Scandale Norbourg

Échanges sur le scandale Norbourg
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réfléchissons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Lun 26 Mar - 17:09

Vous avez raison Art mais si vous vous mettez au niveau des petits investisseurs qui ne suivent que sporadiquement le milieu financier la firme Jarislowsky avait malheureusement son nom d'associé à Norbourg.

Maintenant venant en aux choses sérieuses, depuis le début Art que j'aimerais bien vous lire au niveau des solutions, car effectivement vous semblez au courant du dossier pour l'analyser mais pour le solutionner vous devez surement avoir quelques petites idées à partager???? Même si certaines solutions qui ont été essayées sont à votre avis douteuses et n'ont pas été un succès, on peut peut-être critiquer les gens à ce niveau mais ils ont quand même fait quelques choses.......

Le vieux maché nous l'avons analysé et ce que nous aimerions c'est les solutions......

Je suis certaine que vous nous cacher la solution miracle.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Art Vandelay



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Lun 26 Mar - 16:58

M. Jarislowsky a rappelé, comme l'avaient d'ailleurs déjà noté certains médias, que sa firme, Jarislowsky Fraser, a brièvement géré des fonds pour Norbourg l'an dernier avant de s'en voir retirer la gestion.


Enyl a écrit:
Citation :
chez Monsieur probité lui-même: Jarislowsky

De ce que l'on sait des fonds ''Evolution'' les plus touchés, ceux-ci étaient à la caisse de dépot géré par M. Jarislowsky avant d'être vendu sans tambour ni tromprette à lacroix. Les gens qui avaient investi dans ces fonds l'avait fait justement à cause de sa réputation.

De grâce, un peu de cohérence! L'an dernier signifie 2004, puisque l'article est écrit en 2005. Or, Norbourg a acheté ce fonds en 2003. Donc, Jarislowsky n'a pa pu le gérer AVANT la vente à vl, comme vous l'affirmez, non?

Quand on ne sait pas lire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Lun 26 Mar - 16:52

Valeurs mobilières - Jarislowsky souhaite un seul gendarme des marchés au Canada François Desjardins
Édition du mardi 13 septembre 2005
Mots clés : jarislowsky


Le réputé gestionnaire de portefeuille Stephen Jarislowsky estime «absolument insensé» que l'industrie des valeurs mobilières n'ait pas encore centralisé les pouvoirs de surveillance et de réglementation au sein d'un organisme national.

Un tel gendarme, qui pourrait être construit autour de la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario (CVMO), dit-il, serait plus efficace et agressif que les 13 commissions présentement investies de ces pouvoirs.

Le secteur des marchés financiers est présentement régi par chaque province et territoire, les discussions portant sur un régime canadien n'ayant que partiellement abouti. Alors que la CVMO propose de devenir l'autorité nationale en la matière, les autres provinces, y compris le Québec, ont convenu d'un système de «passeport» axé sur la reconnaissance mutuelle des décisions. Autrement dit, une entreprise qui déposerait des documents dans une province verrait son geste reconnu dans toutes les autres. L'Ontario refuse.

Joute politique

«Plutôt que de dire "Notre mission est de protéger les actionnaires", les provinces tournent ça en joute politique. On a besoin d'une seule commission comme c'est le cas aux États-Unis [avec la Securities and Exchange Commission]», a dit hier M. Jarislowsky en marge d'un discours sur la protection des investisseurs au Cercle canadien de Montréal. «Le Québec a l'impression qu'il perdrait une partie de ses pouvoirs par rapport au reste du Canada, la Colombie-Britannique le bloque parce qu'elle est par-delà les montagnes et a l'impression qu'elle serait oubliée de ceux qui se trouvent de l'autre côté... Devrais-je continuer? Tout le monde a des excuses.»

À 80 ans, M. Jarislowsky multiplie les causes. Il participera demain au lancement officiel de l'Institut sur la gouvernance d'organisations privées et publiques, auquel sa fondation personnelle a donné deux millions. L'Institut fera la promotion des conseils d'administration indépendants, et l'un des premiers secteurs visés, a-t-il dit, sera celui des hôpitaux. Le conseil de l'Institut sera présidé par Yvan Allaire, ex-vice-président chez Bombardier. Son directeur exécutif sera Michel Nadeau, ancien numéro deux de la Caisse de dépôt et placement devenu professeur d'université.

Mais M. Jarislowsky se passionne toujours plus pour la protection de l'investisseur et l'efficacité des marchés. Le Canada a du chemin à faire, dit-il. Un rapport commandé par Ottawa a conclu en 2003 que le régime actuel était trop lourd et que la mise en commun des ressources permettrait des économies considérables ainsi qu'une plus grande efficacité. «Ça changerait beaucoup de choses», a dit M. Jarislowsky en doutant de la compétence des fonctionnaires qui travaillent au sein des commissions provinciales. Même s'il réserve de vives critiques envers la CVMO pour la façon dont elle a géré l'affaire Hollinger par le passé, M. Jarislowsky estime que la CVMO «peut devenir la commission» pour le pays tout entier. «D'après moi, ça devrait être une commission fédérale, qui remplirait les fonctions et civiles et criminelles. Parce que ces deux choses sont présentement séparées.»

Prêt à écouter

Les propos de l'octogénaire, qui figure parmi les gestionnaires les plus respectés au pays, surviennent à peine quatre jours après que le ministre fédéral des Finances, Ralph Goodale, eut de nouveau abordé le sujet. Ce dernier a convoqué les provinces le 29 septembre pour aborder -- encore une fois -- la question d'une autorité réglementaire nationale. Des sources ont affirmé à la Presse canadienne qu'il était toutefois prêt à écouter les suggestions des provinces. «Nous avons besoin d'un système conforme à ce qui se fait dans le reste du monde, sinon [les entreprises auront] de la difficulté à lever du financement sur les marchés», a dit M. Goodale jeudi dernier. «Et lorsqu'il s'agit des marchés de capitaux, il est impératif de ne pas traîner la patte.»

Stephen Jarislowky a également été prié de se prononcer sur les nombreuses allégations d'inconduite visant Norbourg. Se demandant comment des sommes confiées à un fiduciaire, en l'occurrence Northern Trust, aurait pu sortir des coffres, il est resté philosophique, sinon fataliste. «La réflexion que ça suscite chez moi, c'est qu'il y a beaucoup de gens au monde qui veulent devenir plus riches que ce qu'ils ne méritent. C'est tout. Quand il y a beaucoup d'argent, il y a toujours une main désireuse de s'en emparer. [...] Il y aura toujours de la fraude.»

M. Jarislowsky a rappelé, comme l'avaient d'ailleurs déjà noté certains médias, que sa firme, Jarislowsky Fraser, a brièvement géré des fonds pour Norbourg l'an dernier avant de s'en voir retirer la gestion. Addenda Capital et UBS ont elles aussi géré des fonds, selon ce que rapportait Les Affaires en janvier 2004. «Au mois de mars ou avril 2004, ils nous ont dit "On n'a plus besoin de vous". Le tout n'a pas duré très longtemps. Maintenant je m'aperçois qu'ils ont utilisé notre nom [à des fins de promotion].»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Art Vandelay



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Lun 26 Mar - 16:52

Enyl a écrit:
avant d'être vendu sans tambour ni tromprette à lacroix.

Je comprends pas.
Il faut faire une campagne de publicité nationale à chaque fois que quelq'un vend un fonds?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Art Vandelay



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Lun 26 Mar - 16:46

Enyl a écrit:
Citation :
chez Monsieur probité lui-même: Jarislowsky

De ce que l'on sait des fonds ''Evolution'' les plus touchés, ceux-ci étaient à la caisse de dépot géré par M. Jarislowsky avant d'être vendu sans tambour ni tromprette à lacroix. Les gens qui avaient investi dans ces fonds l'avait fait justement à cause de sa réputation.

Faux.
Capital Teraxis appartenait à la CDP avant de devenir Évolutionl.
CDP... Jarislowsky, deux affaires qui n'ont pas rapport.


Dernière édition par le Lun 26 Mar - 16:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Art Vandelay



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Lun 26 Mar - 16:41

Enyl a écrit:
Citation :
chez Monsieur probité lui-même: Jarislowsky

De ce que l'on sait des fonds ''Evolution'' les plus touchés, ceux-ci étaient à la caisse de dépot géré par M. Jarislowsky avant d'être vendu sans tambour ni tromprette à lacroix. Les gens qui avaient investi dans ces fonds l'avait fait justement à cause de sa réputation.

Un fonds n'a aucune réputation.
Seul son gestionnaire en a.
Se baser sur la réputation d'un gestionnaire précédent pour prendre une décision d'investissement est... puérile (et je me censure).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pourl'honneur



Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Lun 26 Mar - 16:23

Au début, l'arrivée de Art a soulevé beaucoup de passion, et j'ai bêtement pensé qu'il m'aiderait à y voir plus clair.

J'avoue humblement que je me suis planté, tout comme j'ai honte d'avoir fait confiance à vl.
Art peut bien écrire tout ce qui lui passe par la tête. Pour ma part, j'ai fini de lire ses courriels. Il insulte beaucoup, mais ne m'apporte malheureusement plus rien. Libre à tous et chacun de le lire et/ou de lui répondre.
À bon entendeur , salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Lun 26 Mar - 15:39

Citation :
chez Monsieur probité lui-même: Jarislowsky

De ce que l'on sait des fonds ''Evolution'' les plus touchés, ceux-ci étaient à la caisse de dépot géré par M. Jarislowsky avant d'être vendu sans tambour ni tromprette à lacroix. Les gens qui avaient investi dans ces fonds l'avait fait justement à cause de sa réputation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Lun 26 Mar - 15:36

Vous voyez le développement comment Art et voyez-vous des moyens d'actions? Ou nous devons simplement attendre et laisser faire les autorités?

Les médias sont souvent solicités......
Les députés également....
Le gouvernement l'a été ouvertement avec la pétition ...
L'AMF aussi...
La commission des finances publiques (pour une protection à venir)....
Nous avons un recours collectif Larochelle/Létourneau...

Si le milieu financier s'était rassemblé pour demander des explications à l'AMF au lieu des petits investisseurs, le poid aurait plus grand....

Mais bon, plusieurs grosses firmes ne veulent pas être associées à ce scandale et ne veulent pas que leurs courtiers s'impliquent.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Lun 26 Mar - 15:29

Citation :
C'est pas parce qu'on a pas de programme national de depistage du cancer du colon qu'il faut tirer la conclusion qu'on préfère traiter au lieu de le dépister. C'est assez énorme comme sophisme.

C'est pas parce qu'on a pas de programme national de dépistage qu'il est interdit de demander individuellement à notre médecin de le faire, non?

Ce que je voulais exprimer, c'est que par faute de moyen on éteint les feux et c'est dommage. Beaucoup de cancer sont non symptomatique, mon conjoint a eu un sac pendant plusieurs années.

C'est la même chose au niveau financier, peut-on se payer les moyens que ça prend pour être en sécurité avec les nouvelles technologies???? Je pense que l'AMF devrait arrêter de venter sa protection et ne pas faire croire aux petits investisseurs qui lisent leur site internet et leurs brochures qu'ils deviendront des experts mais bien de les responsabiliser du risque et prendre les décisions en conséquences. Je suis certaine également que les courtiers, représentants seraient plus à l'aise d'informer leurs clients en sachant que le mandat de celle-ci est clair, soit ''une protection relative avec des bémols''.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Art Vandelay



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Lun 26 Mar - 15:16

Enyl a écrit:
Alors je retourne en arrière de 20 ans et place mon argent dans les banques et caisses comme mon père à rien d'intérêt et frais bancaires de toutes sortes..... que faire de plus en attendant, faute d'éducation???

Deux solutions: le "matelas" ou aller chez Monsieur probité lui-même: Jarislowsky. Moi je fais les deux car je ne crois pas aux "produits financiers" et des niaiseries du genre REER qui eux, sont conçus que pour appauvrir le pauvre monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Art Vandelay



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Lun 26 Mar - 15:13

Enyl a écrit:
C'est comme le dépistage du cancer, au Québec on préfère soigner les cancers du colon plutot
que de le dépister faute de moyen (ridicule car le dépister coute moins cher que de le soigner) (Programme découverte hier soir).

C'est dommage de s'être tappé Decouverte et avoir rien compris.

C'est pas parce qu'on a pas de programme national de depistage du cancer du colon qu'il faut tirer la conclusion qu'on préfère traiter au lieu de le dépister. C'est assez énorme comme sophisme.

C'est pas parce qu'on a pas de programme national de dépistage qu'il est interdit de demander individuellement à notre médecin de le faire, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Lun 26 Mar - 15:04

Citation :
Si les difficultés à surmonter pour prouver qu'il y a eu fraude demeurent aussi grandes, il n'y a aucune différence au niveau de L'effet dissuasif entre une peine de 3 ans et de 30 ans.

Je suis d'accord avec vous, vaux mieux bien encadrer un enfant et lui donner toute les chances de réussite que de le sortir du milieu de la drogue faute de ne pas l'avoir fait et l'envoyer en prison.......Sauf qu'avec l'informatique et les escrocs de plus en plus instruits, des gens qui ont accès à des positions importantes et qui ne regardent pas ce que la main gauche fait, l'impossibiblité aux autorités d'agir rapidement faute de d'accessibilité, je pense sincèrement que l'on a fait croire à des ti-clins comme moi qui ont travaillé 2 à 3 emplois à petits salaires que le monde de la finance pouvait être accessible avec un bon parainage. J'ai cru en la protection que l'on nous annonce de toutes les façon mais faute de moyen elle est fausse. Que faire pour aider ce mastodonte à être performant et redonner confiance aux épargnants? Il ne faut pas juste énoncer, il faut agir et c'est au milieu financier de défendre ses positions et non aux petits investisseurs. Alors je retourne en arrière de 20 ans et place mon argent dans les banques et caisses comme mon père à rien d'intérêt et frais bancaires de toutes sortes..... que faire de plus en attendant, faute d'éducation???

N'était-ce pas là le rôle de l'AMF ainsi que de la GRC? Faute de moyen d'actions rapides car les droits à l'innocence primes sur la loi en soit, le temps à enquêter, à trouver les permissions de tous et chacun font en sorte que nous sommes maintenant rendu à plus de 18 mois sans qui rien de tangible ne soit révélé au grand publique et que lacroix se parte en compagnie avec l'argent de sa soeur. Alors faute d'avoir des lois pour les arrêter avant les dégâts, des lois pour les emprisonner semblent le moyen le plus simple pour le moment. C'est comme le dépistage du cancer, au Québec on préfère soigner les cancers du colon plutot
que de le dépister faute de moyen (ridicule car le dépister coute moins cher que de le soigner) (Programme découverte hier soir).

La commission des finances publiques? Va-t-on réellement avoir quelque chose de ce côté? Personnellement j'en doute, un autre coup dans l'eau.

Bref, Norbourg va passer à l'histoire et rien ne sera réglé mais c'est pas grave le monde aura oublié qu'il y avait 9200 investisseurs des M. et Mme tout le monde, n'est-ce pas la tactique du monde de politique et que rien n'est changé au niveau de leurs protections et le milieu de la finance croisera les doigts qu'un autre lacroix n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Mer 14 Mar - 11:22

Procès Martin Tremblay

48 mois d'emprisonnement
Plus d'info
Audio et Vidéo


Martin Tremblay vient de connaître sa sentence. Le juge John F. Keenan annonce l'emprisonnement de l'homme d'affaires pour 48 mois à New York.

Dans sa décision, le juge américain a tenu compte des 14 mois purgés par l'accusé et a considéré qu'une peine de 70 mois était trop longue pour ce genre de délit.

L'homme d'affaires purgera sa peine dans une prison du nord-est des États-Unis et pourra demander sa libération conditionnelle après avoir passé au moins 28 mois en prison.

Les autorités américaines avaient, dans un premier temps, accusé l'homme d'affaires d'avoir blanchi un milliard de dollars, puis ont revu à la baisse leur accusation.

Le 20 novembre dernier, M. Tremblay a reconnu avoir accepté 20 000 $US d'un agent double américain. De cet argent, provenant du gouvernement américain et non du produit de la criminalité, il n'aurait gardé que 500$. Les 220 000 dollars qu'on lui reprochait d'avoir transférés n'ont jamais transité par sa banque aux Bahamas.

Il a toutefois décidé de plaider coupable face aux risques que représentait la conduite d'un procès.

Il était emprisonné depuis près de 15 mois dans un établissement à sécurité maximale.

Il semble improbable qu'il puisse purger sa peine au Canada dans la mesure où le délit a été commis sur le sol américain et où la peine demeure relativement courte, selon l'avocat de l'intéressé. Il devra certainement purger au moins une année d'emprisonnement aux États-Unis avant d'être éligible à un transfert éventuel.

Rappelons que les citoyens canadiens condamnés à la prison aux États-Unis peuvent demander de purger leur peine dans leur pays pourvu que les deux parties l'acceptent et que la peine prononcée ne soit pas la prison à vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angel



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Ven 9 Mar - 10:16

Je t'offre mes sympathies Nico.
Et dire que M Charest se vante d'avoir réalisé "tout son programme. Il se promène tel un paon presque assuré de sa victoire, dénigrant ceux qui osent le critiquer. Quelle pitoyable campagne électorale!!!! Quel message lancé aux jeunes!!!!! Problèmes???? Connais pas!!!! Envoyons-les sous le tapis et cherchons plutôt la bititte chez les autres qui nous permettra de ne pas en parler. Comme dit Enyl "on devra choisir le moins pire des 3."
Pauvre société malade!!!!Ça donne des hauts de coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Ven 9 Mar - 9:23

Va-t-on devoir agrandir nos hôpitaux pour avoir des chambres confortables louées avec du staff loués commandités par diverses co. pour avoir droit à mourir dignement au Québec?

On vole carrément des gens qui ont fait confiance aux grands de la finance et après on essaie de leur faire porter le fardeau, faut-il en plus être puni d'être malade?

Tout va bien Mme la marquise comme disait l'adage...

Houston we have a problem!!!!!! On prend n'importe qui coute que coute en politique pour avoir des votes dans les régions et après on est surpris que tout va mal, faut vraiment être rendu bas pour être obligé de voter pour le moins pire....

J'aimerais bien voir nos trois bien portant aller faire leur propagande dans les salles d'attente d'urgence plutôt que dans les garderies......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Ven 9 Mar - 8:41

La semaine passée, j'ai perdu un beau-frère. Il est mort seul dans un corridor de l'ugence de l'hopital Brome-Mississiquoi à Cowansville, seul comme un chien! Un homme dont la santé très hypothéqué méritait la plus haute surveillance! On n'a pas cru nécessaire de le brancher et de le mettre dans une chambre de surveillance! Corridor pour le client! 3 jours de corridor sans salle de bain, sans intimité!

Alors quand un système de santé(ou plutôt de maladie) traite ses clients comme des animaux d'abattoir, il faut se poser de sérieuses questions sur ce système.

Ce grand frais de Charest ne mourra pas dans un corridor ni Vincent Lacroix, les vedettes même sans tête ne meurent pas dans les corridors!

Alors comment peut-on croire à une justice?

En pleine campagne électorale, les nonos préfèrent s'arracher la tête avec des gros mots plutôt que parler des vrais enjeux.

Quelle société de merde!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Jeu 8 Mar - 22:02

Éditorial,

Je me demande en tant que citoyenne où sont rendues nos valeurs et nos priorités ? Le scandale Norbourg n’est-il pas le reflet de cette société qui se dit évoluée ? Une vérité qui dépend de celui qui la dit ? N’a-t-on plus la responsabilité de nos actes ? Était-ce toujours la faute des autres quand nous sommes blâmés pour un travail que nous aurions dû faire (protection, enquête et etc) ou une responsabilité qui nous incombe ? Dans le scandale Norbourg, des gens ont fait confiance au milieu de la finance et à leurs conseils. Ce n’est pas aux petits investisseurs à aller au front pour avoir justice et subir les conséquences, c’est à ceux en qui nous avons fait confiance pour nos placements et qui nous ont assuré de leurs bons services à le faire, ils ont la formation et c’est de leur devoir de le faire. La protection de l’AMF ? Vous êtes assuré en autant que rien ne vous arrive.

Les élections, ceux qui se présentent se parlent entre eux sont-ils vraiment intéressés à entendre ce qui se passe dans le vrai monde……
Nous avons déjà un système de santé à deux vitesses, vous savez ce que ça à l’air une urgence pensez-vous vraiment que M. Charest et co. vont rester à attendre dans les corridors pour voir un médecin lui et sa famille. NON, il va avoir droit à des passes-droits et si M. Charest avait eu tous ses avoir dans Norbourg pensez-vous qu’on l’aurait eu notre enquête publique ?

Il y en a qui ont attrapé la grippe cet hiver, moi j'ai malheureusement attrapé la C-difficile soit une diarrhée politique accompagnée d'une indigestion d'entendre des menteries...Une justice serait le remède mais il en reste plus en pharmacie et la prochaine commande est back order...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie



Nombre de messages : 872
Localisation : montreal
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Jeu 22 Fév - 15:22

Topazebleu, ce ne sont pas des excuses. Cet homme n'aura jamais une onze de sympathie pour ses victimes et ne plaidera jamais coupable. C'est son profil et ce qui explique ce qu'il est. C'est très grave. Nous sommes entourés de personnes comme lui qui fonctionnent au quotidien. Certains tuent, d'autres volent. Tout le monde se questionne sur le fait qu'il ne démontre aucun remords, qu'il semble planer au desssus de tout ! C'est normal, il est ainsi constitué. On cherche à expliquer l'inexplicable. C'est ce que je tentais de démontrer.

Moi aussi Nico, je suis convaincue que nous sommes victimes d'un psychopathe ! Tout un !

Il est victime. C'est frustrant pour nous, ses vraies victimes. Mais il ne verra jamais les choses ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Jeu 22 Fév - 13:34

Essayer de comprendre, ce n'est pas pardonner!

Les psychopathes n'ont aucune valeur morales, ne respectent rien. Il peuvent même tuer sans remords.

Alors, voler des investisseurs de la manière dont Lacroix a procédé, c'est de la fraude mais la façon dont il réagit face à ses actes, son indifférence à notre malheur, ça c'est le comportement d'un psychopathe! Il s'est parti 2 autres cie au nom de sa soeur, c'est baveux pas à peu près ça! Un être normal, ne ferait pas ça! Aucun remord le monsieur, il devient même la victime!

Nous sommes les victimes d'un psychopathe, j'en suis convaincue!
J'ai 15 ans de travail en psychiatrie, je détecte les psychopathes assez vite , merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topazebleu



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Jeu 22 Fév - 13:15

J'ai fini de lui chercher des excuses psychologiques ou autres le jour ou j'ai lu dans la presse que ce cher Vincent fouillait déjà dans les fonds en 2002 et 2003 et qu'à cette même époque il vendait des fonds à ses petits salariés. Quand je parle de petits salariers, je parle des personnes travaillant à l'administration comme la réceptionniste, les secrétaires, les gens du back office et les jeunes analystes.

Il vendait des reers à ses propres employés à partir des fonds Norbourg. Des petits salariers qui ne connaissaient rien de ses magouilles et à qui on faisait miroiter des rendements de +15% avec un rapport à l'appui. Pour ceux qui n'avaient pas l'argent pour inverstir et bien il leur offrait un prêt sans intérêt à remettre toutes les quinzaines sous retrait sur paye. Et, la devise disait '' profiter du vent que Norbourg a dans ses voiles''.

Finalement, il prenait l'argent des épargnants, la prêtait à ses petits salariers qui remettaient le tout en six mois et il investissait l'argent des employés dans des fonds déjà vides.

Donc, son profil psychologique je m'en fou. Ce gars là est pourri jusqu'à l'os, non jusqu'à l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie



Nombre de messages : 872
Localisation : montreal
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Jeu 22 Fév - 12:46

L'hypothèse séminale de Cleckley au sujet du psychopathe est qu'il souffre en effet d'une réelle maladie mentale: un déficit affectif profond et incurable. S'il ressent réellement quelque chose, ce sont des émotions de la sorte la moins profonde. Il fait des choses bizarres et auto-destructrices parce que les conséquences qui rempliraient l'homme ordinaire de honte, de dégoût de soi, et d'embarras n'affecte simplement pas du tout le psychopathe. Ce qui serait un désastre pour les autres, n'est pour lui qu'un désagrément passager.

Cleckley nous donne aussi des raisons pour le point de vue que la psychopathie est tout à fait commune dans la communauté en général. Il a rassemblé quelques cas de psychopathes qui fonctionnent normalement dans la communauté comme hommes d'affaires, docteurs, et mêmes psychiatres.

Certains chercheurs voient la psychopathie criminelle comme un extrême d'une dimension (ou dimensions) d'une personnalité "normale". Ils caractérisent les psychopathes criminels comme des "psychopathes qui ont échoué". L'implication, évidemment, est que beaucoup de psychopathes peuvent exister dans la société qui se débrouillent mieux que ceux qui viennent à l'attention des systèmes judiciaires et de santé. Harrington va aussi loin que dire que le psychopathe est l'homme nouveau produit par les pressions évolutionnaires de la vie moderne. D'autres chercheurs critiquent ce point de vue, faisant remarquer les réelles incapacités dont souffre le psychopathe clinique.

L'étude des psychopathes "ambulatoires" – ce que nous appelons "Le Psychopathe de la Variété Jardin" – a, cependant, à peine commencé. On connaît très peu de choses sur la psychopathie sous-criminelle. Cependant, certaines chercheurs ont commencé à considérer sérieusement l'idée qu'il est important d'étudier la psychopathie, pas comme une catégorie clinique artificielle, mais comme une caractéristique de personnalité générale dans la communauté en général. En d'autres termes, la psychopathie est reconnue plus ou moins comme un "type d'humain différent".

Un aspect très intéressant du psychopathe est sa "vie cachée" qui est souvent pas trop bien cachée. Il semble que le psychopathe a un besoin régulier de prendre un "congé dans la vulgarité et la dégradation" de la même façon que les gens normaux prennent des congés dans un centre de vacances où ils jouissent d'alentours et de culture magnifiques. Pour obtenir une pleine sensation de cet étrange "besoin" du psychopathe – un besoin qui semble être la preuve que "agir humainement" est très stressant pour le psychopathe. Lisez aussi les spéculations de Cleckley sur ce qui était "réellement anormal" avec ces personnes. Il est très près de suggérer qu'ils sont humains à tous égards – mais qu'il leur manque une âme.

Le manque de qualité d'âme les fait de très efficaces "machines". Ils peuvent être brillants, écrire des ouvrages savants, imiter les paroles de l'émotion, mais avec le temps, il devient clair que leurs mots ne collent pas avec leur actes. Ils sont le type de personne qui peut déclarer qu'ils sont dévastés par la douleur et qui ensuite participent à une réception pour "oublier". Le problème est qu'en réalité ils oublient VRAIMENT.

Etant des machines très efficaces, comme un ordinateur, ils sont capables d'exécuter des routines très complexes conçues pour obtenir des autres un soutien pour ce qu'ils veulent. De cette manière, beaucoup de psychopathes sont capables d'atteindre de très hautes positions dans la vie. C'est seulement avec le temps que leurs associés prennent conscience du fait que leur ascension de l'échelle du succès est fondée sur le viol des droits des autres.
"Même quand ils sont indifférents aux droits de leurs associés, ils sont souvent capables d'inspirer des sentiments d'espoir et de confiance."

Le psychopathe ne reconnaît aucune faille dans sa psyché, pas besoin de changer.
De nos jours, il y a une véritable explosion de rapports de nos lecteurs sur leurs expériences avec des individus qu'ils ont rencontrés dans les domaines de "recherche alternative", aussi bien que dans les interactions générales de leurs vies. Ce qui est si choquant est le nombre de tels individus qui doit exister, basé sur ces rapports. Ce n'est pas simplement un événement occasionnel, ça semble être presque une pandémie!

Notre équipe et notre e-groupe de recherche ont été engagés pendant quelque temps dans la recherche et l'analyse de ces interactions et les caractéristiques et la dynamique et les personnalités. Notre recherche nous a menés à les identifier avec ce qui est connu en langage psychologique comme "Psychopathes".

Ils peuvent être aussi Narcissiques car le Narcissisme semble être simplement une "facette" du psychopathe. Vous pourriez dire que le Narcissique est un "psychopathe de la variété jardin" qui, à cause de sa programmation sociale", a moins de probabilité de se trouver en conflit avec la loi. De cette manière, ils sont des "machines de survie" très efficaces, vivant leur vie en causant un dommage immense à leur famille, à leurs amis et associés d'affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Jeu 22 Fév - 9:43

Qui s'assemble, se ressemble.

Toute une famille de psychopathes!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topazebleu



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Mer 21 Fév - 23:55

C'est sa soeur Stéphanie qui est le prête nom de monsieur Vincent...Finalement, je me disais que c'est triste pour la famille, mais je vois que toute la famille est pareille. Prêter son nom à son frère qui a volé presque 10 000 épargnants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Réfléchissons   Sam 17 Fév - 13:17

[
Citation :
b]Interrogé par l’avocat de l’Autorité des marchés financier (AMF), Me Éric Downs, Vincent Lacroix a affirmé avoir incorporé deux nouvelles entreprises, avec les 1792$ que sa mère ou sa sœur ont donnés à sa conjointe Sylvie Giguère.[/b]

Faut vraiment nous prendre pour des tarlats et je me demande franchement ses co. vont servir à qui. Sommes nous en sécurité avec une chef d'entreprise qui va conseiller des gens sur la fraude qui est lui même le clown le plus crosseur du Québec en ce moment.....Notre argent va-t-il être en sécurité avec la barrière de protection que nous avons droit maintenant et que lacroix a fait tomber. Étant donné que rien ne peut être à son nom comme le mentionne l'article cité, quels membres de sa famille ou bon copain va être le prochain ''lacroix''. L'AMF va-t-elle être là pour nous protéger?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réfléchissons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réfléchissons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scandale Norbourg :: Scandale Norbourg-
Sauter vers: