuivi



Christian Latreille explique les liens qui existaient entre Vincent Lacroix et Jean Renaud.

Affaire Norbourg
L'entourage de Vincent Lacroix poursuivi

Le syndic RSM Richter veut récupérer plus d'argent des investisseurs floués dans la faillite de Norbourg. Pour ce faire, il a décidé de poursuivre une dizaine d'entreprises et d'individus reliés de près à Vincent Lacroix, l'ancien président-directeur général de l'entreprise de gestion de fonds communs.

En tout, ce sont onze poursuites qui ont été déposées en Cour supérieure du Québec. Les personnes touchées seront accusées d'avoir reçu d'importantes sommes de la part de Norbourg, avant que la compagnie ne déclare faillite.

Cette vague d'accusations survient à la suite de nouvelles révélations faites par Vincent Lacroix au syndic.

En outre, un fonctionnaire du ministère du Revenu, Jean Renaud, sera accusé d'avoir reçu des pots-de-vin s'élevant à 20 000$ afin de faciliter l'obtention de crédits d'impôts de la part du gouvernement.

Ce même ex-fonctionnaire est devenu en 2004 consultant pour Norbourg toujours selon la poursuite.

Jean Renaud aurait aussi aidé Vincent Lacroix à présenter une fausse divulgation volontaire de 60 millions de dollars.

Les procureurs du syndic affirment que cette divulgation visait à camoufler les millions de dollars dilapidés par le Groupe Norbourg.

Au total, le syndic réclame jusqu'à 460 000 $ à Jean Renaud et à sa compagnie Expert-Conseil.

Serge Beugré, considéré comme le bras droit de Vincent Lacroix, est aussi visé par une poursuite: le syndic RSM Richter lui réclame 650 000 $ qui appartiendraient aux investisseus et qu'il aurait touché sans justification.

Quant à Michel Fragasso, ex-candidat libéral fédéral dans le comté de Louis St-Laurent à Québec en 2004 et ex-vice président chez Norbourg, il aurait reçu 300 000 $ sans aucune pièce justificative.

Une autre des poursuites concerne Éric Asselin, ancien employé de la Commission des valeurs mobilières devenu vice-président de Norbourg, qui collabore à l'enquête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique



Nombre de messages : 322
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Radio-Canada   Ven 6 Oct - 16:36

Je viens d'entendre au Montréal Express que Vincent Lacroix subira son procès au mois de mai 2007. Aide juridique ou pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Radio-Canada   

Revenir en haut Aller en bas
 
Radio-Canada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Centenaire de l’aviation au Canada
» Declaration sur Chaine Radio
» Ecouter la Radio sur Internet
» MOSQUEE AU CANADA
» La radio Soummam décroche trois prix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scandale Norbourg :: MÉDIAS, MÉDIAS, MÉDIAS-
Sauter vers: