Scandale Norbourg

Échanges sur le scandale Norbourg
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hebdos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
pourl'honneur



Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Hebdos   Jeu 3 Aoû - 20:46

Nico, je ne crois pas que asselin ait un emploi dans la fonction publique. Il a demandé une job, mais je serais surpris qu'il en ait une. Par contre, je suis persuadé que ce t d c s'est sûrement transféré quelques $$$ dans les bahamas. asselin a toujours su faire de bons placements... bien qu'il ait occupé le poste de vp finance chez norbourg, il n'a jamais investi dans les fonds norbourg... Quel génie de la finance!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Jeu 3 Aoû - 17:06

Mais ce ne sont pas que des voleurs!

Tous les dommages moraux subis en plus des dommages physiques, de toute ces angoisses depuis 1 an! C,est de la violence psychologique ça!!!

Il parait qu'Éric Asselin a eu un emploi dans la fonction publique, y a t-il quelqu'un qui sait où exactement pour que je me tienne le plus loin possible de cet endroit?

Enyl, tous ces drames humains doivent finir, ça presse à part ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Jeu 3 Aoû - 16:40

Même si tu dis est vrai, dans les grandes institutions il y a des voleurs aussi malheureusement tout le monde le sait et même avec cette garanti , j'ai comme une petite gène de me sentir rassurée à 100% surtout depuis que je sais qu'ils les recyclent. J'espère qu'il n'est pas au service à la clientèle en plus. Mais la vie continue et mon opinion est faite du milieu financier et de n'importe quelles institutions malgré toutes les bonnes paroles et les vérités ( ils ne se sont pas regroupés pour nous aider, seulement quelques uns l'on fait). Qu'ils vivent le quart de ce qu'on a vécu et ils vont comprendre. C'est comme le gars qui dit à un autre gars qui se noie comment faire pour se sauver, quand tu es dans l'eau c'est une autre affaire, la donne est parfois différente.

Les voleurs on est pas obliger de les sauver, on peut peut-être les envoyer en prison de temps en temps. Un gros gars dans la douche, ça peut replacer son homme à ne pas vouloir y retourner, surtout si on aime les danseuses.

Aujourd'hui je suis aigrie, l'histoire de ma batante m'a touché...Il y a des jours parfois, demain en sera un différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie



Nombre de messages : 872
Localisation : montreal
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Jeu 3 Aoû - 15:51

Enyl, au moins si on tombe sur ton courtier dans une banque, nos placements seront assurés. C'est la beauté de la chose lorsqu'on investit via une institution banquaire......Les banques et les Caisses ont règlé le scandale Norbourg auprès de leurs clients floués....ils ont vite réagi.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Jeu 3 Aoû - 15:21

Effectivement, j'ai parlé avec un policier qui a perdu 80% de son REER et mon ancien courtier qui est de Varennes et se sent complètement innocent aurait été engagé par une banque de la même ville. On recycle au Québec.....Alors peut-on faire confiance aux grandes institutions également??? Je me suis retenue à deux mains de ne pas les appeller.
Mais on est du bon monde.

Ça à l'air qu'il faut laisser une chance dans la vie, j'espère qu'on va être dans la gagne a qui on va aussi en laisser une....Remarquez que dans notre cas ce n'est pas nous laisser une chance mais faire justice et dans l'autre cas c'était de lui laisser une chance.

L'écoeurantite aigue est contagieuse, car moi aussi j'en ai plein le c..... oups excusez.

Ha oui j'oublais Mtres Larochelle a défendu Mom Boucher le chef des hells. HIHIHI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérie



Nombre de messages : 872
Localisation : montreal
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Jeu 3 Aoû - 15:19

Nico.....On a Me Larochelle et Me Létourneau.....je suis certaine qu'ils sont prêts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Jeu 3 Aoû - 14:59

Coudons, y a pas un Hell's dans les investisseurs volés qui s'ennuyerait par hasard????
Cette fraude n'a aucun sens, je souffre d'écoeurantite aigue!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pourl'honneur



Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Hebdos   Jeu 3 Aoû - 14:55

Imaginez, les employés de l'usine Tanguay avaient accumulé leur REER collectif depuis des années, et leur conseiller a tout transféré chez perfolio et norbourg en août 2005 !!!

Si ma mémoire est bonne, les polciers de Varennes avaient également transférer leur REER collectif dans les fonds norbourg.

Combien de plans de retraite ont été brisé à cause de lacroix et sa bande, pendant que l'amf regardait ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Jeu 3 Aoû - 14:35

Accueil > Nouvelles









































Saint-Prime
Les employés de l'usine Tanguay touchés par l'affaire Norbourg


Mise à jour le jeudi 3 août 2006, 13 h 53 .




Les employés de l'usine Tanguay de Saint-Prime qui ont investi dans les fonds Norbourg accueillent de diverses façons la décision de la Cour supérieure du Québec en ce qui concerne la répartition des sommes restantes.

L'argent sera distribué fonds par fonds et non au pro rata du total des investissements. Les quelque 30 millions de dollars restants ne seront donc pas répartis également entre toutes les victimes du scandale. En conséquence, ceux qui ont investi dans les fonds aujourd'hui vides ne recevront rien.

« Dans certains fonds il n'y avait plus d'argent. Dans d'autres fonds, 90 % de l'argent y est. Chacun va réagir selon le montant qu'il reste dans les fonds dans lesquels il a investi », explique Raynald Guillemette, porte-parole du groupe d'employés des Industries Tanguay.

Raynald Guillemette et ses collègues espèrent recevoir environ la moitié du million qu'ils ont investi, d'ici deux ou trois. Pour le reste, une poursuite collective est engagée, mais Raynald Guillemette a peu d'espoir et n'attend rien avant plusieurs années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Lun 17 Juil - 19:32

À Patrick Lacroix:

''Peut-être que Sylvie Giguère y figure, elle????????????????''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Lun 17 Juil - 17:56

Le lundi 17 juillet 2006

RACHAT DE L'AUBERGE L'ÉTOILE-SUR-LE-LAC

Patrick Lacroix sera sur les rangs

Jean-François Gagnon

La Tribune

Magog


Patrick Lacroix aurait sans aucun doute préféré ne jamais être éclaboussé par le scandale financier au coeur duquel se trouve son frère, Vincent.

Mais il n'en conserve pas moins l'entière confiance du syndic Ernst and Young comme administrateur de l'Auberge L'Étoile-sur-le-lac, qu'il compte même racheter avec des partenaires d'affaires.

Premier vice-président chez Ernst and Young, Mario Denis confirme que l'établissement magogois est "loin d'être en faillite" actuellement et que celui qui en dirige les opérations depuis son achat par Gestion Lacroix en 2005 fait toujours le boulot correctement.


"Les affaires se poursuivent normalement à l'hôtel, assure M. Denis. Le dossier Norbourg a probablement eu une incidence sur l'achalandage dans les derniers mois, tout comme le mauvais hiver ou la situation à la station Mont-Orford."

Avant de devenir le directeur général de L'Étoile-sur-le-lac, Patrick Lacroix agissait à titre de directeur des ventes chez Coca-Cola à Montréal. Il a laissé cet emploi pour prendre les commandes de l'hôtel d'une cinquantaine de chambres, situé à l'extrémité nord du lac Memphrémagog.

"J'ai hâte que tout ça soit terminé, confesse-t-il. Je suis content du côté transparent de la démarche d'Ernst and Young pour trouver un nouveau propriétaire à l'Auberge. Avec des partenaires sérieux, je participerai à l'appel d'offres. Mon frère ne figure pas parmi ces gens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Sam 13 Mai - 8:21

Tout était en place pour bien réussir.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Sam 13 Mai - 8:20

Les libéraux de Richelieu appuient les victimes du scandale de Norbourg

L'Association des victimes de Norbourg ont tenu à souligner qu'outre l'appui du député de Richelieu, l'Association libérale du comté de Richelieu a adopté, lors de sa réunion du 24 avril, une résolution appuyant la tenue d'une commission d'enquête publique sur le scandale Norbourg. Cette résolution a été soumise au conseil général du parti libéral qui avait lieu les 6 et 7 mai à Trois-Rivières. (JO)

La voix
Sorel-Tracy,
13 mai 2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Sam 6 Mai - 13:27

La Voix - Édition du 6 mai 2006

Sylvain Simard appuient les 200 victimes de Norbourg dans Richelieu

Joey Olivier

Le député de Richelieu, Sylvain Simard, a adopté la cause de l'association des victimes du scandale Norbourg et il exige la tenue d'une enquête publique. Au moment de mettre sous presse, La Voix recevait un communiqué des délégués sorelois de l'association indiquant que 2 500 signatures réclamant une commission d'enquête à l'Assemblée nationale.

"Seule une commission d'enquête publique indépendante et au-dessus de la mêlée sera en mesure de faire toute la lumière dans ce détournement de fonds afin de faire en sorte que cela ne se reproduise plus", a indiqué Fernand De Guise et Lyne Arcand, deux victimes soreloises, également les initiateurs de la pétition. Le député abonde dans le même sens : "Plus de 9 200 victimes, dont 200 dans le Bas-Richelieu, souvent des petits investisseurs, ont été flouées et ont subi des pertes énormes qui totalisent 130 millions de dollars dans le scandale. Dans plusieurs cas, ce sont les économies de toute une vie, destinées à la retraite, qui se sont envolées", a déclaré Sylvain Simard.

L'opposition officielle propose d'élargir la portée du fonds d'indemnisation de l'autorité des marchés financiers (AMF), la création d'un fonds qui aurait pour but de financer et de faciliter l'amorce de recours collectifs pour les victimes de fraudes majeures et de modifier le cadre légal afin d'assurer une plus grande séparation des fonctions dans l'organisation et la gestion des fonds communs de placement. À propos de l'AMF, Mme Arcand et M. De Guise sont inquiets de la double fonction de l'organisme : "L'AMF ne peut être juge et partie dans cette enquête étant en partie responsable des pertes financières subies par les investisseurs suite à son manque de vigilance et de promptitude pour intervenir dans la sortie des fonds chez Norbourg malgré certains indices qui laissaient présager certaines anomalies dans ces transactions depuis des mois et des années", ont-ils conclu.

Le député de Richelieu a, quant à lui, rappelé que : "Le gouvernement du Québec a une responsabilité à l'égard de la protection des investisseurs et la confiance des Québécois envers le système financier", a-t-il conclu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Lun 3 Avr - 20:09

La Relève 31 mars 2006

Dossier Norbourg

Une contrecoeuroise demande une commission d'enquête publique dans l'affaire Norbourg.

Nous tenons à informer la population qu'une pétition est présentement en circulation demandant au gouvernement du Québec la tenue d'une commission d'enquête publique relative au détournement des fonds Norbourg et Évolution.

Suite au contact pris par certaines victimes dans l'affaire Norbourg avec les autorités de l'assemblée nationale du Québec, il y a eu confirmation par la direction de la recherche en procédure que cette pétition en écrivant à l'adresse électronique suivante; avnorbourg@yahoo.ca.

Cette pétition sera déposée à l'assemblée nationale au mois d'avril 2006, apres avoir receuilli le plus de signatures possibles; celles-ci seront remises au premier ministre du Québec par un député mandaté à cet effet.

Un grand nombre de conseillers en placement du Québec ont été informés de l'existence de cette pétition et ont été invités à contacter leurs clients afin de signer cette pétition.En consultant par internet le HTTP http://scandale-norbourg.forumpro.fr, le forum sur le scandale Norbourg, vous constaterez l'existence de très nombreux drames personnels découlant de cette affaire qui a touché plus de 9200 victimes et qui devraient inciter le gouvernement du Québec à prendre les mesures nécessaires pour qu'une telle situation ne se reproduise plus.

L'Association des victimes de Norbourg, qui réclame au gouvernement du québec, à l'aide d'une pétition présentement en circulation, la tenue d'une commission d'enquête publique sur le scandale Norbourg, réagit suite à la conférence de presse de l'AMF tenue vendredi le 10 mars dernier.

Selon les représentants des investisseurs floués, les raisons qui motivent la tenue d'une commission d'enquête publique dans l'affaire Norbourg sont toujours pertinentes. De plus, à la lumière des propos émis par l'AMF, ''nous n'avons aucunement l'assurance que cet organisme tente d'identifier des modalités qui permettraient d'indemniser les investisseurs concernés advenant l'échec des poursuites entreprises à l'égard de certaines firmes reliées aux fonds Norbourg et évolution'', affirment Lyne Arcand et Fernand DeGuise. Selon ces derniers, ''le manque de concertation entre l'AMF et la GRC dans les démarches entreprises, le règlement de compte de l'AMF à l'endroit de la firme Lauzon -Bélanger chargée du recours collectif au nom des investisseurs justifient encore davantage la tenue d'une commission d'enquête publique au-dessus de la mêlée et indépendante de tout conflit d'intérêt à l'égard des organismes soi-disant chargés de protéger les investisseurs''.

Les investisseurs formulent à l'égard de l'AMF les mêmes reproches que celle-ci adresse à l'endroit du gardien des valeurs Northern et le fiduciaire Concentra Trust lorsqu'elle affirme que ces deux groupes ont fait preuve de négligence face à leurs responsabilités de supervision lors des transactions effectuées par Norbourg. '' Les investisseurs sont toujours sans réponse face à la lenteur de l'intervention de l'AMF dans ce détournement des fonds Norbourg et Évolution malgré certains indices qui laissaient présager certaines anomalies dans les transactions de Norbourg depuis des mois et des années.

En terminant, les représentants de l'association des victimes de Norbourg réitèrent leur invitation à tous les investisseurs concernés de se procurer le texte de la pétition en écrivant à l'adresse électronique.


AFFAIRE NORBOURG: 15 policiers excroqués à Varennes

Daniel Bastin
Dans la tristement célèbre histoire du scandale financier de Norbourg, il est à préciser que l'on évalue le nombre des victimes à près de 9200, ce qui, en comptant les conjoints et la famille directe, représenterait plus de 20, 000 personnes touchées par cette injustice. Dans la région, on estime que le nombre de victimes serait relativement élevé dans les villes de Varennes, Verchères et Contrecoeur, en procédant à l'addition de dossiers que des conseillers financiers du secteur auraient traités.

On apprend également que 15 policiers de la ville Varennes auraient perdu une partie de leur fonds de pension, ce qui représenterait l'équivalent de 31/2 ans de cotisation. Selon le niveau de cotisation des policiers impliqués, ils auraient donc été dépossédés d'un montant tournant autour de 30 000$ à 40 000$ dans leur fonds de pension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Hebdos   Sam 1 Avr - 16:51

Le Soleil

Victimes du scandale Norbourg invitées à s'unir

Michel Thibault

Directeur d'école à la retraite, Fernand De Guise a perdu 10 % de ses économies dans le scandale Norbourg. Il souhaite voir toutes les victimes s'unir pour faire toute la lumière sur la disparition des dizaines de millions de dollars qui avaient été confiés aux entreprises de Vincent Lacroix.

"Ce que j'ai perdu ne m'empêche pas de vivre mais il y en a qui ont vu la totalité de leur bien partir en fumée. Sur le forum de discussion, il y a des témoignages plus pathétiques les uns que les autres. Des gens de 70 et 71 ans ont tout perdu et doivent essayer de se trouver du travail pour survivre. Certains ont perdu des sommes de 100 000 $ à 300 000 $ qui constituaient l'héritage destiné à leurs enfants", déplore M. De Guise au téléphone.

Le forum dont il parle (scandale-norbourg.forumpro.fr) a été mis sur pied, dit-il, pour donner chair aux investisseurs écorchés par le détournement de 130 millions des fonds commun de placements de Vincent Lacroix. "Il y aurait 9200 victimes du scandale mais on ne se connaissait pas. Il n'existe aucune liste des investisseurs touchés. On avait l'impression qu'il s'agissait d'investisseurs virtuels, c'est pourquoi on a lancé le forum", explique le résidant de Sorel-Tracy.

Celui-ci et sa concitoyenne Lyne Arcand, dépossédée de 60 000 $, ont aussi mis sur pied l'Association des victimes de Norbourg.

Les deux sont persuadés qu'il existe des victimes de Norbourg dans la région de Châteauguay ou Beauharnois et les encouragent à signer une pétition demandant au gouvernement de tenir une commission d'enquête publique sur le scandale. Les personnes concernées peuvent obtenir le document en écrivant à avnorbourg@yahoo.ca.

Pourquoi une telle commission puisque la GRC et l'Autorité des marchés financiers (l'AMF) mènent déjà l'enquête ? "Le problème c'est que l'AMF ne peut pas enquêter sur elle-même. Elle a tardé à intervenir alors qu'il y avait des anomalies (dans la gestion des fonds)", plaide M. De Guise. Il déplore aussi que la GRC et l'AMF collaborent très peu. "La seule façon de faire la lumière afin d'éviter qu'un tel détournement se reproduise, c'est de tenir une commission d'enquête."

Victimes gênées
Jusqu'ici, environ un millier de signatures ont été recueillies. M. De Guise souligne que les victimes ne sortent pas facilement de l'ombre. "Les gens se sentent mal à l'aise. Ils éprouvent une gêne. Ils ne veulent pas être des objets de pitié. Ils ne veulent pas passer pour des tout-nus dans la rue."

Les victimes n'ont rien à se reprocher, souligne-t-il. "Les fonds communs, c'est un placement prudent. Ils étaient recommandés par les courtiers des institutions. Ils nous disaient que c'était sécuritaire. Une partie des fonds de Norbourg, les fonds Évolution, étaient indirectement gérés par la Caisse de dépôts et placements du Québec", fait valoir le directeur d'école à la retraite. "L'Autorité des marchés financiers est supposée protéger les petits investisseurs et elle a failli à sa tâche", estime-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Le Reflet (Delson)   Sam 25 Mar - 14:21

Le Reflet (Delson)

Norbourg : des investisseurs réclament une enquête publique

Louise Grégoire-Racicot
Les Hebdos Montérégiens

SOREL - TRACY - Deux investisseurs de la compagnie ont fondé l'Association des victimes de Norbourg et demandent une enquête publique.

Fernand Deguise de Sorel-Tracy (fdeguise@videotron.ca) et Lyne Arcand (avnorbourg@yahoo.ca) de Contrecoeur, deux victimes dans cette disparition de 132 millions de dollars confiés à Norbourg et au Fonds Évolution, ont choisi de remuer ciel et terre pour que les 9200 "victimes" de la disparition de ces fonds recouvrent leurs avoirs.

Ils font aussi circuler une pétition à être déposée au premier ministre Jean Charest en mars prochain, demandant la tenue d'une commission d'enquête publique sur le détournement des fonds Norbourg et Évolution.

"Il y a là-dedans des histoires d'horreur. Certains ont perdu tout l'argent de leur retraite, ce qui est dramatique. Pour moi, comme pour d'autres, ce n'est pas le cas. Aussi avons-nous décidé de faire quelque chose pour que le plus grand nombre récupère ses avoirs et continue de connaître la retraite sécuritaire qu'il s'était bâtie. Nous savons que certains aînés vivent des situations pénibles à la suite à cette affaire. Aussi, nous, plus jeunes et disponibles mettons-nous la main à la pâte pour que la situation s'améliore", explique M. Deguise.

La grande difficulté de cette opération, dit-il, c'est qu'il n'existe pas de liste des victimes. Ces noms sont gardés confidentiels par les conseillers financiers qui leur avaient recommandé ces investissements.

"Pour le moment, nous sommes 9200 victimes virtuelles qui ne se connaissent pas. Ce n'est qu'au hasard de conversations qu'on découvre qu'Untel ou Unetelle avait de l'argent placé dans ces fonds."

Il estime que dans le Bas-Richelieu, quelque 200 personnes ont perdu des économies dans ce qu'il nomme " l'affaire Norbourg", chiffre estimé par l'addition de dossiers que des conseillers d'ici auraient traité.

Site Internet
Ils ont aussi créer un site Internet (http://scandale-norbourg.forumpro.fr) où les victimes peuvent se raconter ou s'informer.

Le pire, dit-il, est que plusieurs ignoraient que Norbourg gérait le Fonds Évolution. "Au moment de l'achat de parts dans ce fonds, la Caisse de dépôts et de placements du Québec (CDP), par l'entremise d'une filiale, le gérait. C'était donc un placement sécuritaire. Ce n'est qu'au départ de certains employés de la CDP vers Norbourg que ce Fonds Evolution a été vendu à Norbourg. Jamais je n'avais réalisé cela avant de prendre connaissance de l'affaire Norbourg."

Bien sûr, il sait bien que l'Autorité des marchés financiers (AMF), comme la GRC, mène une enquête dans ce dossier Mais cela ne suffira pas à protéger le victimes, croit-il. L'AMF n'enquêtera pas sur ses propres failles. Et il y a eu trop de négligences de diverses instances dans ce dossier "Il faut une enquête menée par un tiers au-dessus de ces instances. Une enquête publique, commandée par le premier ministre, conviendra mieux", commente-t-il.

Une pétition
D'où l'idée de faire circuler une pétition. Il s'est d'abord assuré, auprès des instances de l'Assemblée nationale, que le libellé était conforme et recevable.

Reste à obtenir des signatures. Quelques milliers, espère-t-il. Ce qui donnerait à la pétition un certains poids.

Puis, il faudra déterminer quel député la déposera, fin mars, début avril. Si en plus, ce dernier accepte de la défendre, ce sera encore mieux, dit M. Deguise.

À cet égard, la stratégie n'est pas encore définie. Sera-t-il du parti au pouvoir ou de l'opposition? "Notre démarche n'est pas partisane. Il nous faut évaluer quel impact aurait chacune des possibilités. Le but visé est d'obtenir cette enquête publique, vraisemblablement à l'automne, si le premier ministre acquiesce à notre demande."

Cette enquête permettra d'établir la part de responsabilité de certains organismes dans ce dossier et celle des personnes impliquées.

Elle d'identifiera aussi les modalités d'indemnisation des investisseurs lésés."On sait que devant la tenue possible d'une telle enquête, des fiducies ont déjà trouvé plus simple de compenser leurs victimes que de laisser enquêter publiquement sur leurs malversations et erreurs."

Il se réjouit aussi d'avoir déjà reçu l'appui d'Yves Michaud - fort apprécié pour sa croisade pour la défense des petits investisseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enyl

avatar

Nombre de messages : 3416
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Hebdos   Jeu 23 Mar - 15:17

Au service de la Haute-Gaspésie Jeudi, 23 Mars 2006



Vendredi 26 août 2005
Vincent Lacroix, de Norbourg, mis en lien avec Junex, firme d'exploration pétrolière en Gaspésie

Norbourg et son président Vincent Lacroix ont été nommés en 2004 dans un document d'enquête des autorités financières suisses concernant une fraude alléguée commise par les dirigeants d'une caisse de retraite.

L'Inspecteur financier du canton du Valais avait mené une enquête sur des malversations financières ayant contribué à creuser un trou de 606 millions de francs suisses (575 millions de dollars) dans l'actif de la Caisse de retraite et de prévoyance des enseignants (CRPE) du canton. Les gestionnaires de la CRPR ont été accusés.

Ni M. Lacroix ni Norbourg n'a été accusé et Norbourg ne gérait aucun des actifs de la caisse des 3926 professeurs actifs et 1270 pensionnés. Mais selon le rapport du 30 mars 2004 de l'Inspection cantonale des finances du Valais, Norbourg avait été la bénéficiaire de transactions boursières louches faites entre 2001 et 2003 sur le titre de Junex, une petite firme d'exploitation pétrolière et gazière active en Gaspésie.

Le rapport n'a pas impliqué la direction de Junex et rien n'indique qu'elle ait été partie de l'opération.

Les enquêteurs suisses notent que la CRPE, par son mandataire suisse BCVs, a acquis en août 2001 800 000 actions (NDLR: à 65 cents) de Junex, chacune venant avec un bon de souscription pouvant être exercé à 1 $ six mois plus tard.

CRPE, toujours par son mandataire BCVs, a ensuite vendu en 2002 les 800 000 bons de souscriptions exerçables à 1 $ " pour un prix dérisoire de 30 cents canadiens, alors que l'action de Junex cotait à 2 $ ", affirme le rapport. Pourtant, autour de la même période, CRPE achetait à la Bourse 415 800 actions de Junex à un prix moyen de 1,62 $, au lieu de les payer 30 cents, alors que l'action montait jusqu'à 2,50 $.

Or " il a été établi que la société Norbourg est devenue détentrice " des bons de souscription, affirment les enquêteurs suisses dans leur rapport. Un communiqué de presse de Junex indique d'ailleurs en décembre 2002 que Norbourg lui a versé 800 000 $ en exerçant 800 000 bons à 1 $.

Les enquêteurs nous amènent ensuite en mai 2003, quand Norbourg, " en vendant les titres de Junex, a fait chuter le cours (de Junex) de 35 % en deux jours, au détriment de CRPE qui détenait encore 1,1 millions de titres ".

Fait intéressant, les enquêteurs affirment dans leur rapport avoir trouvé qu'en mai 2003, Vincent Lacroix siégeait au conseil d'administration de Cybel Management, une firme suisse de Lausanne active dans les produits dérivés et liée à BCVs. Cybel gérait aussi une partie des actifs avec la caisse de retraite des professeurs suisses. Les pauvres professeurs ont aussi perdu des millions de leur argent placé chez Cybel, affirment les enquêteurs. Cybel a été mise en faillite en mars dernier par un tribunal de Lausanne.

Notons que Norbourg avait alors pignon sur rue en Suisse, à Fribourg, par le truchement de sa filiale Eurobourg.

BCVs a aussi fait faire à CRPE d'autres transactions boursières désastreuses sur des minières canadiennes, notamment Limtech Lithium, qui a fait faillite, et Stratos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hebdos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hebdos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scandale Norbourg :: MÉDIAS, MÉDIAS, MÉDIAS-
Sauter vers: